Catégorie : techniques

4 Façons de Décorer vos Tricots

Un tricot, c’est un excellent moyen pour exprimer notre créativité. On pourra aussi tricoter un cadeau personnalisé et le rendre tout à fait unique avec toutes ces techniques.

Il existe de multiples manières d’ajouter des décorations à un tricot. On pourra facilement lui ajouter des touches de couleur et des motifs qui auront une signification bien particulière. On pourra, tel un artiste peintre, jouer avec toute une palette de couleurs et de textures.

Si vous avez envie de jouer les artistes de la maille, voici 4 manières de vous amuser!

  • Les Rayures
  • Le jacquard
  • Les broderies
  • Les variations de points

Les Rayures

A vous les marinières, les couleurs variées, les dégradés!

Si vous voulez sortir des sentiers battus avec des rayures colorées, n’hésitez pas à faire un échantillon avec les couleurs prévues avant de vous lancer. Parfois l’harmonie que nous imaginions n’est pas aussi belle que ce que nous avions en tête. On voit alors mieux ce que ça donnera sur un tricot complet. Quand on trouve les couleurs trop “bariolées”, il est possible de rééquilibrer l’ensemble en donnant plus de place à l’une des couleurs ou en faisant des rayures de largeurs variées.

Ces deux vidéos vous présentent comment réussir vos rayures.

La première vidéo concerne le tricot à plat avec des aiguilles droites. Vous verrez comment passer d’une couleur à une autre. Je vous montre comment faire monter votre fil pour ne pas avoir à le couper (puis le rentrer) à chaque changement de couleur.

La seconde vidéo, vous présente la problématique des rayures lors d’un tricot en rond. Effectivement, avec un tricot circulaire, on tricote en fait en spiral. Lorsqu’on fait un changement de couleur, il y a donc un décalage entre l’ancienne couleur et la nouvelle. Pour éviter cela, je vous partage une astuce dans cette vidéo.

Je vous donne un autre conseil: en tricot circulaire, faites vos changements de couleur à un endroit où ce sera peu visible. Par exemple, à l’arrière d’un bonnet, sous les aisselles d’un pull ou d’un gilet, sur les côtés intérieurs d’une mitaine… etc.. Cela sera beaucoup plus esthétique!

Le jacquard

Aaah, le jacquard!

S’il y a bien une technique qui permet de rendre un tricot unique et tout à fait au goût du futur propriétaire, c’est la possibilité de dessiner sur nos mailles!

Vous voyez cette petite fille avec un pull Schtroumf? C’est moi!

Je crois que ce vêtement à lui seul représente dans mon souvenir la garde robe de mon enfance tant je l’ai adoré! Il ne faut jamais sous estimer le pouvoir du Jacquard sur l’esprit d’un enfant 😀

Si vous voulez des idées pour créer vos propres motifs, vous pouvez vous servir des mots “pixel art” dans un moteur de recherche (Google par exemple). Voici ce qu’on peut obtenir avec les mots “pixel art glace” par exemple:

Si vous voulez créer un design unique, avec cette astuce, cela devient très facile! Vous pourrez ensuite choisir les couleurs mais la grille vous ait ainsi donnée et chaque petit carré correspond à une maille.

Ces trois vidéos vous présentent les différentes techniques propres au jacquard.

1) La technique pour les petits motifs vous est présentée dans cette première vidéo. Quand les motifs ne sont pas très larges, il n’est pas utile de faire suivre le fil à l’arrière puisqu’on change suffisamment régulièrement de couleur.

2) Cette seconde vidéo vous montre comment faire suivre le fil à l’arrière dans le cas de motifs plus larges.

3) La technique du jacquard Intersia est idéale pour les grands dessins.

Les Broderies

Une autre manière d’apporter des touches de couleur à un tricot, c’est d’utiliser la technique de la broderie.

Pour toutes celles qui sont un peu fâchées avec le jacquard, la broderie pourra venir à leur secours! Effectivement, tous les motifs en jacquard peuvent en fait être brodés sur un tricot vierge. C’est d’ailleurs cette technique que privilégient les personnes qui tricotent à la machine.

Broder un tricot peut aussi permettre d’ajouter les petits détails à un dessin fait en jacquard.

