fermer la fenetre

Rejoignez la communauté du blog tricot

+

Recevez votre accès à la tricothèque gratuite!

+

Suivez nos derniers articles grâce à la newsletter

...

Catégorie : Pour les débutantes

Comment réaliser un échantillon?

Quand vous vous lancez dans le tricot, vous lisez et entendez ici et là, i-né-vi-ta-ble-ment, qu’il ne faut pas oublier de faire un échantillon. On vous dit et on vous répète que c’est l’échantillon qui vous permettra d’obtenir le pull de vos rêves ou un bonnet qui conviendra parfaitement à votre tour de tête…

D’accord, il faut faire un échantillon mais alors comment le réalise-t-on ??

  • 1) Comment faire un échantillon?

Pour tricoter un échantillon, il faut d’abord avoir une indication à suivre. Vous trouverez celle-ci soit sur la pelote, soit sur le patron que vous suivez. Ces indications vous donnent le nombre de mailles, le nombre de rangs et le diamètre des aiguilles.

Une fois ces informations en votre possession, vous allez pouvoir commencer à tricoter. Mais attention! ne montez pas uniquement le nombre de mailles indiquées sur l’échantillon, ajoutez 4 mailles afin d’avoir une meilleure visibilité. Vous ajouterez en plus de ces 4 mailles, 4 ou 6 autres mailles qui vous permettront de faire deux bordures au point mousse sur les côtés.

Ce qui donne donc pour le montage des mailles:

nombre de mailles indiquées sur l’échantillon + 4 mailles + 4 mailles

Pour l’exemple ci-dessus, on monterait sur des aiguilles 7 mm: 11 mailles + 4 mailles + 4 mailles = 19 mailles.

L’échantillon se tricote normalement en jersey mais un patron peut indiquer un autre point à utiliser.

Pour les échantillons en jersey, border l’échantillon de point mousse permet d’éviter qu’il roulotte ( 4 rangs en bas et en haut de l’échantillon et 2 ou 3 mailles de point mousse sur les côtés).

  • 2) Une fois l’échantillon tricoté

Ça y est, vous avez vaillamment tricoté votre échantillon. Maintenant, il vous reste à rabattre souplement les mailles (par exemple avec cette méthode très simple).

Puis vous allez pouvoir le laver. Lavez-le exactement comme vous aimeriez pouvoir laver votre projet une fois terminé. Si vous avez acheté cette laine pour pouvoir la laver en machine à 30°C, c’est le moment de le faire. Vous verrez ainsi comment le fil se comporte. J’aime aussi frotter mes échantillons pour vérifier si la laine bouloche. Même si ce n’est pas toujours facile à voir à ce moment du tricot, je préfère m’en rendre compte le plus tôt possible! N’hésitez pas d’ailleurs à le laver plusieurs fois si vous souhaitez vous lancer dans un long ouvrage et que vous voulez être sûre de la pérennité de votre tricot une fois terminé.

Rien de plus rageant que de passer des semaines (ou des mois) sur une grosse veste pour s’apercevoir après que le fil a feutré ou bouloché au bout de deux lavages.

Vous pourrez faire sécher votre échantillon en le bloquant. Si vous êtes équipée d’un kit de blocage, c’est parfait, sinon une serviette et des épingles de couture conviendront parfaitement.

  • 3) Comment calculer les mailles et les rangs sur un échantillon?

Une fois votre échantillon sec, vous allez pouvoir passer à l’épreuve des mathématiques. Youpi!

L’idéal, c’est d’avoir un petit ustensile comme celui-ci. Sachez qu’il porte le magnifique nom de « calculateur de tricotage » 😉

Mais une bonne vieille règle fera très bien l’affaire aussi. Calculez le nombre de mailles qu’il vous a été nécessaire de tricoter pour obtenir 10 cm. Posez simplement la règle ou le « calculateur » sur le tricot. N’exercez pas de pression dessus car vous déformeriez le tricot et risqueriez de fausser les calculs;

Calculez également le nombre de rangs sur 10 cm. Cela vous permet d’obtenir votre échantillon.

  • 4) Comment adapter mon tricot à mon échantillon?

Si vous aimez le rendu de votre échantillon mais que malheureusement, ses mesures ne correspondent pas à celui du patron que vous avez choisi, il sera toujours possible de trouver une solution.

  • a) Si l’écart est léger

Si l’écart n’est que d’1 ou 2 rangs ou d’1 ou 2 mailles, il sera judicieux de tricoter de nouveau l’échantillon en changeant le diamètre des aiguilles.

Vous enlèverez ou ajouterez 0,25 mm au numéro d’aiguilles que vous aviez précédemment choisies.

Vous prendrez des aiguilles plus fines s’il vous manque des mailles ou des rangs.

Vous prendrez des aiguilles plus épaisses si vous avec plus de mailles ou de rangs que l’échantillon préconisé.

Cette différence de quelques millimètres vous permettra sans doute d’obtenir le bon échantillon, tout en gardant un rendu proche de celui que vous avez apprécié sur votre premier échantillon. Un écart de plus de 0,25 mm risque par contre de changer le rendu du point: il pourrait devenir trop serré et donc manquer de souplesse ou bien devenir trop lâche et donc manquer de tenu.

