Catégorie : Le tricot d’aujourd’hui

10 vérités sur les fils teints à la main

Il y a quelques années, j’ai découvert les fils teints à la main…

Et une grande histoire d’amour est née! C’était chez Petit Bout de Laine, j’ai d’ailleurs interviewé sa créatrice ici.

Selon moi, ces fils touchent à l’oeuvre d’art. J’admire leurs couleurs et je trouve que les créateurs de ces fils sont de véritables artistes qui savent marier les couleurs à merveille.

Mon dernier cadeau laineux: fil à chaussettes de La Bien Aimée.

Ces fils uniques n’ont fait qu’amplifier ma passion pour le tricot. Désormais je m’accorde régulièrement de doux cadeaux laineux avec ces beaux fils.

Alors, à mon habitude, je ne vais pas vous laisser tranquille. Je compte bien vous partager ma passion pour ces fils merveilleux!

J’ai choisi de vous parler honnêtement avec 10 vérités pour que vous puissiez sentir si ces fils vous appellent ou pas.

Je décline toute responsabilité si vous finissez accros à ces fils. Et il y a de gros risques! Vous êtes prévenues!

1- Les fils déteignent-ils vraiment?

Noooon!

Même si la plupart des créateurs de fils teints à la main se protègent en écrivant sur leur site des phrases comme:

“Attention, certaines couleurs foncées ou intenses peuvent dégorger légèrement aux premiers lavages, vous pouvez ajouter un peu de vinaigre blanc à votre eau de rinçage.”

il m’est arrivé très rarement d’être confronté à un fil qui déteignait.

Une seule fois à vrai dire.

Il s’agissait d’une toute nouvelle créatrice, ceci explique peut-être cela.

Sinon aucun problème et pourtant, j’aime le bleu marine!

T-shirt: laine Mon Sheep Shop, coloris
Modèle: Mon Pull Idéal

Pour éviter ce souci, il est possible de tremper la laine dans de l’eau froide avec un bouchon de vinaigre pour mieux fixer la couleur.

Je vous conseille de réaliser un échantillon avec votre fil. Ensuite trempez-le et vous verrez si la couleur dégorge ou non. Si oui, la couleur de l’eau ressemblera fort à la couleur du fil! Dans ce cas, il faudra éviter de l’associer à une couleur plus claire. Il faudra ensuite laver l’ouvrage avec un bouchon de vinaigre pour mieux fixer la couleur.

Pour réaliser ma marinière, je craignais que le bleu marine ne dégorge sur le blanc crème. Mais Catherine, la créatrice de Madelaine et Filibert m’a rassurée. Elle m’a conseillé de laver le pull à la même température tout au long du lavage. Froide ou tiède. Selon ses essais, c’est la variation de température au cours d’un lavage qui peut poser problème.

Marinière: laine Madelaine et Filibert
Modèle: Mon Pull Idéal

Ma marinière a été tricotée, lavée, portée, lavée et elle est toujours impeccable. Je suis plus que convaincue qu’il ne faut pas se laisser freiner par cette crainte de la couleur qui pourrait dégorger!

2- Est-ce difficile d’avoir le même coloris sur chaque écheveau?

Là aussi, on lira sur les sites de vente une phrase qui peut nous inquiéter comme:

“Chaque écheveau est teint à la main, en petit nombre par bain ce qui le rend unique. Il est recommandé d’alterner les écheveaux au fil du projet.”

Alors oui, les couleurs sont réalisées dans des bacs, marmites ou chaudrons de plus ou moins grande taille. Il faut donc s’assurer que tous les écheveaux que l’on veut associer dans un projet proviennent bien du même bain. (Pour cela il suffit de demander au vendeur).

Et oui aussi parce qu’il y a un côté assez aléatoire sur les couleurs les moins solides. (“solide” signifie “unie” ici). Les écheveaux qui comportent plusieurs couleurs ou ceux qui sont constitués d’une couleur de fond et d’éclats de couleur seront plus susceptibles d’être un peu différents.

Mais, mais, mais… je dirais qu’il est rarement utile d’alterner les écheveaux (ce qui signifie tricoter un rang avec un écheveau puis le rang suivant avec un autre, ainsi de suite). En effet quand nos écheveaux sont très colorés, il y a généralement une couleur de fond qui permettra d’unifier l’ensemble. Et le côté aléatoire des couleurs est tout à fait adapté visuellement à un ouvrage très coloré.

Regardez si le côté aléatoire sur ce pull d’Anny-Claude, l’une de mes élèves, vous plait. Personnellement j’aime beaucoup car cela renforce l’aspect artisanal d’un tricot. Et je trouve cela très esthétique.

Pull d’Anny-Claude: Laine à speckles de Woola Oops
Modèle: Mon Pull Idéal

Quant aux couleurs semi-solides, elles sont suffisamment assez identiques pour qu’on ne remarque absolument pas le changement d’écheveau. (semi-solide signifie une couleur unie mais avec des éclats de la couleur de la laine d’origine)

Enfin si après avoir lu ce paragraphe, vous craignez encore ce désagrément. Vous pouvez d’abord découvrir les fils teints à la main avec un seul écheveau pour réaliser un petit projet (comme des chaussettes par exemple). Ou vous pouvez acquérir plusieurs coloris différents que vous marierez sur un ouvrage plus conséquent (comme un châle à 3 couleurs par exemple).

Et il existe des mini écheveaux qui vous permettent de découvrir les fils teints à la main. Ils sont très très mignons, vous risquez de craquer!

Pack de mini écheveaux de Petit Bout de Laine

3- Les écheveaux sont-ils tous très doux?

Et non, cela dépend!

Le mieux ici, comme pour n’importe quel fil, c’est effectivement de pouvoir toucher et juger de ses propres mains.

En ce qui concerne la laine teinte à la main, les écheveaux ne sont pas forcément synonymes de douceur.

Chaque créateur travaille avec des bases différentes. Certains fils sont dits “rustiques”, entendez par là qu’ils ne sont pas particulièrement doux mais généralement respectueux de l’environnement.

Le traitement “superwash” ajoute de la douceur à la fibre et rend généralement la laine plus agréable à porter à même la peau.

Le mérinos superwash est idéal pour les bébés (entre autres!)
Modèle: Chaussons de la tricothèque – Laine: Petit Bout de Laine

La plupart des teinturiers travaillent avec du mérinos mais beaucoup explorent d’autres fibres et des mélanges plus ou moins doux. La soie, le yak, le chanvre, l’alpaga, le mohair… N’hésitez pas à leur demander conseil sur la douceur de leurs bases si c’est un critère important pour vous.

Personnellement, c’est dans des écheveaux teints à la main que j’ai trouvé la douceur que je recherchais depuis longtemps. Mais j’ai aussi eu beaucoup d’écheveaux entre les mains qui n’étaient pas particulièrement doux. Alors si vous avez l’occasion de les toucher, c’est toujours préférable. Sinon, n’hésitez pas à tester des fils sur des petits projets. Il faut s’autoriser à explorer différentes boutiques au fil de nos créations.

4- Est-ce que ces fils sont tous éthiques et écologiques ?

C’est assez difficile de répondre à cette question car tout dépend de vos critères. Globalement, je dirais que ces fils teints à la main, même s’ils génèrent une certaine pollution (avec les traitements superwash, des couleurs parfois chimiques, le transport des matières premières) tendent à générer moins de pollution que les fils classiques. S’ils ne génèrent pas moins de pollution, ils n’en génèrent pas plus.

Là aussi, n’hésitez pas à questionner les créateurs. Il est fort probable que vous ayez de bonnes surprises. Il y a de nombreuses boutiques dans cette démarche et les vendeurs seront parfaitement transparents avec vous.

Une petite vidéo qui transmet bien mon amour pour les fils teints à la main 😉
Poupée Minipilie, Laine Petit Bout de Laine

Certaines boutiques mettent en avant leur démarche éthique et écologique. Ils revendiquent par exemple:

  • des productions de laine locale
  • des animaux respectés
  • aucun produit chimique
  • des couleurs naturelles provenant de plantes
  • pas d’ajout de nylon

C’est le cas de ces boutiques par exemple:

Certaines font même le choix de prendre pour base des fils à base de fibres végétales. Comme Natissea, avec ses fils à base de Chanvre et coton biologiques.

5- Comment choisir le bon fil?

Au delà des couleurs qui seront sans doute votre premier critère de sélection. Voici une petite présentation des points à prendre en compte pour faire le bon choix.

a) La composition du fil

La composition du fil est importante à considérer pour bien l’adapter à votre projet.

