Catégorie : Le tricot d’aujourd’hui

6 raisons d’aimer le Yarn Bombing

Yarn Bombing??

Et oui encore de l’anglais! On peut le traduire par “Explosion de laine”.

Le Yarn Bombing en image, c’est ça:

 

yarn-bombing

Le Yarn Bombing est une forme d’art urbain. Ça ressemble fort aux graffiti mais à la place des bombes de peinture, on utilise de la laine tricotée ou crochetée. 😉 et on en place partout: sur le mobilier urbain, sur les arbres citadins, sur la chaussée…

J’aime beaucoup le Yarn Bombing évidemment… en bonne addict du tricot que je suis, ce serait étrange de ne pas aimer ^^ et je vous partage aujourd’hui 6 atouts du Yarn Bombing que j’ai constatés.

  • Atout n°1: Le Yarn Bombing, c’est temporaire.

Oui, j’aime que la ville revête de jolies couleurs, qu’elle se décore de manière surprenante mais j’avoue que je ne suis pas fan quand l’art urbain reste durant des années et des années pour finir par se détériorer et polluer notre espace visuel.

Avec le Yarn Bombing, on assiste à des décorations fugaces qui durent quelques semaines au plus et qui permettent à tous d’en profiter sans se lasser.

yarn-bombing-hiver

  • Atout n°2: Le Yarn Bombing, c’est un bon moyen pour se débarrasser de ses restes de laine.

A partir du moment où on tricote, on a vite un stock de laine dont on ne sait pas vraiment quoi faire. Parfois même, on a acheté de la laine qui ne nous plait pas franchement ou on nous a donné de la laine qui ne nous inspire pas plus que ça….

Pour le Yarn Bombing, toutes les pelotes sont les bienvenues, toutes les couleurs et toutes les qualités de fil. Bon, on évitera d’utiliser nos restes d’écheveaux hors de prix dans ce genre de projet mais pour des pelotes à bas prix dont on ne veut plus, c’est l’idéal.

Pour un projet de Yarn Bombing, on ne s’affole pas si les couleurs ne sont pas assorties, c’est juste l’occasion de s’amuser!

velo-yarn-bombing

  • Atout n°3: Le Yarn Bombing, c’est chaud et doux.

Si vous avez l’occasion de passer dans un village ou un quartier qui a été pris d’assaut par du Yarn Bombing, vous pourrez constater à quel point cela ajoute du douillet et de la tendresse à l’environnement.

Pour la petite histoire, je n’étais pas folle de Yarn Bombing avant de l’avoir expérimenté dans la vraie vie. Et pour tout dire, je l’ai expérimenté à un moment particulièrement difficile de ma petite vie, puisque c’était lors de la dernière semaine où j’accompagnais mon père mourant à l’hôpital… Chaque jour, j’allais lui rendre visite et je passais dans un petit village qui se revêtait jour après jour d’un peu plus de laine et de couleurs.

C’était mon petit moment laineux…

yarn-bombing-arbre-crochet

Un moment qui aurait pu me paraître bien futile en comparaison des difficultés et de la peine auxquelles je devais faire face…

Mais finalement, ce Yarn Bombing me réchauffait le coeur, c’était comme une vague de tendresse qui m’enveloppait et me réconfortait. J’avais le sentiment que toutes ces petites mains qui avaient travaillé derrière ce beau projet avaient fait cela pour m’aider à tenir bon et à garder confiance en la beauté de la vie…

Du coup, depuis, j’essaie de participer aux projets de Yarn Bombing en envoyant quelques carrés tricotés… Peut-être que ça permettra de réchauffer ne serait-ce qu’un autre petit cœur malheureux qui passerait par là…

  • Atout n°4: Le Yarn Bombing, c’est idéal pour les débutants.

Allez, revenons à des atouts plus pratiques!

Et oui, le Yarn Bombing, c’est le top quand on veut se lancer dans le tricot!