  • b) Si l’écart est important

Si votre échantillon fait plus de 2 ou 3 mailles ou plus de 2 rangs d’écart par rapport à l’échantillon préconisé, il vous reste 3 options:

  • Option 1: Reprendre le patron pour l’adapter à votre échantillon (explications à venir dans un prochain article). C’est tout à fait possible et pas si insurmontable que ça puisse en avoir l’air de recalculer les indications et un patron selon son échantillon. Il faut malgré tout avoir l’envie de passer un petit moment à faire des mathématiques
  • Option 2: Changer de patron pour que l’échantillon convienne parfaitement. Maintenant que vous connaissez exactement les mesures de votre échantillon, vous pouvez chercher un modèle adapté à ces mesures.
  • Option 3: Changer de fil et reprendre toutes les étapes de l’échantillon pour tenter d’obtenir un résultat plus proche. Oui, c’est rageant mais sachez que ce premier échantillon n’est pas perdu, il pourra vous être utile dans un autre projet qui lui conviendra parfaitement.

  • 5) Que faire de ses échantillons?

Si vous aimez tricoter des vêtements, les échantillons vous seront toujours indispensables. Vous pouvez vous créer une bibliothèque d’échantillons pour revenir vers tel ou tel fil selon vos projets.

Plus vous ferez d’échantillons et plus vite, vous saurez vers quel fil vous tourner. Les données recueillies sur vos précédents échantillons sont précieuses.

Vous pouvez vous servir d’un classeur pour les ranger dans des porte-documents plastifiés. Vous noterez:

  • le nom du fil
  • le numéro des aiguilles
  • l’échantillon obtenu
  • les réflexions que vous vous êtes faites par rapport à ce fil ou ce coloris…

Vous verrez que votre classeur d’échantillons vous sera très utile!

Voilà, je pense avoir tout dit en ce qui concerne notre ami l’échantillon, mais ouiiii, c’est notre ami! N’hésitez pas à poser des questions dans les commentaires ou à partager vos petites astuces personnelles….

Enregistrer

Enregistrer

Comment tenir ses aiguilles?

Aujourd’hui, je m’adresse plutôt aux débutantes. J’ai enfin réalisé une petite vidéo explicative pour montrer comment je tiens mes aiguilles. On m’a beaucoup demandé cette vidéo alors je suis contente de pouvoir enfin la présenter.

Comme je l’explique dans la vidéo, je vous explique comment je tiens le fil avec l’index. Cela me permet de tricoter plus vite et de ne pas lâcher les aiguilles au cours du tricot.

J’ai appris à tricoter grâce à ma grand-mère et elle avait beaucoup insisté pour que je tienne comme ça mon fil et mes aiguilles. En petite fille dévouée, je l’ai écoutée même si au début, ça me semblait impossible. A force d’acharnement, j’ai adopté cette technique et désormais, je n’ai aucun regret.

Malgré tout, je sais pertinemment qu’il existe des dizaines de manières de tricoter. Et ce n’est pas parce qu’on lâche le fil qu’on ne peut pas tricoter vite. Je vois beaucoup de personnes tricoter comme ça et certaines sont plus rapides que moi!

Alors je partage ma manière de faire et c’est à vous ensuite de trouver la vôtre: celle qui vous conviendra le mieux et qui rendra vos moments tricot les plus agréables possibles! 😀

Amusez-vous bien avec le tricot et à tout bientôt!

Challenge tricot du printemps!

C’est le printemps et aux beaux jours, on n’a pas envie de se prendre la tête. Alors j’ai conçu un petit challenge léger et facile spécial printemps! Tu vas apprendre les bases du tricot en tricotant un petit nœud! Le tricot, c’est fun, tendance et pas si compliqué.
Alors si ça te dit de t’y mettre une bonne fois pour toute, c’est l’occasion!

Ce challenge est parfaitement gratuit!

Si tu participes, tu recevras dans ta boîte e-mail une série de vidéos explicatives. Ces vidéos te permettront de maîtriser les bases pour pouvoir te lancer une bonne fois pour toute dans le tricot. Une première vidéo sur le matériel puis dès le début du challenge, une vidéo par jour pendant 4 jours pour te permettre d’apprendre pas à pas et sans stress.

INSCRIPTIONS CLOSES

Ce challenge commencera réellement le dimanche 30 avril. Mais tu pourras avoir accès aux vidéos pendant 3 semaines, ce qui te laissera du temps pour t’y mettre quoiqu’il arrive!

C’est l’occasion pour toi de découvrir les joies du tricot rapidement, efficacement et en t’amusant!

Tu veux t’inscrire? Yes!

Complète le formulaire ci-dessous avec ton prénom et ton e-mail et c’est parti!!

 

Et si jamais tu hésitais encore à t’inscrire, lis ces deux articles et tu seras boosté(e) pour apprendre le tricot dès la semaine prochaine!

20 bonnes raisons de se mettre au tricot

Écologie: 10 bonnes raisons de se mettre au tricot

Un challenge a déjà eu lieu au mois de février et vous pouvez lire les commentaires de certains participants ICI.

Enregistrer

Comment savoir lire un patron de tricot?

Ce qui bloque les apprentis tricoteurs à se lancer dans des projets plus techniques, c’est souvent la difficulté à lire un patron.