Chaque créateur travaille sur des bases différentes. Ce sont un peu leurs toiles de fond sur laquelle ils viennent réaliser un travail d’artiste peintre avec leurs couleurs.

Voici par exemple quelques bases différentes chez Lainamourée.

  • Néphélées: 75% suri alpaga 25% soie
  • Aphrodite: 70% Bébé alpaga 20% soie 10% cachemire
  • Pandore: 50% cachemire 50% Soie

Certaines matières sont plus rares et luxueuses que d’autres. Les prix varient donc d’une base à l’autre.

Pour les chaussettes, je vous conseille un fil qui comporte du nylon (généralement 25%) Ce n’est pas très écologique puisque c’est un dérivé du plastique mais cela permettra à vos chaussettes de durer dans le temps.

Laine Menthe à l’eau
Petit Bout de Laine

Et pour un premier vêtement en laine teinte à la main, un fil 100% mérinos conviendra très bien et vous permettra déjà de goûter aux joies de ces couleurs uniques.

b) La taille du fil

Beaucoup de sites de laines teintes à la main se servent des termes anglophones pour classer les fils selon leur taille.

Comme ce n’est pas toujours simple de s’y retrouver, voici un récapitulatif pour avoir un repère sur la taille des fils.

  • Lace : 2 mm
  • Light fingering: 2,5 mm
  • Fingering: 2,5 / 3 mm
  • Sport: 3 / 3,5 mm
  • DK: 3,5 / 4,5 mm
  • Worsted: 4 / 4,5 mm
  • Aran: 4,5 / 5 mm
  • Bulky: 5,5 / 8 mm
  • Super Bulky: 8 / 12 mm
  • Jumbo: plus de 12 mm

c) Quelle quantité de fil?

L’idéal est de se baser sur le métrage. Certains modèles vous donne le nombre de mètres nécessaires et c’est parfait. D’autres modèles évoquent le nombre de pelotes d’une qualité précise à acheter.

Dans ce cas, il faut voir de combien de mètres est constituée la pelote et calculer ensuite le nombre de mètres total pour le projet. Il faudra cependant veiller à ce que les 2 échantillons correspondent bien.

changer le patron de tricot

Une autre façon de faire est de demander directement aux créateurs combien d’écheveaux seront nécessaires pour tel ou tel projet. En général, ils ont de l’expérience et sauront vous guider ou vous aider à vous poser les bonnes questions.

6- Comment choisir les couleurs?

En premier lieu, suivez votre coeur!

Dans ce domaine, c’est important de fonctionner par coup de coeur 🙂

Et en plus de ce critère essentiel, voici quelques pistes pour vous aider à faire le bon choix.

Au début, on a du mal à réaliser ce que donnera l’écheveau une fois tricoté. Les écheveaux avec de nombreuses couleurs donneront un tricot bigarré.

Le fil en premier plan donnera un tricot bigarré comme le prouve les chaussettes ci-dessous.
Laine: Tricot et Stitch

Des écheveaux avec de petites taches de couleurs donneront un tricot à “speckles”. C’est à dire qu’il y aura des éclats de couleurs ici et là de manière aléatoire. (Comme le pull d’Anny-Claude)

Certains écheveaux, dits “semi solides” donneront une couleur nuancée avec quelques éclats de blanc. La couleur ne sera donc pas parfaitement unie.

Laine semi-solide: Madelaine et Filibert
Modèle: Mon Gilet Parfait

Enfin, certains fils vous offriront une vraie couleur unie. Ce sont les couleurs dites “solides”.

Avant d’acheter un fil d’une certaine couleur, j’aime faire une recherche sur internet pour tenter de trouver des images de tricot fini avec la couleur que j’ai sélectionnée. Cela permet de donner une meilleure idée du rendu final.

J’ai commencé à m’intéresser aux fils teints à la main pour des chaussettes (oui, des chaussettes de “luxe”) . Avec le recul, je pense que c’était l’idéal pour mieux appréhender ce que donnent les écheveaux une fois tricotés. Si vous ne tricotez pas de chaussettes, vous pouvez commencer par d’autres accessoires, comme cela vous aurez acquis de l’expérience. Vous saurez mieux sélectionner les coloris qui vous plaisent pour un pull ou un gilet.

Fils entre semi-solides et solides
Petit Bout de Laine

Je finis ce paragraphe sur les couleurs en ajoutant un petit mot sur les paillettes.

J’adore les paillettes!

Les fils à la main proposent parfois des fils avec “stellina”. J’ai des chaussettes à paillettes d’un beau bleu profond que j’adore. Mais là aussi, je vous conseille de tester avant de vous lancer dans un vêtement à paillettes car les fils peuvent être plus ou moins pailletés selon les créateurs. Et si vous achetez sur internet, ce sera très difficile de vous rendre compte du rendu des paillettes sur le tricot. Ne tenez pas compte de ces quelques mots, si vous êtes une grande fan de paillettes et s’il ne peut jamais y en avoir trop pour vous 😉

7- C’est beaucoup plus de travail, non?

C’est vrai que ce n’est pas tout à fait aussi simple que pour certains fils de grandes marques, en pelote, prêts à tricoter et surtout qui passent en machine!

Je ne vais pas vous mentir, cela demande un peu plus de préparation mais surtout un entretien différent.

a) Pour la préparation

Si vous recevez des écheveaux, il faudra tout d’abord les mettre en pelote avant de les tricoter. Certains créateurs proposent ce service pour quelques euros supplémentaires. Si non le mieux est d’être équipé d’un parapluie dévidoir et d’un bobinoir. Le bobinoir n’est pas obligatoire, il vous fera gagner beaucoup de temps mais vous pouvez aussi faire une pelote ronde entre vos mains.

Un dévidoir parapluie en bois

Pour les fils épais (à partir de 5 mm) aucun de ces outils ne vous sera vraiment utiles. C’est très facile de mettre un fil épais en pelote à la main. Par contre pour les fils fins, c’est indispensable! Sans un parapluie dévidoir, vous vous retrouverez avec un gros tas de noeuds! (Oui! C’est du vécu!)

Un bobinoir à laine en bois. il en existe en plastique bien moins cher
mais je trouve celui-ci plus joli 😉

b) Pour l’entretien

Je privilégie le lavage à la main pour ces fils. Dans la tricothèque, vous trouverez un mémento sur l’entretien des tricots (si vous n’avez pas encore votre mot de passe, il suffit de vous inscrire en cliquant sur l’image ci-dessous).

Click here to subscribe

Alors oui, c’est plus de travail que de simplement mettre un pull ou des chaussettes en machine. Mais j’aime donner le bain à mes bébés laineux. Et puis en tant que tricoteur ou tricoteuse, s’il y a bien quelque chose qu’on sait faire: c’est prendre le temps!

Ces fils gagneront aussi à être bloqués après le premier lavage et parfois quelques lavages plus tard. (Voici un article sur le blocage si ce mot est mystérieux pour vous).

C’est donc bien une relation différente que l’on entretient ensuite avec les tricots nés de ces fils. Cela nous rend d’autant plus soigneuse avec nos oeuvres d’art. Ces bains à la main les rendent d’autant plus uniques à nos yeux car on ne les porte pas comme les vêtements habituels du commerce. On prend soin d’eux, on les chouchoute.

8- Est-ce que c’est cher?

Oui, je pense qu’on peut effectivement dire que c’est un produit de luxe.

Comme je le disais en introduction, cela touche à l’oeuvre d’art. Vous pouvez tricoter uniquement avec ces merveilleux fils teints à la main ou vous pouvez vous offrir (ou vous faire offrir!) de temps en temps ce doux plaisir.

Pour vous donner une idée, j’ai tricoté un pull pour ma petite soeur. Il est d’une belle couleur moutarde unie. Elle l’aime, elle le porte, il réagit bien aux différentes machines, c’est parfait pour elle. C’était la laine Charly de Phildar et le pull m’a coûté 12€.

Laine: Charly de Phildar
Modèle: Mon Pull Idéal

Pour le même projet pour moi, j’ai dépensé 100€. La différence est plutôt flagrante et il ne passe pas en machine! Mais je l’aime d’amour!

Oups, je sens bien qu’on pourra vite en conclure que je manque de générosité envers ma petite soeur! Mais non, non, non! (Enfin bon si peut-être un peu quand même) C’est surtout que je ne veux imposer le lavage à la main à personne! Alors j’adapte mes fils à mes projets 🙂 Voilà, voilà, vous voyez comme je suis pleine de bonnes attentions!