Pourquoi? Parce que quoi que vous fassiez ce sera déjà génial pour les personnes qui participent au projet. Oui, car il en faut des quantités de laines tricotées pour obtenir un chouette résultat, alors toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, vous y compris!

statue-yarn-bombing

Que votre tricot soit régulier ou non, qu’il comporte quelques trous ou non, aucune importance! Il saura trouver sa place au côté de bien d’autres projets! Vous pourrez être fier/ fière de vous!

  • Atout n° 5: Le Yarn Bombing, c’est une œuvre collective.

J’aime l’idée qu’on décore un village ou un quartier tous ensemble. Souvent ces projets sont partagés avec les écoles, les maisons de retraites et les crèches. C’est une manière de créer du lien entre les habitants.

Parfois, on vit dans un nouvel endroit sans se sentir vraiment chez soi, parce qu’on n’y a pas de famille, pas encore d’amis, on ne connait pas nos voisins… Des projets comme le Yarn Bombing permettent de reprendre possession de son chez-soi, de se rappeler qu’on fait bien partie de cette ville, de ce village et que notre présence est importante parmi tous les autres habitants.

yarn-bombing-banc-elephant

Grâce aux médias sociaux, on peut aussi participer à des projets qui ont lieu bien loin de chez nous. On envoie un petit colis et notre création ira rejoindre les créations de centaine d’autres personnes, c’est chouette d’apporter notre petite touche personnelle à une œuvre artistique.

  • Atout n°6: Le Yarn Bombing, c’est follement artistique.

Oui, le Yarn Bombing, je vous l’accorde, c’est un peu fou. Mais c’est ce qui fait son charme!

C’est l’occasion de tricoter des couleurs qu’on ne tricoterait JA-MAIS, c’est l’occasion de laisser libre cours à son esprit créatif.

banc-monstre-yarn-bombing

C’est le moyen parfait pour s’amuser à tricoter des trucs fous, décalés et absolument incongrus. Tout objet tricotesque parfaitement zinzin sera le bienvenu!

Alors si vous avez l’esprit un peu joueur et que vous ne vous prenez pas au sérieux, foncez et amusez-vous!!

La parole est à vous! Que pensez-vous du Yarn Bombing? L’avez-vous déjà expérimenté dans la vraie vie? Peut-être n’êtes-vous pas du tout convaincu(e) par le Yarn Bombing… Quoi qu’il en soit, donnez-nous votre point de vue, ce sera un plaisir de vous lire!

 

2O Bonnes raisons de vous mettre au tricot

Pour ceux et celles qui hésiteraient encore à apprendre les bases du tricot. Voilà 20 bonnes raisons pour s’y mettre. Je parie qu’après cet article, vous ne résisterez pas à rejoindre la team des tricopotes!

tricot joyeux

  • Bonne raison n°1: Tricotez pour méditer.

Le tricot permet de méditer sans le savoir. Et oui, des études ont prouvé que tricoter permettait d’entrer dans un état de méditation.

C’est cool de pouvoir méditer tout en se fabriquant un nouveau snood tendance pour l’hiver, non?

  • Bonne raison n°2: La layette.

Beaucoup de futures mamans se mettent au tricot, pourquoi? Tout simplement parce que ça répond à une envie profonde d’accueillir son bébé avec tendresse et douceur dans un petit cocon bien à lui. Maille après maille, la future maman se connecte à son bébé, l’imagine et se rapproche de ce petit être en devenir.

Le tricot permet aussi d’adopter un autre rythme, d’apprendre à se poser, à créer avec patience… des compétences qui seront utiles à l’arrivée de bébé ^^.

  • Bonne raison n°3: la créativité.

Tricoter, c’est créer. Les pelotes sont au tricoteur ce que sont les tubes de peinture au peintre. Votre créativité peut trouver un nouveau terrain de jeu: entre les différentes couleurs, les différentes textures et matières, votre imagination pourra exprimer tout son potentiel.

mini écheveauxmes couleurs de chez petit bout de Laine

  • Bonne raison n°4: Le tricot, c’est tendance.

Le tricot connait, depuis quelques années déjà, un renouveau dans les pays anglo-saxons mais aussi dans les pays asiatiques. La France suit le mouvement et de nombreux jeunes veulent apprendre la technique. La génération des 20-30 ans reprend les aiguilles et c’est cool!