Les patrons de tricot peuvent effectivement paraître incompréhensibles à tous ceux qui ne s’y sont pas encore frottés.

Alors comment lire un patron de tricot?

Cela ressemble de loin à un mélange de mathématiques et de langue étrangère. Le tout parsemé d’abréviations toutes plus incompréhensibles les unes que les autres!

Dans cet article, je vous donne les secrets pour réussir à déchiffrer ces mystérieux patrons de tricot.

Et dans la tricothèque, j’ai ajouté un mémento qui résume cet article et vous permettra de ne rien oublier.

C’est parti!

  1. Un patron: c’est long.
  2. Choisir sa taille
  3. Le matériel
  4. Les points employés
  5. L’échantillon
  6. La réalisation
  7. L’assemblage
  • 1) Un patron, c’est long!

Il faut savoir qu’un patron de vêtements est forcément long. Rien ne sert de s’affoler. Finalement, cette longue étendue d’explications, même si elle peut faire un peu peur au début, est plutôt rassurante: cela signifie que vous serez accompagné(e) sur chaque petit détail technique. Ouf!

Alors, on respire un grand coup et on le lit une première fois avant de commencer quoi que ce soit.

Le mieux, c’est de le lire muni(e) de quelques surligneurs. Après la lecture de cet article, vous saurez exactement sur quel détail il vous faudra prêter votre attention et donc quel passage surligner.

  • 2) Les tailles

A partir du moment où vous choisissez de tricoter un vêtement, vous aurez un patron proposé en différentes tailles.

Il vous faut donc choisir dans un premier temps la taille que vous souhaitez réaliser. Prenez alors des mesures avec un mètre afin d’être sûr(e) que cette taille vous sierra à merveille.

Ensuite:

  • Vérifiez que cette taille est bien présentée dans ce patron: généralement, c’est une des premières informations qui se trouvent sous le titre.
  • Avec un surligneur: surlignez la taille choisie et lorsque vous lirez le patron, vous prendrez le temps de surligner toutes les informations s’appliquant à cette taille. Cela vous permettra de faire un premier tri dans cette marée d’informations.

  • 3) Le matériel

Pour un premier ouvrage avec un patron complexe, je vous conseille de suivre les indications du créateur quant au choix du fil. Cela vous permettra d’éviter les mauvaises surprises! Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour que le résultat final ressemble un maximum à la photo qui vous avait fait rêver. Lire un patron de tricot est déjà suffisamment compliqué, inutile de s’ajouter le problème du changement de fil…

Si pour une raison ou une autre, vous ne pouvez pas vous procurer le fil conseillé, suivez bien les indications qui viennent sur l’échantillon. Le mieux, c’est d’avoir un set d’aiguilles afin de pouvoir changer la taille demandée si l’échantillon ne correspond pas.

  • 4) Les points employés

Parmi les premières informations, on trouve une section: « points employés ». Il s’agit de la présentation de tous les points de tricot qu’il vous faudra faire pour réaliser ce modèle.

Si dans cette liste, il y a un point qui vous est inconnu, il est préférable d’apprendre à le faire avant de prendre la ferme décision de vous lancer.

Pour cela Youtube et ses nombreuses explications en vidéo peut être très utile.

Si c’est un point plus rare et plus complexe: il est généralement expliqué dans cette section. Prenez aussi le temps de le réaliser afin d’être sûr(e) de bien le comprendre.

  • 5) L’échantillon

Pour l’échantillon, il vous est précisé avec quel fil le réaliser et avec quelle taille d’aiguilles.

Généralement, cela se présente ainsi

Comme vous êtes très motivé(e) pour réussir cet ouvrage, vous allez bien sûr prendre le temps de réaliser l’échantillon.

Pour cela tricoter toujours 5 mailles et 5 rangs en plus que ce qui est préconisé sur l’échantillon de 10 cm.

Vous pourrez ainsi calculer plus facilement vos rangs et vos mailles sur 10 cm² une fois l’échantillon terminé.

Si au final, vous avez trop de mailles, vous prendrez des aiguilles plus grosses et si vous avez au contraire moins de mailles, vous prendrez des aiguilles plus fines.

  • 6) La réalisation

La partie réalisation est la plus longue, la plus effrayante (si, si!) et la plus compliquée. Mais ne vous inquiétez pas, on va prendre le temps de tout décortiquer, vous êtes là pour ça, n’est-ce pas?

  • a) Les différentes parties:

Selon que votre ouvrage se tricote avec des aiguilles circulaires ou à plat, vous aurez plus ou moins un nombre important de parties. Ces parties peuvent être: dos/ devant/ manche droite/ poche/ bordure d’encolure/ bande de boutonnage…etc

Pour lire un patron de tricot plus facilement, il est bon d’entourer ou de surligner avec une autre couleur ces différentes parties si elles sont nombreuses. Cela vous permettra d’emblée d’y voir plus clair dans la structure de votre projet.

  • b) A l’intérieur d’une partie

Comment s’y retrouver à l’intérieur d’une partie? Il va falloir surligner!

Car à chaque explication, des chiffres correspondant à toutes les tailles différentes de patron sont présentés.

Difficile de s’y retrouver!

Il vous faudra faire une première lecture avec votre surligneur et surligner les informations qui vous concerne.