Comme le tricot est ma passion, je suis heureuse de tricoter, porter puis entretenir de belles matières.

Laine: Madelaine et Filibert, coloris Annecy
Modèle: Mon Pull Idéal

J’ai aussi remarqué qu’avec ces fils coups de coeur:

  • Je porte davantage ce que je tricote
  • En cas d’erreur, je détricote volontiers (et avec le sourire) car je veux un résultat à la hauteur de ma dépense.
  • Je chouchoute d’autant plus mes tricots une fois finis car je connais leur valeur.
  • J’éprouve beaucoup beaucoup beaucoup de satisfaction de la réception de ma commande jusqu’au moment où je porte mon tricot encore et encore.

9- Quelles marques de laine conseilles-tu?

Même si je tricote ces fils depuis quelques années désormais, je manque encore d’expérience pour faire une étude comparative de ces fils.

Voici cependant les boutiques que j’apprécie ou qui me tentent beaucoup. De bonnes adresses où il fait bon rêver en plongeant avec délice dans ces fils de luxe.

  • Madelaine et Filibert (Une laine très douce et les couleurs sont toutes à tomber! Des couleurs semi solides principalement. Je suis une grande fan!)
  • La Bien Aimée (Des coloris incroyables, reconnus dans le monde entier, c’est de l’art, à n’en pas douter!)
  • Une Louve dans Les Bois (Un très bel univers avec un choix exquis de belles matières dans une démarche éthique)
  • Lainamourée (De très belles matières, un bel univers très poétique)
  • La Fée Fil (Un grand choix de couleurs et de très beaux gradients)
  • Candy Wool (Pour celles qui adorent les couleurs bien éclatantes, vous trouverez votre bonheur)
  • Bynight Creations (Une créatrice belge qui teint à l’aide de plantes)
  • Woola Oops (Une explosion de couleurs variées et riches. Un fil très doux)
  • Tricot et Stitch (Une artiste amoureuse des couleurs, ça vaut le détour!)
  • Heidi Idea (conseillée par Anny-Claude, une fidèle lectrice. De belles couleurs variées qui donnent très envie)

Pour les Québecois, ils pourront acheter local chez:

Si vous avez d’autres belles adresses, n’hésitez pas à nous les partager dans les commentaires.

10- Et on peut teindre soi-même des fils?

Si vous aussi, vous aimez les couleurs et si vous avez envie de vous amuser à colorer de la laine, lancez-vous!

Pour cela, vous pourrez acheter des écheveaux à teindre et vous pourrez commencer avec des ingrédients de votre cuisine: pelure d’oignon, peau d’avocat ou avec des fleurs du jardin 😉

C’est une belle aventure et peut-être que vous vous prendrez au jeu.

Voici un livre qui pourra vous guider (Merci Yvette pour la référence):

Teindre la laine avec des plantes
H. Dagestad, K. Hestnes

J’espère que ces 10 vérités sur les fils teints à la main vous auront familiarisé avec ces petites merveilles. N’hésitez pas à partager vos propres expériences, vos doutes, vos coups de coeur dans les commentaires ci-dessous.

Si cet énorme article vous a donné envie d’en lire d’autres, retrouvez le sommaire du blog tricot ici:

Sommaire articles du Blog Tricot.

Et n’oubliez pas qu’avec un fil tout simple et pas cher du tout, on peut tout à fait faire des merveilles. Le principal, c’est de nous amuser!

Alors joyeux tricot!!

Tricots solidaires

Le Tricot Solidaire est une magnifique initiative 🙂

Les personnes qui tricotent comme celles qui reçoivent les tricots ressortent grandies de cet acte de solidarité.

Avec des aiguilles et du fil, on peut créer un magnifique ouvrage mais aussi un cadeau directement sorti de notre cœur

J’aime penser que le tricot permet à des personnes de se sentir mieux que l’on soit la personne que l’on tricote ou celle qui tient le tricot fini entre ses mains. 😀

Cet article vous offre un petit tour d’horizon des actions les plus courantes, bien sûr il en existe des milliers, chacune un peu différente. Le Tricot Solidaire est tout aussi créatif et inventif que l’art du tricot lui-même. 🙂

J’espère que cet article donnera envie à de nombreux tricoteurs de se lancer et qu’il permettra à celles et ceux qui tricotent déjà pour les autres de sentir à quel point leur générosité tricotesque est belle et précieuse.

Les bébés nés sous X

Les petits tricots solidaires pour ces bébés feront partie de leur trousseau.

C’est une manière d‘accueillir ce bébé parmi la grande famille des humains et de lui apporter un peu de chaleur humaine dès sa venue au monde.

C’est un geste d’amour que ce bébé né sous X pourra (avec un peu de chance) garder toute sa vie comme un lien vers sa naissance.

Désormais les services qui prennent en charge ces bébés prêtent de l’attention à ces petits objets qui ont marqué leurs premiers jours.

Parfois ils prévoient une valisette qui suivra l’enfant et dans laquelle ils déposent ses premiers souvenirs.

chaussons bébé tricot tuto

Modèles de Petits Chaussons à retrouver dans la Tricothèque

Les personnes Sans Domicile Fixe

Pour ceux et celles qui habitent en ville, il est malheureusement très fréquent de rencontrer ceux qu’on appelle les SDF.

Ils finissent par faire partie de ces gens que l’on croise souvent mais que l”on ne connait que très peu.

Ces personnes ont bien besoin d’accessoires pour lutter contre le froid. Les mitaines, écharpes, snood, bonnets sont bien appropriés. 

Si vous vous sentez suffisamment à l’aise pour leur offrir vos tricots directement, faites-le. Vous risquez d’obtenir un regard de gratitude qui vous touchera.

Mais si cela vous semble délicat, vous pourrez vous orienter vers une association qui offre des repas aux SDF ou en offrir au Resto du Cœur ou Secours Populaire proches de chez vous.

Votre tricot sera le bienvenu lors des nuits froides, des journées pluvieuses ou venteuses.Et il permettra à une personne en mal de vivre de couvrir sa tête, son cou ou ses mains de douceur et de chaleur humaine.

Ce sont des personnes qui se sont souvent senties rejetées… votre don apportera un lien concret vers la bienveillance et le non-jugement.

C’est un énorme cadeau que vous leur faites!

Il y a une belle initiative qui s’est d’abord organisée sur Paris et qui a fait des petits dans toute la France, des personnes se réunissent toutes les semaines en vue de tricoter pour les SDF des pelotes qui ont été généreusement données. 

ll s’agit de l’opération: Le tricot pour les Sans-Abri . Voyez s’il y a des cafés-tricot solidaires organisés près de chez vous. C’est une bonne occasion de passer un bon moment avec des gens sympas grâce à l’une de vos passions…

Les bébés prématurés

Plusieurs maternités profitent des dons de tricoteuses généreuses pour les bébés nés trop tôt. Il existe de nombreuses initiatives pour créer un lien entre les maternités et les tricoteuses. 🙂

Des blogueuses comme Thali du blog Thalicreations ou Stella du blog Mes petites Récréations organisent régulièrement des Challenges pour les bébés prématurés

Quand les parents font face à la tempête d’une naissance prématurée, ils sont sensibles à ce don. 

Ils vivent de nombreuses émotions en un temps très court: ils sont partagés entre la peur, la joie, l’espoir, leurs craintes… 

Dans ce tourbillon émotionnel, ils peuvent se sentir bien seuls. Alors un tout petit ensemble tricoté avec amour apporte une touche de tendresse, une pause bienvenue dans le chaos où ils ont été soudainement plongés.

D’un point de vue pratique, les bébés ont besoin d’être maintenus bien au chaud et c’est délicat de les habiller quand on n’a rien de prévu pour un si petit bébé. Ces ensembles tricotés permettent de soulager les parents et le service en offrant de quoi vêtir le nouveau né. Ils pourront alors se consacrer à l’essentiel. 

N’hésitez pas à rejoindre un challenge sur la blogosphère ou à vous renseigner auprès des services de maternité proches de chez vous. Vos ouvrages seront très appréciés! 

Les associations contre la précarité

Renseignez-vous auprès des associations proches de chez vous, il est fort possible qu’ils soient ravis d’accueillir vos tricots. Pour les Restos du Coeur ou le Secours Populaire, vous pourrez tricoter pour des tranches d’âge variées, pensez aussi aux personnes âgées qui se sentent seules et qui vivent dans la précarité.