Et grâce à cette nouvelle génération, l’image du tricot est redynamisé pour longtemps 🙂 Et ce n’est pas Ryan Gosling, Kristen Stewart ou Ashley Olson qui diront le contraire 🙂

  • Bonne raison n°5: Tricoter pour finir un projet.

Le tricot vous permettra de faire un projet du début à la fin et mine de rien, ça change tout! Dans nos vies, il y a des tâches répétitives dont on ne voit pas le bout: le ménage pour n’en citer qu’une. Parfois notre profession nous oblige à donner beaucoup sans qu’on puisse s’arrêter un instant et contempler le travail accompli.

Or nous avons tous besoin de donner un sens à ce qu’on fait. Finir un tricot a cela de gratifiant et de valorisant qu’on tient enfin dans nos mains une création réalisée de bout en bout par nos 10 doigts.

Le sentiment de satisfaction et d’accomplissement, voilà ce que vous offre sur un plateau doré le tricot, tentant, non?

  • Bonne raison n°6: Tricotez et vous garderez un cerveau alerte.

Sorti(e) de nos études, on n’a pas toujours la chance d’avoir un métier qui nous permette de continuer à apprendre tous les jours. Beaucoup lâchent à jamais les problèmes mathématiques et les leçons d’anglais.

Avec le tricot, vous pourrez vous exercer régulièrement, lol. Et oui! Vous serez bien souvent obligés de faire des maths avec des calculs très savants pour pouvoir tricoter sereinement. Pour l’anglais, les modèles anglophones finiront bien par vous tenter et ce sera l’occasion pour vous de renouer avec la langue de Shakespeare.

Alors, vous voyez, comme le tricot vous rendra plus intelligent(e)?

  • Bonne raison n°7: Vous ne perdrez plus votre temps devant la TV.

Regarder des séries TV, c’est sûr que c’est relaxant mais après un week-end entier, affalé(e) dans son canapé, on s’en veut quand même un peu de n’avoir RIEN fait.

J’ai la solution!

Le tricot vous permettra de regarder vos séries durant des heures tout en recevant des éloges pour les merveilles que vous aurez accomplies… A vous les week-ends canapé sans aucun remord!

television-et-tricot

  • Bonne raison n°8: La transmission d’une tradition.

Mouarf, ça fait très pompeux dit comme ça. Mais l’idée, c’est que vous allez apprendre une technique qui est millénaire. Grâce à vous, le tricot ne sera pas victime de l’oubli absolu et vos arrières petits enfants vous remercieront (peut-être).

Vous serez un maillon de la chaîne de transmission et un jour, vous aussi, vous enseignerez le tricot à un petit gars ou une petite fille, pour son plus grand bonheur.

  • Bonne raison n°9: Vous allez immanquablement épater les autres.

Oui, nous sommes modestes, bien sûr… Mais bon… ça fait toujours plaisir quand les autres, c’est à dire les non-tricoteurs s’extasient devant vos créations. He, he … ^^

Dans notre société où tout va de plus en plus vite que quelqu’un prenne le temps de se tricoter une veste ou un châle, ça en épate plus d’un. C’est moi qui vous le dis 😉

 

  • Bonne raison n°10: Tricotez pour tordre le cou aux préjugés.

Et oui, grâce à vous, l’image du tricot ringard et piquant sera encore un peu plus repoussée de l’inconscient collectif. Vous êtes une grand-mère et vous apprenez le tricot, très bien, vous avez 17 ans et vous apprenez les bases du tricot, très bien aussi. Il n’y a pas d’âge pour se mettre au tricot.

Nous sommes tous différents et nous tricotons des projets différents (et fantastiques!) et on se réjouit que la communauté tricot soit si riche et contrastée.

C’est impossible de coller une étiquette aux tricoteurs car ce qui nous rassemble, c’est bien le tricot mais… nous tricotons, riches de nos différences et c’est tant mieux!

  • Bonne raison n°11: Tricotez pour faire partie d’une communauté très sympa.