Selon la taille que vous avez choisie, ce nombre sera le premier, le second ou peut-être le cinquième.

Exemple:

Surlignez donc les indications qui s’appliquent à la taille que vous avez choisie.

Il faudra faire ce repérage pour toutes les indications de la partie.

Exemple:

  • c) Le déroulement du tricot

D’abord, on vous présente toujours combien de mailles monter pour la partie en question avec quel fil et quelle taille d’aiguilles.

Puis on vous indique quel point employer et sur combien de rangs.

Souvent, des diminutions ou augmentations interviennent ensuite.

Voici comment comprendre cette partie du patron:

Exemple de diminutions pour les emmanchures:

Il faudra rabattre des mailles de chaque côté du tricot 1 rang sur 2, c’est à dire:

  • rang 1: rabattre 4 mailles pour l’emmanchure à droite puis tricoter toutes les mailles
  • rang2: rabattre 4 mailles pour l’emmanchure à gauche puis tricoter toutes les mailles
  • rang 3: rabattre 2 mailles pour l’emmanchure à droite puis tricoter toutes les mailles
  • rang 4: rabattre 2 mailles pour l’emmanchure à gauche puis tricoter toutes les mailles
  • rang 5: rabattre 2 mailles pour l’emmanchure à droite puis tricoter toutes les mailles
  • rang 6: rabattre 2 mailles pour l’emmanchure à gauche puis tricoter toutes les mailles
  • rang 7: rabattre 1 maille pour l’emmanchure à droite puis tricoter toutes les mailles
  • rang 8:  rabattre 1 maille pour l’emmanchure à gauche puis tricoter toutes les mailles
  • rang 9: rabattre 1 maille pour l’emmanchure à droite puis tricoter toutes les mailles
  • rang 10:  rabattre 1 maille pour l’emmanchure à gauche puis tricoter toutes les mailles

Exemple d’augmentations:

Il s’agit ici d’ajouter 2 mailles dans votre tricot tous les 8 rangs et cela à 5 reprises. Les augmentations devront être placées ainsi: après les 2 premières mailles et avant les 2 dernières mailles.

  • d) Quand vous devez faire 2 choses en même temps

Exemple:

 

Faites bien attention à toujours repérer ce genre d’indication car il vous faudra faire 2 choses sur un même rang ou sur une même étendue de rangs. (Oui, soyons fou! Et tout le monde sait que les tricoteuses savent faire 2 choses en même temps!)

Quand vous lisez votre patron, prenez le temps de surligner ce genre de mots: « entretemps » ; « en même temps »; « tout en poursuivant »…etc puis mettez une accolade afin de ne pas oublier qu’il y a 2 indications à faire à la fois et non une indication  à suivre puis une autre.

  • e) Les astérisques

Exemple:

 

Vous découvrez ici le plaisir des astérisques. Les patrons seraient encore plus longs s’ils ne présentaient pas des astérisques. Alors ne râlons pas sur cette difficulté supplémentaire et tentons de dénouer les fils du mystère.

Les astérisques comprennent entre eux des indications qui devront être répétées un certain nombre de fois. Donc vous avez toujours 2 astérisques avec des indications au milieu, suivis d’un mot comme « répéter de * à * et un nombre de fois.

Exemple:

Mais parfois, ça se corse un peu puisque avant ou après ces astérisques, il peut y avoir d’autres indications comme:

Exemple:

Ce qui signifie qu’on tricotera d’abord 2 mailles normalement, puis qu’on répètera ensuite 5 fois ce qu’il faut faire entre les 2 astérisques (=2 mailles ensemble et 6 mailles endroit) et qu’on tricotera les 2 dernières mailles normalement.

  • 7) L’assemblage

Cette partie est essentielle. Elle n’est pas à négliger après toute la peine que vous vous serez donnée pour en arriver jusque là!

Dans cette section, on vous explique comment assembler ces différentes parties les unes aux autres. Les coutures à faire sont indiquées les unes après les autres. Il s’agit de suivre les indications pas à pas dans le même ordre chronologique qu’indiqué pour s’éviter de mauvaises surprises.

J’espère que cet article vous a permis d’y voir plus clair dans la science mystérieuse des patrons de tricot. Afin de vous aider et de vous accompagner lors de votre premier grand tricot, je vous ai préparé un pense-bête à télécharger dans la tricothèque. Ce pense-bête vous permettra de voir ce qu’il y a à faire en un coup d’œil. Allez, courage, les premiers temps sont les plus durs, ensuite lire un patron de tricot ne vous posera plus aucun problème!

Si l’accès à la tricothèque et au pense-bête de cet article t’intéresse, inscris-toi ci-dessous en laissant ton prénom et ton adresse mail 🙂

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous voulez pouvoir faire partie des membres de la tricothèque? Indiquez moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer le mot de passe.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

recherches utilisées pour trouver cet articlelire un patron de tricot, lire un patron tricot

Challenge tricot: réédition

Un challenge tricot, ça vous dit?

Un challenge qui vous permettra d’apprendre les bases du tricot en une semaine! Oui, une semaine!

Le tricot, c’est fun, tendance et pas si compliqué.

Alors si ça te dit de t’y mettre une bonne fois pour toute, c’est l’occasion.

Ce challenge est parfaitement gratuit!