Votre tricot sera d’autant plus original et unique si vous prenez le temps de lui ajouter une petite broderie.

Avec cette vidéo, la broderie n’aura plus de secret pour vous!

Les variations de points

Changer de point permet aussi de créer des motifs. Ce petit pull par exemple de Thali pour Bergère de France a une étoile en relief.

Cette vidéo vous permettra de créer vos propres motifs à partir d’une variation de points. Elle vous encourage à être créatif avec vos mailles.

Varier les points peut être très plaisant et cela nous permet d’obtenir un résultat unique.

J’espère que toutes ces idées vous donneront envie de jouer avec votre créativité! Amusez-vous avec vos mailles et laissez vous surprendre par vos talents de designeuse 🙂

Changer le point d’un tricot

Depuis la naissance de ce joli blog, l’une des questions que l’on m’a le plus posée est la suivante:

Comment modifier le point d’un tricot?

Et oui! Je sais ce que c’est que d’avoir l’âme créative et des envies de changement.

Avec cet article, je vous dis tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer dans le changement de point.

C’est effectivement une belle aventure tricotesque qui demande à être préparée.

  • 1) L’échantillon, notre ami

Réalisez un échantillon avec le point que vous avez choisi.

C’est la première étape. Cela vous permettra de prendre les bonnes mesures et de partir sur une bonne base.

Chaque point peut donner un échantillon assez différent. Par exemple, le point de riz et le jersey ne nécessiteront pas autant de mailles pour obtenir 10 cm.

L’avantage de cette étape, c’est que vous visualiserez mieux ce que donne le point que vous avez choisi avec votre fil 🙂

(Si l’échantillon n’est pas encore votre ami, courrez lire cet article: Comment réaliser un échantillon?)

Échantillon du point de treillis torsadé
  • 2) Augmentations et diminutions

Lorsque vous devrez faire des augmentations ou des diminutions, le point que vous avez choisi risque de se décaler.

Pour éviter cela, regardez toujours quelques mailles plus loin pour savoir où vous en êtes dans le motif.

Suivez le motif choisi autant que vous le pouvez. Ce n’est pas grave si une maille ou deux est décalée mais il ne faut pas décaler l’ensemble du motif!

Pull au point de blé avec rayures
Modèle Pingouin Gratuit
  • 3) Une prise de risque

Bien sûr changer le point d’un tricot comporte un certain nombre de défis. Les points 4 et 5 de cet article sont justement là pour vous donner des astuces pour réussir cette grosse modification.

L’une des prises de risque concerne le tombé de l’ouvrage. Je parle ici essentiellement des grandes pièces tricotées de type gilet, veste ou pull.

Il suffit de voir et sentir la différence entre un pull irlandais torsadé et un pull en jersey. Le premier aura beaucoup plus de tenue que le second.

Certains points apportent de la rigidité (comme le point de riz, le point de blé, les torsades très fréquentes). Vous pouvez compenser cela en choisissant des aiguilles plus larges de 0,5 mm que celles qui étaient préconisées. (Attention! échantillonnez bien votre point! voir le 1er paragraphe de ce même article).

Il faut aussi avoir conscience que chaque point a un “gonflant” différent. Vous vous rendrez bien compte au moment de l’échantillon de l’épaisseur que donne votre point au tricot. Un point qui apporte beaucoup de gonflant sera un point qui consommera d’autant plus de fil et qui sera plus chaud une fois porté. Il y aura également plus d’épaisseur au niveau des coutures…

Couverture avec un point dentelle “feuilles”
  • 4) Commencer doucement

Pour vous lancer dans la modification de points, le mieux est de prendre pour base un modèle simple.

C’est beaucoup plus facile de changer le point d’un col, d’une couverture, d’une écharpe que celui d’une veste à poches.

Vous pourrez également le faire progressivement en commençant par changer de point sur des zones précises.

  • Le dessus d’une chaussette
  • Le bas des manches et du corps d’un pull, gilet ou veste
  • Le dessus d’une manche

Pour ajouter une bande ou surface d’un point différent, il est toujours préférable de passer par l’échantillonnage. (oui, je sais je me répète!)

Les points auront tendance à demander plus ou moins de mailles pour la même surface.