La communauté tricot, ce sont des créatifs et des créatives par millier qui ont généralement un gros penchant pour la douceur. Douceur de la laine tricotée, cela s’entend… Mais j’ai aussi l’intime conviction que tous les tricoteurs et les tricoteuses ont une forte aspiration pour le pays des Bisounours, qu’ils ont tous plus ou moins le cœur chamallow et des pensées pleines de petits cœurs pour l’univers.

tricoteuse-au-pays-des-bisounours

C’est une communauté dans laquelle il fait bon vivre, où les talents des uns viennent enrichir ceux des autres. Une communauté dans laquelle échanger avec générosité est la norme admise par tous. Bref, j’aime cette communauté tricot et je souhaite à tout le monde d’y entrer bien vite 😉

  • Bonne raison n°12: Tricoter pour ne plus perdre son temps.

Nous sommes nombreux à passer un temps fou à attendre dans notre quotidien. On attend les transports en commun, on attend chez le médecin, on attend nos enfants à la sortie de l’école, on attend, on attend.. Et si ces moments d’attente si pénibles parfois pouvaient se transformer en instants de plaisir? Si je pouvais vous donner LA solution pour que vous ayez envie d’attendre encore plus longtemps et plus souvent? Vous m’écouteriez? Oui?

Alors la voici: Le  tricot!

Apprenez les bases du tricot, emmenez votre tricot partout avec vous et vous verrez que votre vie en sera transformée 😉

  • Bonne raison n°13: Vous aurez une garde robe à votre image.

Vous allez pouvoir vous créer une garde-robe sur mesure, qui correspondra tout à fait à votre personnalité. Peut-être êtes-vous déjà couturier ou couturière. Si c’est le cas, vous connaissez le plaisir qu’on peut avoir à se créer ses propres vêtements avec des coupes et des coloris qui correspondent parfaitement à notre morphologie. Si ce n’est pas le cas, vous avez sans doute parfois regretté de ne pas trouver en boutique ce que vous recherchiez vraiment.

A vous bonnets, mitaines, pulls, gilets, vestes et même chaussettes créés spécialement pour vous selon vos goûts et vos mensurations!

  • Bonne raison n°14: Faire des bonnes actions.

Tricoter, c’est une nouvelle corde à son arc quand on veut multiplier les bonnes actions dans notre petite vie. Il y a des bébés prématurés qui attendent des tricots tout chauds, tout doux pour se réchauffer. Et, je peux vous dire que tricoter pour un tout petit bébé minuscule, ça vous remplit le cœur de chaudoudoux, l’effet est garanti.

bebe-premature-tricot

Vous pouvez aussi tricoter des couvertures pour les sans-abris, les réfugiés… Maille après maille, vos pensées généreuses iront réchauffer le cœur des moins chanceux.

  • Bonne raison n°15: Tricotez pour votre santé.

Et oui, c’est très sérieux, le tricot, c’est bon pour la santé!

Certains arrêtent de fumer grâce au tricot, effectivement les aiguilles permettent d’occuper les mains quand l’envie est trop forte. Pour ceux qui ne fument pas, sachez que tricoter permet d’abaisser le rythme cardiaque et la pression artérielle, c’est une activité relaxante qui permettra d’éloigner les maladies liées au stress.

Et oui, rien que ça! Le tricot est déjà utilisé comme moyen thérapeutique dans de nombreux hôpitaux et peut-être même qu’un jour l’OMS préconisera le tricot pour se maintenir en bonne santé. 😉 Sait-on jamais?

  • Bonne raison n°16: Vous aurez une déco originale.

Le tricot dans la maison, c’est ultra tendance. Vous avez le choix entre les textures, les couleurs pour vous faire une déco qui vous ressemble. Une déco douillette et apaisante qui apportera du confort et de la chaleur à votre intérieur.

Une déco cosy, rien qu’à vous…

  • Bonne raison n°17: Tricoter pour relever des défis.