Vous pourrez aussi tricoter pour des enfants de tous les âges. Si un modèle vous tente mais que vous n’osez pas vous lancer car vous ne savez pas qui en profitera, il y a de fortes chances qu’il plaise à une personne qui fréquente cette association. 

Si vous êtes tricoteuse, vous savez bien l’amour que l’on peut glisser entre les mailles d’un ouvrage. Il y a de fortes chances qu’une petite fille ou une grand-mère ressente cette chaleur unique qui se trouve au sein d’un gilet fait avec patience et soin. C’est une sensation que les objets et vêtements industriels n’offriront jamais…

Si vous souhaitez des modèles gratuits et simples à réaliser, inscrivez-vous à la Tricothèque du Blog Tricot en cliquant sur le joli bouton ci-dessous 😉

Click here to subscribe

Les Bonnets Innocent

Une bonne action rigolote est celle de la marque Innocent. Alors on est bien d’accord que cette marque organise une opération commerciale à cette occasion, mais pourquoi pas après tout?

Et puis, en même temps qu’Innocent se fait un petit coup de pub, une association en profite aussi. C’est plutôt gagnant-gagnant

L’idée est de tricoter des petits bonnets pour des bouteilles de jus ou smoothies Innocent. 

Chaque petit bonnet apportera 20 centimes à l’association “Les Petits Frères des Pauvres” Cette association permet de créer du lien avec les personnes âgées les plus vulnérables.

L’opération des Bonnets Innocent a lieu chaque hiver et nous permet de faire fondre nos restants de laine

Et j’ai toujours trouvé ces bonnets craquants en boutique + je suis fan des jus et smoothies Innocent alors j’apprécie d’autant plus que cette marque mette ainsi en avant notre loisir favori! 😀

Voici leur vidéo explicative si ça vous tente:

Les Anges

On appelle Anges les petits bébés qui quittent notre monde avant d’être nés ou à peine nés. 

Les familles qui vivent cette terrible épreuve font face à un accablement immense et se sentent très seules face à ce chagrin. 

Lorsqu’elles reçoivent un tricot pour envelopper leur bébé avant de lui dire au revoir, c’est comme si elles recevaient un accueil de leur peine. Un instant ces familles sentiront qu’une personne a pris du temps pour leur bébé et a voulu  les soutenir dans leur tristesse. 

Une tricoteuse ou un tricoteur offre non seulement un vêtement mais aussi un geste d’amour et de compassion. Chaque maille compte dans l’un de ces dons.

Si vous aussi, vous avez envie de vous lancer dans le tricot solidaire, parlez-en autour de vous, contactez les associations proches de chez vous. N’hésitez pas aussi à en parler à votre boutique de laine préférée, il est fort possible que les gérants connaissent des personnes qui font partie d’une chaîne de tricot solidaire. 

Cela peut être aussi plaisant de se lancer avec d’autres amis tricoteurs, de définir une date et de tricoter tous ensemble afin de réaliser un petit colis.  

Si vous vous sentez l’âme généreuse, il y a de quoi tricoter…

Il y a des actions que je n’ai pas évoquées..

Si vous voulez présenter les associations pour lesquelles vous tricoter dans les commentaires, n’hésitez pas! Certaines auront peut-être envie de vous rejoindre.

Et si vous tricotez régulièrement dans un élan de solidarité, dites-nous ce que cela vous apporte. Je suis sûre que cela permettra de donner envie à beaucoup de se lancer!

 

 

 

 

 

Pour ma Mamie à moi

Mamie,

Je te dédicace mon Blog Tricot.

Tu as quitté ce monde le jour de la Journée Mondiale du Tricot.

Moi qui aime voir des signes dans la vie, je n’ai pu m’empêcher de penser que c’était un dernier clin d’œil de ta part. 😉

Le clin d’œil de LA tricoteuse qui a été la plus importante dans ma vie. 

Le clin d’œil d’une tricoteuse fière de sa petite fille qui a tant profité de sa transmission…

Un dernier petit coucou, un dernier sourire malicieux…

Tu es celle qui est à l’origine de ma passion,

Celle qui m’a appris à tricoter,

Celle qui m’a montré chaque geste,

Patiemment,

Tu as repris mes erreurs, tu as répondu à mes questions avec précisions, sans trop m’en dire…

Tu attendais que je teste, que je m’interroge et tu étais là pour rectifier un mauvais geste, avec un sourire.

Quelle merveilleuse professeur!

Je percevais ton plaisir à me transmettre cet art du fil.

J’étais aussi enthousiaste que toi et c’est à cette période que je me suis rapprochée de toi. 

J’avais 20 ans.

Tricoter côte à côte permet aussi de se livrer à des confidences…

C’était sans doute plus facile de nous livrer, concentrées sur nos ouvrages.

Notre pudeur était moins envahissante.

Grâce à ces moments uniques et magiques où une grand-mère transmet son savoir à sa petite fille, j’en ai appris beaucoup plus sur ton histoire, sur ta jeunesse, sur les combats que tu avais menés…

En même temps que l’art du tricot, ces histoires se sont imprégnées en moi.

J’ai souvent repensé à cette jeune fille qui avait tricoté des trousseaux de layette pour les vendre.

Un travail de longue haleine pour l’adolescente que tu étais.

Le jour de la livraison venu, la boutique où tu devais recevoir ton dû avait disparu…

détruite par un obus…

Alors tu étais repartie avec tes petits trousseaux sous le bras…

Un peu déçue tout de même: “Tant de travail pour rien!”

Et puis dans mon cœur, il y a cette jeune mère qui a eu le courage de fuir un mari violent. Partie, en cachette, à travers champs avec tes 6 enfants, tu avais su rejoindre la gare la plus proche pour t’échapper vers une vie meilleure.

Cette image de la Femme battante, forte, cette mère protectrice et puissante, je l’ai gardée en moi, elle fait partie de moi.

Quand je suis épuisée, quand la vie me bouscule, je pense à toi et à ton courage.

Ton histoire résonne en moi, je me sens moins seule…

Même si je me suis souvent sentie très faible en comparaison.

J’ai beaucoup envié ta force.

Tu travaillais à l’hôpital, tu élevais plus de 10 enfants, et à côté de cela tu les habillais avec tes tricots et prenais des vacances en les emmenant tous camper à la mer!

Quelle belle énergie!

Plus je “grandissais”, plus je passais par les âges par lesquels tu étais toi même passée et plus j’étais admirative.

Mon parcours n’est pas encore fini, j’aurai encore d’autres occasions de me comparer à la femme que tu as été au fil du temps et de m’étonner, mi admirative, mi envieuse…. 🙂

Lors de ma dernière visite chez toi, j’ai retrouvé ma mamie, fidèle à elle-même, avec son humour décapant, son autodérision et cette force de vie qui te caractérisait.

Bien sûr, ces dernières années, tu étais bien plus fatiguée, tu ne sortais plus, tu ne tricotais plus mais en toi brillait toujours cette flamme vive, énergique, dynamique.

Je sais que cette flamme bien vivante est aujourd’hui dans un bel endroit, je ne sais pas exactement où mais je la sais heureuse et en paix.

Je t’embrasse Mamie, je t’aime et je te remercie pour tout ce que tu m’as légué,

pour ces graines que tu as plantées et qui ont poussé en moi.

D’une petite graine, on fait un bel arbre.

Et d’un bel arbre naissent des milliers de petites graines.

Que ce blog vive grâce à toi et que des petites graines soient semées ici et là, au gré du vent, pour de belles forêts d’arbres majestueux.

Aline

 

Réaliser les rangs raccourcis en 3 étapes

Les rangs raccourcis sont très utiles en Tricot.

(Vidéo explicative en bas de l’article)

Généralement, ils permettent de créer du volume ou de jolis arrondis. Ils permettent de varier délicatement le sens du tricot et donnent de très beaux effets.

Pour vous donner envie de découvrir les rangs raccourcis, rien de mieux que des images de quelques jolis modèles qui utilisent cette technique:

Kelias – Bérangère Cailliau

Bonnet Rosa – Création Danimily

Pull enfant Thisle – Julie Partie

Pour le châle, les rangs raccourcis permettent de créer ses belles lignes géométriques.

Pour le bonnet, ils ont été utilisés sur le bord côte pour un effet dégradé.

Et enfin, le haut des manches du petit pull sont réalisés en rangs raccourcis pour leur permettre d’épouser la forme de l’épaule.