Par exemple, si vous voulez faire le bas de votre manche en point de riz. S’il y a un décalage d’une maille ou deux entre le point de riz et le jersey, la solution sera de prendre un numéro d’aiguille inférieur de 0,5mm lors du passage du jersey au point de riz.

Col point de blé/ côtes 1/1
  • 5) Des points simples d’abord

Plus votre projet sera complexe et plus votre point sera simple.

Si vous craquez sur un point un peu difficile à réaliser, je vous conseille de l’utiliser sur des accessoires et non sur un vêtement.

Par exemple une belle dentelle pourra être utilisée sur un châle, une couverture, un jeté de lit… mais sur un pull, cela vous demandera de réfléchir à de nombreuses adaptations.

Pour les vêtements, voici des points simples que vous pourrez facilement utiliser pour remplacer le jersey:

  • le point mousse
  • le point de riz
  • le point de blé
  • le point de bambou

Le bas du corps et des manches d’un pull, d’un gilet ou d’une veste peuvent être tricotés avec:

  • des côtes torses (elles resserrent le tricot)
  • des côtes 3/2 ou 2/2 ou 1/1 (elles sont plutôt élastiques)
  • du point mousse
  • du point de riz (il rigidifie le tricot)
  • du point de blé
  • des côtes torsadées (vous alternez point envers et torsades)
côtes torsadées

Comme vous l’imaginez, les possibilités sont vite infinies!

Et c’est bien cela qui est passionnant en ce qui concerne notre art du fil préféré 😀

Alors amusez-vous bien et faites vivre votre créativité tricotesque!

matériel tricot

Comment bloquer un tricot?

On adore tricoter mais quitte à créer des œuvres d’art avec nos mains, autant apprendre à bien les entretenir ensuite 🙂

Le blocage fait partie de ces pratiques qui enjoliveront vos tricots alors ça vaut le coup de se pencher sur la question!

  • Comment bloquer un tricot?
  • Pourquoi le faire?
  • Qu’est-ce que ça veut dire “bloquer”?? 

Tous les mystères du blocage vous seront dévoilés dans un instant!

Une fois que vous avez tricoté votre bel ouvrage et une fois que vous l’avez lavé, il est parfois nécessaire de le “bloquer”.

“Bloquer” un tricot signifie simplement lui donner une forme.

Le blocage est parfois essentiel et parfois, on peut parfaitement s’en passer!

C’est pour cela que certaines tricoteuses ne le pratiquent jamais car tout dépend ce que l’on tricote!

D’autres pratiquent une forme de blocage différente en se servant d’un fer à repasser. Je n’ai jamais utilisé cette méthode car elle me fait très peur. Je ne suis pas très douée avec cet objet, ah ah 😀 Mais il s’agit bien d’une façon de bloquer les tricots.

Allez, voyons quand bloquer nos tricots, comment le faire et à l’aide de quel matériel?

  • 1) Pourquoi bloquer un ouvrage?

On décidera de bloquer un ouvrage selon deux critères:

  1. Le fil
  2. Le projet

  • Pour ce qui est du fil:

La composition du fil permettra le blocage ou pas. Si vous tricotez avec un fil 100% acrylique, le blocage n’aura pas grand intérêt car la mise en forme ne perdurera pas.

Il pourra cependant ajouter de la régularité au tricot. Il pourra aussi faciliter les coutures si chaque pièce est bloquée avant le montage.

Vous bloquerez les fils naturels, en particulier ceux à base de fibres animales. Cela permettra aux mailles de gagner en régularité et de paraître beaucoup plus belles et rondes.

Avec certains fils, notre tricot peut sembler assez irrégulier. Cela est souvent dû au fait que le fil lui même soit un peu irrégulier: le fil est plus ou moins épais et cela finit par se voir au niveau des mailles. 

Pour éviter un aspect trop irrégulier avec ce type de fil, le blocage est une bonne solution pour lui permettre de s’adoucir et de gagner en régularité.

  • Et les projets?

Certains projets ne nécessitent pas de blocage.

Quand je tricotais des ouvrages en suivant les modèles de Bergère de France ou de Phildar, je portais directement les pulls et je les lavais en machine en les faisant sécher comme tous les autres vêtements.