En tricotant, vous allez pouvoir vous challenger de plusieurs manières. Lorsque vous maîtrisez une technique, vous pouvez ensuite choisir un autre modèle avec une technique que vous ne connaissez pas encore. Vous allez ainsi maitriser de plus en plus de points et vous ne cesserez d’apprendre encore et encore.

Vous pouvez aussi vous défier sur la taille des aiguilles. Souvent, on débute avec des projets qui montent vite sur de grosses aiguilles puis on s’intéresse à des projets de plus en plus fins.

Vous aimerez aussi vous challenger sur la taille de l’ouvrage final. Si vous avez tricoté uniquement des accessoires, vous relèverez un grand défi quand vous vous attaquerez à votre premier pull.

Bref, vous l’avez compris, le tricot, c’est un univers tellement vaste que vous ne pourrez pas vous ennuyer. 😀 (Et oui, c’est cool!)

  • Bonne raison n°18: Peace and love tricotesque.

Si le monde tricotait plus, il y aurait sans doute moins de conflits sur cette bonne vieille planète. Le tricot, c’est la paix. Difficile de tenir un gun tout en tricotant…

peace-and-love-tricot

Si tous les malfrats de la planète prenaient le temps de tricoter, ça leur permettrait de méditer (voir bonne raison n°1), de réduire leur rythme cardiaque (voir bonne raison n°15), de faire preuve de créativité (voir bonne raison n°3) et de s’envelopper de douceur et de tendresse. Le tricot permet une plongée au pays des Bisounours et ça fait du bien!

  • Bonne raison n°19: Tricoter pour plus de douceur.

Et oui, tricotez et vous ajouterez ainsi un peu plus de douceur dans ce monde de brutes. La vie n’est pas toujours aussi rose qu’on le souhaiterait. Les actualités sont parfois bien tristes et déprimantes.

Le tricot permet à une minuscule échelle d’ajouter un peu de mignonnerie à ce monde un peu fou. Oui, tricoter un petit nœud rose, ce n’est pas grand chose mais c’est déjà un petit plus, un petit ajout au Beau pour équilibrer la balance.

  • Bonne raison n°20: Tricotez et amusez-vous!

S’il y a bien une raison essentielle qui doit vous donner envie de tricoter, c’est le plaisir.

Amusez-vous, retrouvez l’enfant créateur en vous et prenez du plaisir.

C’est LA raison prioritaire, celle qui doit passer avant toutes les autres :).

tricot-fun

 

He, he , vous êtes toujours là? Alors, si vous avez lu cet article jusqu’au bout, Whaouh, c’est sûr, le tricot est fait pour vous!

Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux pour que le tricot devienne la passion de plus en plus de monde 😉

 

 

 

 

La révolution internet du tricot

tricot et internet

Le mot “tricot” est clairement connoté “mémé” aujourd’hui en France. D’ailleurs, j’ai hésité à appeler ce blog “le blog tricot” à cause de ça mais finalement, si je veux que l’image du tricot évolue autant appeler un chat “un chat”.

Ceux qui connaissent le tricot actuel savent bien qu’il n’a plus rien à voir avec le cliché du tricot-mémé.

Car oui, le tricot a lui aussi connu une petite révolution. Si les aiguilles circulaires ont clairement participé à renouveler le tricot, internet, lui, l’a complètement révolutionné.

Et c’est: LA révolution internet du tricot, oh yeah!

Et elle a eu lieu grâce à tous ces éléments:

  1. Les blogs
  2. Ravelry
  3. La communauté internationale
  4. Les boutiques en ligne
  5. Les podcasts

1. Les blogs

Les blogueuses talentueuses ont petit à petit envahi la toile, on a toutes nos blogs favoris que l’on suit avec ferveur. Les blogueuses nous font rêver avec leurs créations tendances et elles ont vraiment participé au renouveau du tricot. Et oui, grâce à elle, on sait désormais qu’on peut être

geekette et tricoteuse

branchée et tricoteuse

graphiste et tricoteuse

cool et tricoteuse

jeune et tricoteuse

tatouée, piercée et tricoteuse acharnée

Et parfois, tout ça à la fois, yeah!