Et dans ce dernier modèle de Petit Bout de Laine, saurez-vous où ils se cachent?

Et oui, les rangs raccourcis se glissent aussi dans le talon de vos chaussettes 🙂

Mais alors comment les réaliser? Me direz-vous…

Maintenant que vous avez très envie de maîtriser cette technique, sachez qu’il existe plusieurs manières de tricoter des rangs raccourcis. Je vais vous présenter ici une méthode de base et je reviendrai sur les rangs raccourcis dans un autre article.

Souvent, les patrons indiquent qu’il faut réaliser des rangs raccourcis sur un certain nombre de mailles.

Quand on comprend qu’il s’agit simplement de faire un demi tour avant la fin du rang, tout s’éclaire!

Seulement, les patrons ne précisent généralement pas comment éviter d’avoir des petits trous tout au long des rangs raccourcis!

Il y a donc 3 étapes à suivre si on veut s’éviter d’avoir un tricot parsemé de petits trous disgracieux.

Voici ces 3 étapes:

  • Etape 1: Tricoter jusqu’à la maille où il faudra faire demi-tour.
  • Etape 2: Enrouler la maille précédent le demi-tour.
  • Etape 3: Au moment de reprendre la maille enroulée: tricoter à la fois la maille et le brin qui l’enroulait.

Pas facile de toujours bien comprendre le tricot et ses mystères, alors si vous aimez ces conseils, n’hésitez pas à rejoindre la tricothèque! Il suffit de cliquer sur l’image ci-dessous:
Click here to subscribe

Et si vous pouviez voir tout cela en vidéo, ce serait encore plus clair, non?

Voici les mêmes explications mais en image, ainsi vous verrez mieux comment enrouler la maille et comment tricoter ensemble les 2 brins lors de la reprise des mailles.

Relever les mailles d’une manche

Je voulais vous partager ma technique pour relever les mailles d’une manche.

Ce passage peut paraître un peu délicat lors du tricot d’un pull du haut vers le bas. Alors je suis sûre que ce tuto en vidéo vous permettra de vous lancer sans tracas.

Il ne faut pas avoir peur de relever les mailles d’un tricot car cette opération amène généralement un résultat très discret et impeccable. C’est un excellent moyen pour faire de très belles finitions!

Et si c’est votre première fois et que vous souhaitez le reprendre, c’est très facile aussi de le détricoter et de recommencer. Bien plus facile que de défaire une couture, croyez-moi!

Avec cette technique, il n’y aura aucunement besoin de faire une couture pour rattacher la manche au corps du pull. Celles qui n’aiment pas les coutures apprécieront!

Pour avoir accès à d’autres techniques et conseils tricot, vous pouvez vous inscrire à la tricothèque en cliquant ci-dessous: c’est une bibliothèque pleine de ressources pour les passionnées de tricot.
Click here to subscribe

Avec cette méthode, on relève quelques mailles puis on passe rapidement au tricot de la manche…

Et tricoter, c’est ce qu’on adore faire non?

C’est donc une méthode parfaite quand on n’a pas spécialement envie de se casser la tête avec les finitions mais qu’on veut porter un gilet ou un pull impeccable au final.

Allez, assez parlé, voilà la méthode en vidéo:

5 bonnes raisons de tricoter pour nos mains

Nous sommes au coeur de l’hiver et c’est le moment idéal pour équiper toute la petite famille de mitaines. Généralement, à cette saison, c’est un cadeau très apprécié et porté!

Je liste ici 5 bonnes raisons qui vous donneront à coup sûr envie de vous lancer dans quelques paires de mitaines!

Bonne raison n°1: Vous allez pouvoir gâter votre entourage.

Les mitaines peuvent être très rapides à tricoter, il y a des modèles très travaillés et des modèles express. Selon le temps que vous voudrez y consacrer, vous trouverez forcément votre bonheur. Vous pourrez ensuite faire des heureux et heureuses autour de vous sans prendre trop de risque.

Bonne raison n°2: On a tous besoin d’une bonne paire de mitaines.

Les mitaines ou les moufles, c’est l’accessoire doudou par excellence. Elles deviennent vite indispensables et on ne parvient plus à s’en passer dès qu’on les a essayées à l’extérieur.

Elles apportent un confort sûr et certain par temps glacial. Peu importe leur forme, leur couleur, elles vont avec tout et deviennent nos meilleures alliées au cœur de l’hiver pour garder des mains douces.

Mitaines Heaven – Lili comme tout

Bonne raison n°3: C’est l’occasion de tester une nouvelle technique.

En tant que tricoteuse, je trouve que les accessoires pour nos mains sont très intéressants à faire sur le plan technique.

Comme ce sont de petits objets, on n’a pas le temps de s’ennuyer et c’est l’occasion d’apprendre de nouvelles techniques.

Si la technique vous paraît difficile ou fastidieuse, sur des mitaines, vous en verrez vite le bout et ne paniquerez pas devant l’ampleur de la tâche à accomplir. Les gants sont très particuliers à réaliser aussi. Si vous aimez la minutie, vous adorerez! 

Bonne raison n°4: On profite pleinement de notre “dur labeur”.

Ce qu’il y a de chouette avec les accessoires pour les mains, c’est que vous les voyez! Vous pouvez avoir de magnifiques chaussettes tricotées dans vos chaussures ou un sublime bonnet sur la tête mais au fil de la journée, vous les oublierez et ne pourrez pas contempler indéfiniment votre ouvrage.

Pour les mitaines ou les moufles, c’est différent, vos mains sont toujours sous vos yeux et vous aurez l’occasion d’apercevoir votre tricot à de nombreuses reprises au cours de la journée. 

Ce sera alors une petite “piqûre de rappel” qui vous murmurera que vous êtes particulièrement talentueuse et douée de vos mains. 🙂 ça fait toujours plaisir!

Et dites-vous que tous ceux qui portent vos mitaines pensent à vous quand ils regardent leurs mains. Il y a de quoi rapprocher les cœurs!

Mitaines “Noisette étoilée” de All Made Here

Bonne raison n°5: Un peu de fantaisie.

Le monde des accessoires pour les mains est vaste et varié. Vous allez pouvoir vous amuser!

Vous craquez pour de la laine à paillettes? Faites-vous une belle paire de mitaines avec!

Vous avez toujours adoré les arc-en-ciels? Des moufles arc-en-ciels sont faites pour vous!

Si vous aimez le dessin, il y a des jacquard adaptés aux moufles qui sont de vraies œuvres d’art. 

Les mitaines sont l’occasion de mettre en avant sa fantaisie et ses envies les plus improbables. 

Moufles Titbirds – Mėlynosios Zylutės

Alors faites-vous plaisir!

Dites-moi dans les commentaires si vous avez déjà eu le plaisir de tricoter des mitaines, des moufles ou des gants et si oui, en quoi avez-vous aimé cette expérience? 

Joyeux tricot!

Click here to subscribe

10 astuces pour trouver des modèles de tricots gratuits en français

C’est une question qu’on me pose souvent: “Je recherche un modèle de gilet/ de robe/ de brassière (ou autre…) pouvez-vous m’aider?”

Même si je m’efforce toujours d’apporter mes lumières, j’avoue que pour moi, ce n’est pas simple de répondre précisément à ce type de demande. Tout simplement parce que mes goûts ne sont pas forcément identiques à ceux des autres.

Mais ce que je peux faire, bien sûr, c’est vous partager mes ressources. Il m’arrive aussi souvent de rechercher des modèles de tricot gratuits, ne serait-ce que pour l’inspiration!

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous aurez accès à un mémento qui reprend tous les liens donnés dans cet article. Hop, vous pourrez toujours l’avoir sous la main 🙂

Click here to subscribe

  • 1) Ravelry

Quand je suis à la recherche d’un patron, mon premier réflexe, c’est de me tourner vers Ravelry. Il est vrai qu’on y trouve essentiellement des patrons gratuits en anglais et non en français.

Mais en y regardant de plus près, vous verrez que vous parviendrez facilement à trouver des patrons en français. Il y a d’ailleurs un onglet tout en bas de la page qui vous permet de traduire la page en français. Commencez ensuite par taper des mots comme “patrons français” ou “gilet” dans la barre de recherche et je vous garantis que vous aurez de belles surprises!