Les fils qui étaient composés d’un mélange de laine et de polyester vivaient très bien avec ce traitement. 😀

Mais, mais, mais d’autres ouvrages ont absolument besoin d’un blocage!

En particulier TOUS les ouvrages qui comportent de la dentelle!

La dentelle sera toute rabougrie si vous ne prenez pas le temps de bloquer votre tricot. La dentelle et le blocage vont ensemble.

L’une ne peut pas se passer de l’autre.

Vous pourrez également bloquer les ouvrages qui comportent des mélanges de points. Cela permettra de bien différencier les zones réalisées avec des points différents. Le tricot en sera vraiment enjolivé.

  • 2) Comment bloquer un tricot?

Avant de bloquer un tricot, il faut le laver ou du moins le tremper.

C’est le fait que les fibres soient mouillées qui leur permettra de garder la forme donnée une fois sèches.

Il s’agit donc de laver son tricot puis de le pré sécher. Pour cela, la méthode du Burito pourra être utile. Si vous ne connaissez pas cette méthode de la “crêpe roulée”, vous trouverez son explication dans le mémento de la tricothèque. (Cliquez ci dessous pour vous inscrire si ce n’est déjà fait).

Click here to subscribe

Ensuite, le tricot séchera à plat. Les épingles de couturières ou les peignes de blocage vous permettront de lui donner la forme que vous souhaitez.

Dans le cas d’un pull ou d’un gilet, il faut anticiper la manière dont vous souhaiterez le porter au niveau du col.

Il ne faut pas hésiter à tirer un peu sur le tricot si c’est nécessaire. Dans le cas de la dentelle ou même des torsades, le fait d’étirer le tricot lui donnera un aspect bien plus net.

Ensuite, il faut laisser sécher le tricot tranquillement.

Il vaut mieux éviter les endroits sombres et humides car le tricot étant posé à plat, il séchera plus lentement. L’humidité ne pourra pas s’échapper par en dessous. Vous pouvez le poser à un mètre d’une source de chaleur. Cela lui permettra d’en bénéficier sans en souffrir.

Et puis, il faudra patienter car le séchage pourra nécessiter quelques jours…

Mais quel bonheur ensuite quand on peut tenir son beau tricot!

Certaines se servent du blocage pour étirer un tricot dans un sens ou un autre car elles le jugent trop étroit ou trop court. Cela fonctionne un peu mais ne fera pas gagner une taille supplémentaire au tricot…

Trop étirer un tricot en jersey peut déformer son tombé et c’est donc déconseillé de trop exagérer.

  • 3) Quel matériel pour bloquer un tricot?

Maintenant que vous avez très envie de bloquer vos tricots, il serait bon de passer au concret!

Pour bloquer nos tricots, on peut se servir simplement de serviettes de bain empilées ou d’un petit matelas avec des serviettes par dessus et d’épingles de couturières.

C’est important de pouvoir piquer tout autour du tricot, c’est pour cela qu’il faut une certaine épaisseur.

Mais au fond, c’est la même technique que celle de l’échantillon. 

IMG_4118

Par contre, ce matériel de base sera remplacé avec grand plaisir par du vrai matériel de blocage pour toutes les amatrices de châles en dentelle ou pour toutes celles qui aiment réaliser de beaux ouvrages élaborés.

A ce niveau de tricot, vous gagnerez vraiment à mettre en valeur vos tricots en sélectionnant des fils nobles et en les bloquant.

Quitte à maîtriser un art à la perfection, autant aller jusqu’au bout 🙂

Cela vous simplifiera grandement la vie et vous donnera davantage envie d’en tricoter d’autres. Vos tricots seront d’autant plus beau!

Je vous conseille ce kit knit pro qui est complet:

Il comprend le tapis et des épingles en T. Celles-ci sont pratiques car elles permettent de maintenir avec douceur le tricot sans risquer de passer au travers des mailles.

Vous pouvez cependant remplacer ce kit par ce même type de tapis que l’on trouve dans les jeux pour enfants (sur les brocantes, il y a des chances que vous en trouviez!) et de simples épingles de couturière. Les tapis de yoga peuvent aussi remplacer le tapis.