Souvent un modèle à succès sera repris de blog en blog, jusqu’à ce qui vous aussi, vous craquiez sur ce modèle. 😉

Les blogueuses s’organisent des SWAP*, des KAL* et c’est un vrai plaisir de pouvoir aller visiter les univers des unes et des autres. On ne manque pas de leur piquer leurs astuces, leurs DIY* et parfois même, on les suit sur un KAL ou un SWAP: c’est joyeux et vivant.

Alors: vive les blogs tricot!

2. Ravelry

Si vous ne connaissez pas encore Ravelry, je vais bientôt concocter un article: Comment utiliser Ravelry?.

Pour les autres, celles qui connaissent, vous serez toutes d’accord avec moi pour dire que Ravelry, c’est LE site à ne pas manquer quand on est tricoteuse.

Ravelry, ce n’est pas n’importe quel site, c’est une BOMBE pour tricoteuses, lol!

Ravelry, c’est:

  • une bibliothèque quasi infinie de patrons
  • une communauté internationale de passionnés
  • un forum très actif
  • du bonheur en barre, ha ha ha

Mais attention, Ravelry, c’est aussi:

  • LE coupable à accuser quand on regarde nos to-do lists à rallonge
  • beaucoup de temps perdu (et oui, c’est looong de choisir un patron!)

Ravelry a su révolutionné le tricot car il a rapproché des milliers de tricoteurs de par le monde entier. Et comme plus on est de fous, plus on s’amuse, Ravelry, c’est la fête pour les neurones des tricoteurs!

tricoteuse et internet

3. La communauté internationale

Oui, Ravelry a rapproché les tricoteurs du monde entier. Et même les petites françaises se sont mises à l’Anglais avec beaucoup d’enthousiasme quand elles ont vu tous ces magnifiques patrons qu’elles allaient rater si elles ne parlaient pas un minimum la langue de Shakespeare.

La révolution internet du tricot, c’est aussi ça: un modèle peut avoir un succès international. On le verra porté par une finlandaise comme par une australienne et elles se seront échangé des photos et des astuces pour le tricoter.

Les pays anglophones connaissent un vrai BOUM tricotesque ces dernières années, et grâce à internet, les autres pays s’y mettent aussi. En ce moment, on craque pour les modèles scandinaves ^^ et bientôt, ça pourrait être les modèles japonais, non?

tricot international

Chaque tricoteur peut désormais partager ses savoirs faire et apprendre des techniques venues d’ailleurs. C’est tellement passionnant et fascinant!

4. Les boutiques en ligne

Face à cette vague d’enthousiasme pour le tricot 2.0, les boutiques de laine en ligne se sont multipliées pour pouvoir nous satisfaire. Et elles ont su participer à la révolution tricot.

Quand on voit un modèle sur Ravelry tricoté avec une laine sublime, on veut le même! Les boutiques en ligne offrent des laines internationales qui nous permettent de tricoter toutes nos envies.

Et si jamais, on ne trouvait pas notre bonheur sur les boutiques françaises, en quelques clics, nous arrivons sur un e-shop américain ou hongrois, et puis ce n’est pas si compliqué de passer une commande en Anglais quand c’est pour des écheveaux de laine merveilleux, n’est-ce pas?

5. Les podcasts

Mon article ne serait pas complet si je n’évoquais pas le petit dernier: le podcast*.

Grâce à Youtube, c’est devenu super facile de se filmer et de présenter ses vidéos au monde entier (si on n’est pas trop timide, bien sûr)

Et avouons que le format du podcast, quand on tricote, c’est le top: on passe 1 heure avec une tricoteuse que nous apprécions. On apprend tout un tas de trucs et astuces laineux et pendant ce temps, on avance sur nos propres projets. Que du bonheur!

 

Et qui sait? Peut-être que le tricot aurait finalement totalement disparu si internet ne lui avait pas donné un sacré coup de pouce. Mais maintenant, ça ne risque pas d’arriver, le tricot est de nouveau au goût du jour et on en redemande!

Internet pourrait bien s’écrouler, la team des tricoteurs* est là et bien vivante!

tricot joyeux