Et une fois que vous vous serez familiarisée avec Ravelry, il y a fort à parier que vous ayez très envie de tricoter en anglais. Rassurez-vous, ce n’est pas si compliqué, je vous explique d’ailleurs le b a-ba du tricot en Anglais dans cet article: Lire et comprendre les patrons en anglais.

tricot anglais astuces

  • 2) Makerist

Désormais, il y a un autre site que j’aime beaucoup consulté lors de mes recherches. Il s’agit du site Makerist qui propose de nombreux patrons gratuits. Il y a de plus en plus de modèles et il y en a pour tous les goûts. On y trouve entre autres des habits de poupées, des gilets pour hommes et des vêtements pour bébés… Certains modèles sont très originaux!

Ce site vaut le détour, voici une sélection de patrons gratuits que j’y ai découverts:

Châle Tea-Tricot de Verena

Mitaines Rainbow d’Elise Dupont

Béguin de Printemps de Julie Partie

  • 3) Phildar

Je trouve que Phildar fournit de très beaux modèles de tricot gratuits. J’aime en particulier les motifs de jacquard qu’ils proposent pour les enfants: ils sont frais et originaux. Ce qui est pratique sur ce site, c’est qu’on peut faire une recherche par catégorie.

Pull Cerf de Phildar

Il existe 5 catégories: Accessoires/ Enfants/ Femme/ Homme/ Layette

Et ce qui est top, c’est que vous pouvez également choisir selon le niveau de difficulté (débutant; intermédiaire; confirmé).

Par contre, les modèles proposés sont souvent tricotés avec un fil qui n’est plus commercialisé. C’est parfois possible de le trouver d’occasion mais le plus souvent, le mieux est de se reporter à ce tableau qui présente les équivalences entre les fils Phildar:

le tableau des équivalences de fils Phildar

Je suis sûre que lorsque vous y aurez fait un tour, vous aurez une envie irrésistible de tricoter une bonne dizaine de modèles!

Click here to subscribe

  • 4) Bergère de France

Quand on parle de Phildar, Bergère de France n’est jamais très loin dans nos esprits… Et à juste titre ici, puisque Bergère de France nous offre un accès gratuit à sa sublime tricothèque.

Cette tricothèque propose d’anciens modèles et quelques modèles inédits. Vous pourrez faire votre choix entre ces catégories: Bébé/ Déco/ Enfant/ Femme/ Homme.

Vous pourrez également faire une recherche selon ce que vous souhaitez tricoter, ce qui est très pratique! Il y a plus de 20 catégories (pull; brassière; gilet…etc…) Je trouve cette tricothèque très bien organisée et c’est difficile de ne pas craquer sur un modèle à chaque fois que j’y fais un tour 😉

Pour le problème des fils disparus, vous pourrez trouver une équivalence grâce au Bergéroscope 😉 Voici le lien de ce tableau:

Le bergéroscope

  • 5) Drops

La qualité des fils Drops est souvent plébiscitée. Les pelotes ont un prix raisonnable et les matières naturelles sont généralement majoritaires.

Le site Drops Design vous fournit des milliers de patrons gratuits. La logique de Drops, c’est qu’ils vous fournissent de superbes modèles et vous achetez leur laine, c’est donc gagnant-gagnant.

Certains modèles sont très beaux et leurs inspirations nordiques font rêver.

Malheureusement, je trouve que les explications de leurs patrons sont présentées de manière très brèves. Il y a peu de détails et on ne vous prend pas vraiment par la main. Si je tricote un modèle Drops, je réécris en général les explications pour ne rien oublier et suivre le sens du tricot.

Ce que j’adore chez Drops, c’est qu’on a accès à de véritables catalogues gratuits. Ce sont de vraies collections qui vous sont offertes et ça donne vraiment envie de se lancer dans un de ces magnifiques tricot. Voilà la liste des catalogues Automne/ Hiver 2017-2018 par exemple: Catalogues gratuits de Drops.

Pour vous y repérer au niveau des qualités de fils, vous pouvez vous référer à ce tableau: 

Tableau des fils Drops

  • 6) Cheval Blanc

Cheval Blanc propose également une gamme variée de fils à tricoter. Et sur leur site, on trouve de nombreux modèles de tricot gratuits. 

Pour cela, rendez-vous sur leur page : Exclusivités Web.

Choisissez le modèle qui vous plait puis inscrivez-vous à l’aide de votre adresse mail. Vous recevrez ainsi le patron en PDF. 

  • 7) Petits producteurs de laine

Beaucoup d’enseignes vendant des fils à tricoter proposent de jolis patrons gratuits. Cela vous permet de tester leurs fils et de vous inspirer.

C’est le cas par exemple de De Rerum Natura, une marque de laine éthique qui propose de très beaux modèles gratuits. 

Les modèles gratuits de De Rerum Natura

Bonnet Impromptu – De Rerum Natura

Il y a aussi Petit bout de laine qui offre de beaux patrons gratuits: chaussettes, gilet et bonnet.

Bonnet Alexandre de Petit Bout de Laine

Ils sont présentés au milieu des modèles payants mais ils sont bien gratuits! 🙂

  • 8) Pinterest

Si vous aussi, vous êtes fans des travaux manuels. Vous connaissez sans doute le site Pinterest.

Ce site est une magnifique source d’inspiration! Vous trouverez souvent des liens vers les sites que j’ai cité ci-dessus. J’y ai créé un tableau dans lequel je recense les patrons gratuits.

Retrouvez-le ici.

Tableau Patrons Gratuits Pinterest

  • 9) A l’estudiantine

Sur le blog A L’estudiantine, il y a une liste énooorme de patrons gratuits. Ils sont classés par catégorie et les liens dirigent directement vers les patrons. 

Je suis admirative du travail accompli par cette bloggeuse alors n’hésitez pas à vous référer à cette liste inspirante et à lui laisser un petit message de sympathie!

Les patrons gratuits classés par A L’estudiantine

  • 10) Créa’Tricot

Créa’Tricot, c’est un chouette blog collectif. Des passionnés y présentent leurs modèles gratuits. Il y a des modèles absolument sublimes et souvent les explications sont très soignées et précises.  

Ces généreuses créatrices vous offrent ce qu’elles ont de meilleur, alors courez en profiter!

Voilà pour mes ressources préférées, bien sûr il en existe beaucoup d’autres, ce serait difficile de tout lister!

 

Retenir tous ces liens, ce n’est pas facile, alors je vous ai préparé un PDF récapitulant tous les liens cliquables.

C’est une petite liste de secours à garder sous la main en cas de besoin intense d’un patron gratuit. 🙂

Click here to subscribe

Tricoter en rond ou à plat?

Le tricot circulaire a tendance à prendre le devant de la scène tricotesque ces derniers temps. Cela est dû à l’avènement des aiguilles circulaires qui nous permettent désormais de tricoter des ouvrages importants en rond.

Faut-il pour autant dire adieu sans regret au tricot à plat?

Cet article vous aidera à percevoir l’intérêt de ces deux techniques et vous donnera envie de maîtriser les deux à coup sûr.

Quels sont les avantages du tricot en rond?

  • On fait majoritairement des rangs endroits. Beaucoup de tricoteuses n’apprécient pas particulièrement les rangs envers. Or lorsqu’on tricote en rond, on obtient du jersey en ne faisant QUE des rangs endroits. Et vous obtiendrez du point mousse en alternant rang envers et rang endroit.
  • Il y a beaucoup moins de couture lors des finitions. Le tricot circulaire permet de diminuer fortement les coutures. On peut même tricoter tout un pull avec quasi aucune couture ! Une fois votre bonnet tricoté, il ne restera qu’à rentrer les fils et à le porter. Celles qui détestent l’étape couture en viennent souvent au tricot en rond 🙂

Modèle Soft linen lace and rib Pullover de Pam Allen

  • Le tricot en rond permet une continuité du motif: Si vous tricotez tout un pull avec un point fantaisie et en particulier un pull tout en dentelle. Vous vous faciliterez la vie en n’ayant pas de raccords à faire entre le devant et le dos. Créer un pull sans couture sera bien plus esthétique dans ce cas. Et cela vaut aussi bien pour les bonnets, les chaussettes et les gros cols.

Modèle Baa-ble Hat de Donna Smith

  • Certains jacquards pourront se tricoter en rond avec plus de facilité. En rond la technique du jacquard est un peu particulière. On parviendra facilement à tricoter des motifs répétitifs tout autour du pull comme dans les pulls à encolure ronde. Là aussi, le fait qu’il n’y ait pas de couture permet un résultat impeccable.