Bref, les tricoteuses sont souvent très astucieuses, vous trouverez bien ce qui vous convient le mieux 😀

A la place des épingles en T, vous pouvez utiliser des peignes de blocage. Ils sont eux aussi très pratiques.

Pour la dentelle des tiges pourront être nécessaires, il existe un kit avec des tiges des épingles et un tapis, il est ici, chez Rascol:

Pour les chaussettes, certaines se servent de bloqueurs à chaussettes.

Personnellement, je n’en ai pas, je trouve que la chaussette prend bien sa forme sur le pied, même dans le cas de la dentelle.

Voici des bloqueurs à chaussettes:

Voilà pour le blocage en quelques mots 🙂

Je reviendrai sur ce sujet avec un cas concret en vidéo mais avant cela, je vais aller tricoter 🙂

Pour aller plus loin, vous pourrez lire en complément cet article déjà paru, vous saurez parfaitement éviter 3 pièges pour préserver vos beaux tricots: 

Mites, bouloches, feutrages, comment lutter contre nos 3 ennemis

Si vous cherchez en plus de cela des conseils pour laver vos tricots. Vous trouverez dans la tricothèque un guide complet sur le lavage du tricot à la main ou en machine.

Si vous n’êtes pas encore membre de la tricothèque, vous pouvez rejoindre la tricothèque en cliquant sur l’image ci-dessous.
Click here to subscribe

N’hésitez pas à commenter cet article et à le partager car le blocage gagne à être connu!

Jolies finitions pour le point mousse

Le point mousse est LE point idéal pour les débutantes.

Il suffit de connaître la maille endroit pour faire des kilomètres de point mousse.

Le point mousse vous permet de réaliser de beaux modèles intemporels.

Dans la tricothèque, vous retrouverez de nombreux modèles au point mousse pour vous aider à vous lancer.

Voici une petite sélection des modèles que vous retrouverez en cliquant ci-dessous

Click here to subscribe

Un bonnet, un snood, des mitaines

tricot débutants accessoires hiver

 Des guêtres

Un pull à mug

tricot-gratuit

Un coussin

coussin-tricot-facile

Une pochette murale

pochette-tricot-facile

Tous ces beaux modèles sont facilement accessibles et vous attendent dans la tricothèque.

Pour compléter ces patrons, voilà une vidéo qui vous permettra de faire des coutures impeccables.

Pour réussir cette couture invisible, je vous conseille de tricoter TOUTES les mailles, y compris la première maille du rang, toujours au point endroit.

Changer de pelote: pour un résultat parfait!

Changer de pelote est parfois le début de déconvenues…

On remarque que le changement de fil se voit une fois qu’on porte notre tricot…

On a des fils à rentrer et parfois, c’est difficile de le faire de manière vraiment discrète.

Le résultat final dépendra toujours de la laine utilisée.

J’avais déjà présenté 2 manières de changer de pelote dans cet article mais je vais vous présenter une nouvelle technique qu’une de mes élèves de la Classe Tricot m’a fait découvrir.

Merci Judith!

Peut-être que vous la connaissez déjà 🙂

Si non, je suis sûre que vous allez l’adorer!

J’aime cette méthode car grâce à elle, vous aurez:

  • un résultat impeccable
  • une continuité dans le tricot
  • aucun fil à rentrer une fois votre tricot achevé

Pour réaliser ce changement de pelote, vous aurez besoin d’une aiguille à laine… et c’est tout!

J’aime obtenir des finitions impeccables pour mes tricots alors je suis toujours à l’affût de ce genre d’astuces et c’est un plaisir de les partager 🙂

Des lisières nettes sur tous les points

(Vidéo explicative en bas de l’article)

La beauté d’un tricot tient avant tout à la qualité de ses finitions

J’ai envie de partager sur ce blog mes astuces et découvertes pour vous aider à être toujours 100% satisfait(e) quand “Tadam!”, votre tricot est enfin terminé.

Les mailles qui se trouvent sur les côtés d’une écharpe ou d’un headband pourraient gâcher l’ensemble du projet si elles étaient irrégulières.

J’avais déjà réalisé une vidéo sur les mailles lisières au début du blog car cette question revenait souvent pour mes élèves du Challenge Tricot.