Si tu participes, tu recevras dans ta boîte e-mail une série de vidéos explicatives. Ces vidéos te permettront de maîtriser les bases pour pouvoir te lancer une bonne fois pour toute dans le tricot. Une vidéo par jour pendant une semaine pour te permettre d’apprendre pas à pas et sans stress.

Ce challenge commencera réellement le dimanche 26 mars. D’ici là, je te donnerais quelques conseils directement dans ta boîte e-mail.

C’est l’occasion pour toi de découvrir les joies du tricot rapidement et efficacement!

Et si jamais tu hésitais encore à t’inscrire, lis ces deux articles et tu seras boosté(e) pour apprendre le tricot dès la semaine prochaine!

20 bonnes raisons de se mettre au tricot

Écologie: 10 bonnes raisons de se mettre au tricot

Un challenge a déjà eu lieu le mois dernier et vous pouvez lire les commentaires de certains participants ICI.

 

Enregistrer

3 patrons gratuits pour les enfants

La tricothèque continue à s’agrandir au fil du temps!

Je trouvais qu’il manquait des patrons à destination des enfants.

J’ai résolu ce problème en créant des accessoires faciles à faire et surtout rapides à réaliser.

  • 1) Les petites mitaines

Ces petites mitaines sont exactement comme les mitaines en taille adulte qui se trouvaient déjà dans la tricothèque. Les enfants les adorent car elles leur permettent de se réchauffer tout en ayant leurs doigts libres pour créer, jouer, bricoler et inventer. Elles se tricotent avec des aiguilles 5 mm. C’est un projet très simple et accessible!

D’ailleurs mon fils de 10 ans s’est tricoté ses propres mitaines l’an passé!

  • 2) Le bonnet

Le bonnet est présenté en deux tailles différentes: une taille pour les 3-6 ans et une autre pour les 6-12 ans. De quoi couvrir les petites oreilles qui aiment aller se promener malgré le froid!

Pour la petite taille, le bonnet se tricote avec des aiguilles 4,5 mm et 5 mm. Pour la grande taille, vous utiliserez des aiguilles 5 mm et 5.5 mm. Autant dire que ça monte vite!

 

  • 3) L’écharpe au point de riz

Enfin, j’ai choisi de réaliser une écharpe avec cette couleur « salade » que mon fils avait choisie. Elle est très douce et facile à porter. Elle convient parfaitement à des enfants entre 4 et 10 ans. Elle se tricote avec des aiguilles 3.5 mm. Le point principal est celui que je préfère: le point de riz. Elle demandera un peu plus de patience pour être réalisée.

Et pour les cours d’école, je réfléchis actuellement à un snood pour les plus jeunes.

 

Et hop, un petit ensemble parfait pour faire plaisir à son fils, sa fille, à un neveu, une nièce ou tout simplement à un ami ou une amie 🙂

Toutes les laines utilisées proviennent de l’élevage de la yourte des bergers. Cette laine est locale (pour moi en tout cas ^^), douce et provient de moutons heureux. Un vrai bonheur à tricoter!

Vous voulez avoir accès à ces modèles et à 10 autres patrons qui se trouvent déjà dans la tricothèque? C’est simple et gratuit!

Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous et vous pourrez les télécharger grâce au mot de passe.

 

Vous voulez pouvoir faire partie des membres de la tricothèque? Indiquez moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer le mot de passe.

 

 

Challenge tricot!

Un challenge tricot, ça vous dit?

Un challenge qui vous permettra d’apprendre les bases du tricot en une semaine! Oui, une semaine!

Le tricot, c’est fun, tendance et pas si compliqué.

Alors si ça te dit de t’y mettre une bonne fois pour toute, c’est l’occasion.

Ce challenge est parfaitement gratuit!

Si tu participes, tu recevras dans ta boîte e-mail une série de vidéos explicatives. Ces vidéos te permettront de maîtriser les bases pour pouvoir te lancer une bonne fois pour toute dans le tricot. Une vidéo par jour pendant une semaine pour te permettre d’apprendre pas à pas et sans stress.

Ce challenge commencera réellement le dimanche 26 février. D’ici là, je te donnerais quelques conseils directement dans ta boîte e-mail.

C’est l’occasion pour toi de découvrir les joies du tricot rapidement et efficacement!

Et si jamais tu hésitais encore à t’inscrire, lis ces deux articles et tu seras boosté(e) pour apprendre le tricot dès la semaine prochaine!

20 bonnes raisons de se mettre au tricot

Écologie: 10 bonnes raisons de se mettre au tricot

Désolée, les inscriptions pour ce challenge sont closes! Mais… prochainement un nouveau challenge aura lieu!

[

Enregistrer

Cet hiver, je me tricote des accessoires douillets!

Quand il fait bien froid, on a généralement très envie de se couvrir des pieds à la tête.

Et quand on peut associer la douceur à la chaleur, c’est parfait! Je vous propose donc 3 patrons ultra simples pour pouvoir passer l’hiver au chaud.

Vous serez particulièrement fier/ fière de vous et pourrez sortir sans craindre le froid. Je précise aussi que tous ces modèles sont mixtes, vous pourrez donc tricoter ces modèles pour un homme sans souci!