Modèle Yoke Pullover de Heather Lodinsky

  • On peut essayer son ouvrage en cours de route. Un autre point que j’apprécie particulièrement dans le tricot en rond, c’est le fait que l’ouvrage prenne forme petit à petit. Rapidement on peut placer la chaussette sur le pied auquel elle est destinée et vérifier si la taille convient bien. Même chose pour les pulls ou les bonnets: ainsi pas de mauvaise surprise comme j’ai pu en connaître une ici: après avoir assemblé le pull de mon homme, je me suis rendue compte que la forme ne lui convenait pas du tout, il était bien trop large et ne le mettait pas en valeur. Mésaventure qui me fait désormais préférer les pulls en rond et en top-down (qui se tricote de haut en bas)
  • Le dos et le devant sont faits ensemble: Le fait qu’on tricote d’un bloc le dos et le devant fait que le corps sera inévitablement parfaitement ajusté. Vous ne devrez pas prendre des mesures  et  compter les rangs pour être sûre que le devant et le dos correspondent avant de les assembler l’un à l’autre.
  • C’est plus facile d’obtenir un jersey bien régulier. Souvent les tricoteurs n’ont pas la même tension pour les rangs envers et les rangs endroits. Cela n’est pas toujours très visible, heureusement, mais si vous sentez que vos rangs manquent de régularité, les aiguilles circulaires et le tricot en rond peuvent vous être d’un grand secours! Votre point jersey sera tricoté avec une tension bien plus régulière puisque toutes vos mailles seront tricotées à l’endroit.

Click here to subscribe

Quels sont les avantages du tricot à plat?

  • Le tricot à plat permet de structurer l’ouvrage. C’est particulièrement important pour les ouvrages faits avec un fil épais. Autant un col ou un snood tricoté avec un très gros fil sera plus pratique à faire en rond, autant une veste ou un gilet tricoté avec un fil épais manquera de tenue s’il est tricoté avec des aiguilles circulaires. Les coutures ont l’avantage de structurer le vêtement et permettent de répartir différemment le poids de la laine. Une veste épaisse sans couture finirait pas s’étirer en longueur et serait bien moins seyante après quelques jours à la porter.

Modèle gratuit en français: Veste à poches de Phildar

  • Plus adaptable pour les morphologies particulières. Cela prend du temps d’apprendre à adapter un patron à sa morphologie. Globalement, on peut tout de même dire que les pulls et les gilets prévus avec des coutures permettent davantage d’adapter le patron à une morphologie particulière. Il y a plus de points modifiables puisque chaque élément est indépendant. Malgré tout cela est également possible pour les ouvrages en rond, la technique est juste un peu différente (et un poil moins précise).
  • Le jacquard intersia. On aura davantage de difficultés à tricoter un jacquard intersia sur un ouvrage en rond, cela oblige à faire des rangs raccourcis et ce n’est pas particulièrement esthétique. Le tricot à plat est donc à privilégier lorsqu’on veut réaliser un grand motif ou des motifs peu répétitifs.

Modèle gratuit Pull Cygne fille de Phildar

  • Le point mousse. Pour un ouvrage au point mousse, choisir le tricot à plat est une garantie de facilité. Même s’il faudra faire des coutures au final, le fait de pouvoir le tricoter uniquement avec des rangs endroits risquent de vous simplifier la vie!
  • Quand les coutures sont essentielles. Certains ouvrages ont besoin de couture. Ce sera le cas de la plupart des housses de coussin et des sacs en tricot. Un sac sans couture au fond manquerait de rigidité pour transporter ses petites affaires.

Modèle Sac et Pochette Fiona d’Elodie Wegeler

En conclusion, il n’est pas utile de décrier une technique au profit d’une autre. Les 2 sont essentielles si on veut acquérir une grande liberté dans le choix de nos projets.

La problématique des aiguilles circulaires est un autre débat: je tricote parfois à plat, parfois en rond mais j’utilise principalement des aiguilles circulaires.

Si vous vous interrogez sur les aiguilles circulaires, n’hésitez pas à aller lire cet article.

Et vous, tricotez-vous plutôt à plat ou en rond? Appréciez-vous ces deux techniques ou choisissez-vous les projets selon l’une ou l’autre?

Click here to subscribe

Que tricoter pour un bébé à venir?

Aaaaah les bébés! Je craque pour leurs toutes petites mains, leurs gazouillis et leurs mini pieds…

Oui, je suis gaga devant les nourrissons!

Alors en toute logique, je suis fan de layette.

Quoi de plus tricotesquement choupi qu’une paire de chaussons taille naissance?

Mes premiers ouvrages un peu complexes étaient d’ailleurs des gilets pour bébé. Je n’avais pas encore de bébé dans mon entourage à cette époque mais je trouvais tous ces mini vêtements tellement craquants que je les confectionnais avec beaucoup de patience et d’application.

Alors si vous avez un petit bébé à venir dans votre entourage, je serai la première à vous encourager à lui tricoter un petit ouvrage douillet et mignon.

Que vous soyez débutante ou confirmée en tricot, vous trouverez de quoi vous faire plaisir et de quoi chouchouter le futur petit propriétaire.

  • 1) De quoi le bébé aura-t-il besoin?

Les grands classiques sont les petits chaussons, le bonnet, la couverture et la brassière.

Vous pouvez tricoter des chaussons et un bonnet en taille naissance car cela sera très utile dès les premières heures du bébé.

Choisissez un fil bien adapté aux bébés. Les grandes marques de laine ont toutes une gamme destinée aux bébés. Vous pouvez vous y fier pour être sûre que votre ouvrage ne provoquera aucune allergie et sera bien lavable en machine.

Pour la couverture, à vous de voir quelle taille vous semble la plus adaptée. Personnellement, je préfère choisir un fil épais et tricoter une grande couverture. Une couverture tricotée pourra envelopper de douceur et d’amour votre trésor durant des années, alors vous pouvez voir grand.

Là aussi, veillez à ce que le fil soit adapté aux bébés et qu’il puisse bien passer en machine.

Enfin pour la brassière, je pense qu’il est plus judicieux d’éviter la taille naissance pour cet ouvrage. Selon la saison à laquelle le bébé pointera le bout de son nez, vous pourrez choisir de tricoter du 3 mois ou du 6 mois afin qu’il puisse la porter pour se protéger du froid.

  • 2) De l’inspiration pour toutes les tricoteuses

  • a) Pour les grandes débutantes

Si vous êtes enceinte et que vous avez envie de vous lancer dans le tricot, n’hésitez pas une seule seconde! La grossesse est le moment idéal pour apprendre à tricoter.

Je vous propose de vous inscrire à un  challenge tricot pour maîtriser les bases du tricot en une semaine.

lapin3

Pour y participer, il suffit de s’inscrire sur cette page.

Et si vous n’êtes pas enceinte mais que l’arrivée de votre petit neveu ou arrière petite fille vous donne envie de vous lancer dans les joies du tricot, c’est aussi une occasion en or pour débuter! Vous aurez en effet quelques mois devant vous pour réussir à tricoter de jolis ouvrages. t le point mousse. Voici donc quelques idées d’ouvrages très faciles à réaliser en point mousse.

Le point mousse est d’ailleurs un point parfaitement adapté aux bébés puisqu’il est moelleux et chaud à souhait. (Et tellement craquant sur un bébé.)

 

Paletot Bleu de Phildar

Bavoir au point mousse, Drops design

Un gilet au point mousse de “Lili joue maman bricole”

Couverture “Bienvenue Clara” de Secrets de Polichinelle

Click here to subscribe

b) Pour les tricoteuses de niveau intermédiaire

Grâce à la layette, vous allez pouvoir réaliser des pièces complexes en un temps record. Peut-être que vous hésitez encore à vous lancer dans le tricot d’un pull pour vous car vous craignez que ça ne soit interminable. En tricotant des brassières et des gilets en 3 ou 6 mois, vous apprendrez les bases nécessaires au tricot d’un gilet grande taille. C’est un excellent exercice!

Choisissez des modèles très clairs qui présentent en détails comment réaliser l’ouvrage pour vous éviter d’être bloquée en cours de tricot.

Vous aurez énormément de choix à votre portée, lisez donc bien les explications avant de vous lancer pour être sûre que tout sera bien clair.

Voilà quelques modèles que vous pouvez vous amuser à réaliser:

Une combinaison pour bébé de La Malle aux Mille Mailles

En attendant Roméo de Bergamote et Citron

Veste au point de riz, Phildar

 

N’hésitez pas à acheter les magazines Layette des grandes marques de fil qui sont souvent très bien faits.
Click here to subscribe

c) Pour les expertes

Si le tricot fait déjà partie de votre quotidien, apprendre que la venue d’un bébé approche à grands pas vous mettra le baume au cœur.