J’ai sélectionné des fils que j’apprécie particulièrement pour leur douceur. Le snood est réalisé en coton Natura XL de DMC. C’est un fil très doux qui viendra caresser votre cou. Ce qui est chouette c’est que le nuancier est composé de plus de 30 couleurs, vous trouverez forcément votre bonheur!

Les mitaines sont réalisées avec une laine française 100% Mérinos, je connais l’éleveuse et je sais que les brebis sont très heureuses. Il s’agit de pelotes achetées à La laine Vagabonde, j’ai choisi la couleur « taupe ». C’est une laine locale et de belle qualité que j’adore!

Le snood se tricote très rapidement puisqu’il est tricoté avec des aiguilles n°7. Le bonnet et les mitaines sont tricotés avec des aiguilles 5 et sont aussi faciles que rapides à tricoter. Ce sont donc trois projets express 🙂

J’ajoute donc ces trois patrons à la tricothèque pour vous aider à passer un hiver au chaud!

Et je remercie mon adorable petite soeur qui n’a pas hésité à affronter le froid glacial (-4°C un dimanche matin!!) pour présenter en situation mes petits tricots!

Si vous n’êtes pas encore inscrit, n’hésitez pas à demander votre accès gratuit à la tricothèque, il suffit de compléter le formulaire ci-dessous.

 

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez un accès à la tricothèque gratuite!





Comment trouver du temps pour tricoter?

Quand le tricot commence à devenir une passion à part entière dans notre vie, on est vite à la recherche d’astuces pour pouvoir tricoter encore et encore 😉

Je vous livre ici les quelques astuces que j’utilise régulièrement pour pouvoir m’adonner à ma passion dévorante.

  • Astuce n°1: Ayez toujours un tricot nomade sur vous

Avec les aiguilles circulaires, c’est devenu très facile d’emporter un petit tricot dans son sac à main.

Alors bien sûr, ce sera plus délicat avec un pull pour homme quasi terminé…  Mais il y a des projets idéaux pour les tricots nomades, comme les chaussettes, les mitaines, les moufles, les bonnets… etc…

J’aime avoir un tricot à balader partout qui avance donc plus ou moins vite, au gré de mes sorties et un autre tricot plus volumineux ou complexe qui m’attend à la maison.

tricoter-a-lexterieur

  • Astuce n°2: Tricoter partout!

Le tricot est de nouveau parfaitement tendance, alors profitez-en et tricotez à chaque fois que la situation vous le permet.

Dans le bus, le métro, dans les salles d’attente, si vous faites cela, vous ne manquerez plus jamais de patience: l’attente deviendra un vrai plaisir! Quand je pense que je détestais attendre les retardataires quand j’étais jeune, maintenant je savoure ces moments!

Avez-vous lu la petite BD de miss tricot et son tricot nomade, peut-être vous reconnaitrez-vous?

tricot-a-lexterieur-attente

  • Astuce n°3: Faire 2 choses en même temps n’est pas un problème

Associez le tricot à d’autres activités que vous avez l’habitude de faire. Typiquement, vous pourrez facilement regarder un bon film et tricoter. Vous parviendrez aussi aisément à papoter avec vos amis au téléphone tout en tricotant grâce à un kit mains libres. Et pendant que le repas du soir mijote, vous pourrez tricoter sans souci.

Si vous adorez lire, vous serez sans doute un peu frustré(e) de ne pas pouvoir lire tout en avançant votre dernier gilet. Certaines parviennent à associer ces deux activités mais j’avoue que de mon côté, il m’a fallu des années pour y parvenir et je n’y arrive qu’avec des points très simples.tricoteuse-multi-tache

Aujourd’hui, il y a des livres audio qui sont très pratiques. Vous pourrez vous cultiver tout en créant une petite merveille de vos propres mains. Il existe des applications comme Audible mais si vous aimez la littérature classique vous trouverez facilement votre bonheur (et c’est gratuit) sur des sites comme audiocité ou litterature audio.com . Enfin, il y a de très nombreux livres lus sur Youtube.

  • Astuce n°4: Tricoter tout en veillant sur vos enfants

Là aussi, c’est tout à fait compatible. Les enfants ont tout intérêt à avoir des parents qui tricotent. Oui, comme vous le savez bien, le tricot rend plus ZEN! Et parents ZEN = enfants heureux 🙂

Sachez que dans les écoles qui suivent la pédagogie Steiner-Waldorf, les enseignants sont invités à tricoter aux côtés des enfants pour accompagner leurs jeux libres.

Les enfants bénéficient de la présence rassurante de leur éducateur/ trice tout en étant libre de jouer à leur convenance, sans jugement extérieur.

Et pour les bébés? Pour les tout-petits bébés, ça reste assez facile de tricoter. Je me souviens m’être tricotée un gilet avec mon nourrisson dans l’écharpe de portage. Bon, c’était relativement sportif puisque ce dit bébé pleurait dès que je m’asseyais. J’ai donc fait des milliers d’aller-retours dans le couloir pour tricoter ce gilet 😀 Mais enfin, je pouvais tricoter!

Par contre quand les petits bébés commencent à tout attraper, ça devient beaucoup plus difficile de tricoter tout en les câlinant. Mais finalement, à cette période, on est tellement occupée que ça passe bien trop vite à notre goût et on peut alors retrouver nos tricots délaissés pour nous consoler.

Astuce n°5: Recherchez activement les rendez-vous tricot

Au début, on n’a pas toujours l’idée de passer nos soirées avec des ami(e)s à tricoter. Et pourtant si vous montrez autour de vous que vous tricotez, vous serez bientôt assailli(e) par des demandes comme:

  • « J »aimerais vraiment apprendre à tricoter »
  • « T’aurais du temps pour m’expliquer le point jersey? »
  • « Ce serait trop chouette que tu me montres comment faire un bonnet comme le tien! »

Pourquoi ne pas organiser une soirée tricot entre copines où vous pourrez inviter les plus motivées et leur transmettre votre savoir?

rencontre-tricot-entre-amies

J’ai aussi appris que certains cinémas proposent des « cinéma-tricot ». La salle reste allumée avec une lumière douce durant la projection du film afin qu’on puisse associer le cinéma au tricot. Quelle bonne idée! Renseignez-vous, si ça se trouve, il y a un cinéma-tricot organisé tout près de chez vous!

Astuce n°6: Ayez des projets partout!

Je suis le podcast de « Knitting Broomstick » sur youtube, c’est une américaine qui a 5 enfants. Elle conseille d’avoir un projet en cours dans chaque pièce de la maison. Je trouve que c’est une excellente idée car quand on a des enfants, nos séances tricot sont souvent morcelées. Alors dès qu’on a 3 minutes devant nous, c’est bien de tricoter un rang ou deux.

Elle conseille aussi d’avoir un tricot dans la voiture qui s’y trouve en permanence. Car lorsqu’on doit attendre l’un de ses enfants à la sortie de l’école ou lors d’une de ses activités, on est assuré d’avoir de quoi patienter sereinement 😉

Personnellement, je n’ai pas 5 enfants, alors je me contente de toujours avoir un projet en cours au rez de chaussé et un autre à l’étage. Comme ça, je n’ai pas à courir à droite à gauche pour trouver quelque chose à tricoter.

 

Voilà pour mes petites astuces. J’imagine qu’il en existe encore des centaines. Alors si vous en avez une, ne la gardez pas pour vous. Partagez-la dans les commentaires! 🙂

A tout bientôt et bon tricot!

 

Comment choisir son projet tricot?

Ça y est, vous avez très envie de tricoter un grand (et long) projet.

Les mini projets ultra simples sont idéaux pour débuter mais dès que votre point est régulier, vous pouvez envisager des pièces plus importantes ou des vêtements à porter.

1)Se tricoter un nid douillet

Si vous préférez attendre encore un peu avant de tricoter des pièces portables, vous allez pouvoir vous faire plaisir en décorant votre intérieur.

decoration-tricot

Vous pouvez ainsi continuer à progresser tout en limitant les fashion faux pas.

Faites-vous des coussins ou des couvertures. Ça peut être l’occasion de tester un nouveau point.

Vous pouvez commencer par un coussin au point mousse puis lui faire un ami qui sera tricoté au point de riz.

Pour les couvertures, les américaines avaient l’habitude d’apprendre à tricoter en faisant des petits carrés, tous de la même taille mais chaque carré était tricoté avec un point différent. Ensuite, il fallait assembler tous ces carrés pour obtenir une couverture.

Sincèrement, je n’aurai pas la patience de faire (et surtout de coudre) un tel projet mais j’imagine que ça doit vraiment permettre de maîtriser le tricot sur le bout des doigts à la fin de la couverture.

Plus simplement vous pouvez faire une baby blanket, c’est à dire une couverture pour bébé ou un petit plaid pour votre canapé, ce sera moins long à faire… et promis après un tel ouvrage, votre tricot sera trèèès régulier!

Pour ceux et celles qui n’ont pas beaucoup de patience, vous pouvez réaliser des petites pochettes de rangements, des trousses, des sacs..

Tous ces accessoires bien utiles peuvent parfaitement être tricotés!

Avec toutes ces idées, votre intérieur sera transformé! Vous pourrez vous y lover avec délectation pour vous tricoter… des vêtements!

2) Les accessoires

Généralement, on commence par se tricoter des accessoires pour ensuite se tricoter quelques pièces majeures de notre garde robe.

Je vous aide ici à vous poser les bonnes questions pour tricoter des projets que vous aurez envie de tricoter aussi souvent que possible.

accessoires-tricot

  • Les accessoires

L’hiver approche à grands pas et le froid vient piquer vos oreilles et vos petites mains tous les matins… et en bon(ne) adepte du tricot, vous pensez:

« Aaaah, il faut que je me tricote d’URGENCE un bonnet et des mitaines! »

Oui! Quelle bonne idée!!

Ce qui est chouette avec les accessoires, c’est que vous ne prenez pas trop de risques.

Ils pourront avoir quelques petits défauts sans que personne ne se rende compte de quoi que ce soit.

Et puis un bonnet reste un bonnet, personne ne vous en voudra s’il a une forme un peu étrange ou si vous avez choisi une couleur qui ne s’assortit absooolument pas avec le reste de votre garde-robe.