J’imagine que vous avez déjà 1000 idées en tête mais je voulais lister quelques propositions pour les tricoteuses expérimentées afin de faire de la layette votre nouveau dada.

  • Lancez-vous dans le jacquard! Si tricoter une petite brassière n’a rien de sorcier pour vous, pourquoi ne pas ajouter votre propre motif en jacquard pour égayer et personnaliser un modèle que vous maîtrisez déjà? Selon vos goûts ou ceux de la maman et du papa, vous aurez de quoi vous amusez 🙂
  • Tricotez plusieurs ensembles si vous tricotez déjà plus vite que l’éclair. Vous pourrez ainsi offrir à ce nouveau petit être des tenues adaptées pour toute sa première année par exemple. Vous ferez en fonction des saisons et le bébé portera ainsi régulièrement les jolies petites merveilles que vous lui aurez confectionnées.

Dans ce bel ouvrage, vous trouverez des tenues selon les saisons pour les tout petits, de quoi leur tricoter un formidable trousseau!

Tricot bébé des 4 saisons par 22 rue

 

  • Si vous tricotez depuis de nombreuses années mais que vous n’avez pas encore osé créer votre propre modèle. Vous pourriez très bien vous lancer. Prenez la base d’un patron que vous appréciez et ajoutez quelques modifications inspirées de votre expérience passée.
  • Enfin, n’hésitez pas à offrir une belle pièce qui demande beaucoup de patience. Si je déconseillerais à une tricoteuse débutante de se lancer dans un projet trop complexe ou trop long, j’encourage les tricoteuses expertes à offrir une couverture qui aura demandé des heures de travail et de concentration ou une barboteuse qui accompagnera le bébé dans tous ses déplacements.

Baby Cache-cœur de Thali

Baby blanket de Clara, All made here

Alouette Cardigan, Frogginette

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

7 bonnes raisons d’emmener son tricot au travail

C’est la reprise! Votre travail vous attend et les vacances sont déjà derrière vous…
Vous regrettez déjà tout ce temps libre qui vous permettait de vous consacrer à ces activités que vous aimez tant mais que vous délaissez une fois que la semaine de travail débute…

Et si cette année, vous vous lanciez un petit défi? Et si vous emmeniez votre tricot chéri d’amour au bureau?
Il serait un compagnon idéal pour vos pauses café, non?

Vous hésitez? Vous n’osez pas? Alors voici 7 bonnes raisons d’emmener son tricot au travail. Si, si, c’est LE loisir idéal à emmener partout même au boulot!

  • Raison n°1: Le tricot votre antistress chouchou

Le travail, c’est souvent synonyme de stress qu’on aime son métier ou pas. Il y a beaucoup d’impératifs, de contraintes et ce n’est pas toujours facile de rester ZEN du matin au soir.
Mais alors le tricot, ce super héros anti-stress devrait être encouragé!
Imaginez vos pauses café, si vos collègues et vous-même étiez confortablement installés dans des fauteuils confortables pour discuter tout en tricotant…
Bon,ce serait peut-être difficile de se remettre au boulot, j’en conviens, mais quel moment de calme et de détente ce pourrait être! (Bien plus sympa qu’une pause cigarette à l’extérieur du bâtiment, cela dit en passant…)
tricot zen
En attendant que des pauses tricot soient institutionnalisées dans les grandes entreprises, vous pouvez toujours accompagner votre café d’un petit tricot. Vous resterez disponible pour les bavardages entre collègues et votre zénitude à toute épreuve deviendra une vraie force.

  • Raison n°2: Transmettez le virus!

J’imagine bien que tricoter devant ses collègues vous demandera un certain aplomb. (Vous pouvez lire à ce sujet “Faire son coming-out tricotesque“, un article qui vous donnera envie de montrer à tout le monde vos savoirs-faire)
Or si vous y parvenez, soyez particulièrement fière de vous!
Et oui, peut-être que grâce à vous, une collègue timide se mettra au tricot tout doucement chez elle, sans même vous en parler et se découvrira une véritable passion. Ou peut-être qu’un jeune stagiaire de passage, subjugué par vos talents commencera à se tricoter des mitaines pour l’hiver. Ils vous seront toujours reconnaissants de leur avoir transmis le virus du tricot.
Voir des passionnés qui assument pleinement leur potentiel, c’est exactement ce dont de très nombreuses personnes ont besoin pour se reconnecter à ce qu’elles sont vraiment.
Peut-être que vos collègues finiront par apporter leurs carnets de croquis, leur crochet, leur point de croix ou leurs mots croisés.
Les pauses café seraient sympa comme ça aussi, non?

  • Raison n°3: Plus de temps pour tricoter

Quand on est véritablement addict au tricot, on regrette souvent de ne pas avoir son petit tricot sur soi lors d’une pause, d’un moment de détente, d’un temps calme.
On aime commencer un projet et le finir aussi vite que possible. Alors c’est évident que si votre tricot vous accompagne au travail, en tricotant 5 minutes par ci par là, vous trouverez que vos ouvrages avancent bien plus vite.
Et qui dit plus d’ouvrages terminés, dit plus d’ouvrages tricotés, ça fait envie, non?

  • Raison n°4: Cassez les préjugés

N’ayez pas peur du ridicule. Attendez-vous bien sûr à ce que vos collègues soient surpris les premiers jours si vous apportez votre tricot après 15 ans dans la même entreprise. Mais au final, ce sera comme lorsqu’on change de coupe de cheveux, ou qu’on adopte un autre style vestimentaire: au début, tout le monde vous en parle et ensuite plus personne n’y fait attention.
Tenez bon les premiers jours et vous ne le regretterez pas.
Vous pourrez alors casser les préjugés. Vous êtes une femme qui travaille, une femme active dont les compétences sont reconnues et vous tricotez!
Merci! Grâce à vous le cliché de la mémé à chats qui tricote devant sa cheminée en aura encore pris un coup!

bd 6

  • Raison n°5: L’équilibre parfait

Quand on travaille, que l’on soit infirmière, professeur, juriste ou comptable, on a besoin de notre énergie masculine. Elle nous aide à prendre des décisions, à nous mettre en route et à agir.
Le tricot, quant à lui, fait appel à notre énergie féminine créatrice.
C’est pour cela que ce loisir comme les loisirs créatifs en général sont autant plébiscités aujourd’hui.
Il permet à tout le monde de rééquilibrer leurs énergies.
Alors un peu plus de féminin, dans votre quotidien au travail, même s’il ne s’agit que d’une dizaine de minutes après la pause déjeuner vous ressourcera profondément.
Vous le remarquerez sans aucun doute: l’équilibre sera plus juste et vos journées vous éprouveront moins.

  • Raison n°6: Lâcher le mental

Si vous faites un travail qui demande beaucoup de concentration ou un important investissement intellectuel, le tricot est votre ami car il vous donne la sensation de reposer vos neurones.
Le tricot s’apparente effectivement à une méditation. Seriez-vous partante pour une petite séance de méditation supplémentaire au travail?
D’ailleurs, vos collègues, si leur mental est très sollicité pourraient bien s’apaiser rien qu’en vous voyant tricoter… 🙂

  • Raison n°7: Faire ce qui nous tient à cœur

Si les burn-out se répandent comme une traînée de poudre, c’est qu’on a oublié de nous dire que dans la vie, il faut en priorité faire ce que l’on aime.
Si pour vous, le tricot est une passion à part entière, tricotez!
Tricotez autant que vous le pouvez! Plus vous saupoudrerez de ce qui vous fait vraiment vibrer dans votre vie quotidienne et plus vous serez heureuse.
Alors bien sûr, je ne vous dis pas de lâcher votre travail pour passer vos journées à tricoter mais si vous ajoutez un peu d’insouciance, de tricot et de laine moelleuse dans votre quotidien, vous serez sur le bon chemin de l’épanouissement au travail.

tricoter-a-lexterieur

Avec ces 7 raisons, j’espère que l’idée fera son chemin et que pourquoi pas? Un jour, vous oserez sortir vos aiguilles et votre futur bonnet devant la machine à café…

Et toi oserais-tu tricoter au travail? Tricotes-tu déjà au travail? Dans les transports pour t’y rendre? N’hésite pas à nous partager ton expérience!

 

Enregistrer