Je vous conseille tout de même de suivre ces petits conseils:

  • La couleur:

Choisissez des couleurs qui vous plaisent. C’est d’ailleurs l’occasion pour les accessoires de porter des couleurs un peu plus fortes que celles que vous portez habituellement. Alors faites-vous plaisir! Par contre essayez d’assortir les éléments de votre team hivernale: écharpe, bonnet et mitaines gagneront à être compatibles ensemble.

ensemble-bonnet-echarpe-moufles

  • La laine:

Pour les accessoires, privilégiez la douceur car vous les porterez à des endroits particulièrement sensibles.

Vous pourrez aussi choisir une laine qui se lave à la main puisque ce ne sont que des petites pièces.

Pour les mitaines, elles auront tendance à boulocher ou à feutrer car elles seront soumises à de nombreux frottements mais vous pouvez comme cela avoir le plaisir de vous en tricoter une paire chaque année 🙂

Personnellement, pour les accessoires, j’aime utiliser de la laine 100% mérinos superwash mais avec un mélange d’alpaga ou de mohair, c’est super aussi!

  • Le niveau de difficulté

Pour les accessoires, ce qui est chouette, c’est que vous allez pouvoir augmenter votre niveau de difficulté petit à petit. La première année, vous aurez toute une panoplie au point mousse et quelques années après, vous aurez une ensemble d’accessoires avec de la dentelle tricotés aux aiguilles 2,5 mm 😉

Veillez donc bien à choisir un modèle qui convienne à votre niveau de tricot, vous pouvez bien sûr en profiter pour apprendre une nouvelle technique car les accessoires se tricotant vite, vous pourrez rester concentré(e) plus facilement et vous serez très fièr(e) d’avoir su surmonter le défi des torsades, du point de riz ou de la dentelle! (Évitez tout de même de faire un projet qui comporte trop de nouveautés car ça peut vite être décourageant!)

  • Le point

Il n’y a rien d’obligatoire ici mais c’est sûr que l’ensemble bonnet, col, mitaines aura un certain charme s’il a été créé pour que chaque pièce s’assortisse avec les autres. Choisissez un ensemble créé par un même designer ou faites vous confiance et commencez à patronner votre propre motif pour assortir votre team hivenale 🙂

3) Les vêtements

Vous êtes particulièrement impatient(e) de tricoter des vêtements, et je vous comprends!

Après avoir lu ces quelques conseils, vous serez fin prêt(e) pour vous lancer en toute confiance!

  • Quel modèle?

Pour qui souhaitez-vous tricoter? Est-ce pour un bébé, un enfant, pour vous, pour votre mari? Selon votre réponse, vous devrez adapter le choix de la laine et du modèle.

  • Si vous tricotez pour un bébé ou un enfant

Choisissez un fil lavable en machine. Quand on est jeune maman ou jeune papa, on aime se simplifie un minimum la vie… Si vous aimez les matières naturelles, vous pourrez tricoter du coton ou du mérinos traité superwash qui se lave en cycle « laine ».

tricot-petite-fille

Autre conseil: ne choisissez pas un modèle trop complexe ou qui se tricote avec de toutes petites aiguilles car vous n’aurez pas deux ans devant vous pour finir votre projet. Les enfants grandissent trèèès vite, les bébés encore plus! Vous n’avez pas le temps de rabattre vos mailles qu’ils font déjà deux tailles de plus que celle que vous venez de tricoter!

  • Si vous tricotez pour un homme ou une amie

Prenez bien les mesures du futur chanceux ou de la future chanceuse, certains modèles taillent petit et.. un pull avec des manches trop courtes, c’est un pull qui risquera fortement de rester au fond du placard.

Assurez-vous que l’homme ou l’amie en question aime porter de la laine/ du fait-main, il n’y a rien de plus rageant que d’offrir un tricot fait-main à quelqu’un qui n’y accorde pas plus de valeur qu’à un simple pull de chez monop’.

Demandez-vous si cette personne à qui vous rêvez de faire plaisir aura le courage de laver à la main ce que vous vous apprêtez à lui créer des heures durant. Faites ensuite votre choix de fil.

  • Si vous tricotez pour vous-même:

Choisissez bien un modèle qui se rapproche de ce que vous portez habituellement.

Vous ne portez jamais de boléro et n’en avez jamais porté? Alors ce modèle très mignon sur le mannequin sublime et qui semble si facile à tricoter n’est certainement pas pour vous, désolée…

Choisissez bien des couleurs que vous portez habituellement, vous sortirez de votre zone de confort chromatique à une autre occasion.

the-et-tricot

Pour l’instant, restez raisonnable! (je sais un écheveau couleur « licorne à paillettes », c’est terriblement tentant!)

Choisissez un modèle qui vous permettra de ne pas trouver le temps trop long, peut-être qu’un pull tout au point mousse serait trop fastidieux pour vous s’il se tricote avec des aiguilles 3,5 mm (perso, je ne pourrais pas!);

Il ne faut pas non plus que le modèle vous demande de relever des dizaines de défis en même temps.

C’est une question d’équilibre, comme toujours.

Voilà, les gros et longs projets n’ont plus de secrets pour vous! Vous allez pouvoir tricoter des heures durant et redoubler de fierté une fois votre ouvrage terminé, elle est pas belle la vie?

Si vous êtes une tricoteuse avertie, donnez-nous vos propres conseils dans les commentaires, ou bien dites-nous quels gros projets, vous envisagez de tricoter. La parole est à vous!