Je présentais donc dans cet article ma façon de ne pas tricoter la première maille du rang pour le point mousse et le point jersey.

Mais bien entendu, on aime aussi tricoter des châles, des écharpes ou des bandeaux dans des points plus variés. 

Alors se pose la question des lisières pour le point de riz, le point de blé, le point d’astrakan ou tout autre point texturé ou fantaisie.

Bien sûr, vous pouvez ajouter, selon le projet, 2 ou 3 mailles sur les 2 côtés de votre tricot que vous tricoterez au point mousse ou au point jersey.

Mais vous pouvez aussi utiliser l’astuce ci dessous: les lisières allemandes.

Leur grand avantage, c’est qu’elles sont valables pour absolument TOUS les points de tricot.

Voici comment les réaliser:

1- Vous tricotez la 1ère maille selon la manière dont se présente le fil: 

  • le fil est à l’avant: vous tricotez la 1ère maille au point envers.
  • le fil est à l’arrière: vous tricotez la 1ère maille au point endroit.

2- Vous ne tricotez jamais la dernière maille du rang: vous la passez sur l’aiguille de droite en la piquant comme si vous vouliez la tricoter au point envers.

Ceci est valable pour absolument TOUS les points de tricot

Une fois que vous aurez compris comment réaliser ces lisières sur le point qui vous intéresse, vous saurez les réaliser sur tous les points que vous tricoterez par la suite.

Cela vous sera bien utile pour certains modèles que vous trouverez gratuitement dans la tricothèque: le headband, les sous-tasses, la guirlande…

D’ailleurs pour avoir accès à la tricothèque et à ses nombreux modèles gratuits, il suffit de cliquer sur l’image ci-dessous.

Click here to subscribe

La logique de ces belles lisières reste toujours la même.

En image, c’est souvent plus facile de bien comprendre la méthode à suivre.

Je vous montre dans cette vidéo comment les réaliser sur du point de riz, des côtes 2/2 et du point mousse.

Mais si vous devez tricoter un point de dentelle ou quoi que ce soit d’autre la technique reste la même.

4 conseils pour des coutures parfaites

Aaah, les coutures…

Certaines les détestent, d’autres les réalisent avec autant de plaisir que le reste du tricot.

Les coutures en tricot ne sont pas méchantes, elles demandent juste à être apprivoisées

Promis.

Vous aimez les astuces Tricot? La Tricothèque sera parfaite pour vous, pour la rejoindre gratuitement, il faut cliquer sur l’image ci-dessous:
Click here to subscribe

La technique n’est pas très compliquée en soi. Et en étant patient(e)s, on finit par obtenir des coutures nettes et impeccables.

En suivant ces quelques conseils, vous parviendrez à obtenir des coutures discrètes et régulières sans vous arracher les cheveux.

1er Conseil: Sélection du fil

Quand on n’a jamais cousu de tricot, il est préférable de débuter avec du fil simple.

Les fils qui empêchent de bien voir les mailles compliquent fortement les coutures finales.

Un fil qui offre une bonne définition de mailles est à la fois plus facile à tricoter dans vos débuts et plus facile à coudre.

Voici la différence en image:

Le tricot bleu clair permet de bien voir les différentes mailles. Avec le tricot bleu marine, on distingue difficilement les mailles les unes des autres.

Les fils foncés (bleu marine; noir; vert sapin) et les fils poilus, duveteux ou fantaisies sont donc un peu plus difficile à coudre.

Rien d’impossible bien sûr (et heureusement car j’adore le bleu marine, hi hi) mais peut-être à éviter pour un premier ouvrage à coudre.

2ème Conseil: investissez dans de bons outils.

J’insiste sur la qualité des aiguilles régulièrement comme dans cet article sur les aiguilles circulaires.

Pour les coutures, j’insisterai également sur le devoir absolu d’avoir une aiguille à laine (= aiguille de tapissier) de très bonne qualité.

Pourquoi?

Parce qu’une aiguille qui accroche chaque brin de laine; qui ne glisse pas bien; qui ne permet pas de coudre avec un fil épais, c’est juste l’enfer!

Voici différentes références d’aiguilles à laine que j’ai testées et appréciées:

Aiguilles à laine Bohin sur Bergère de France

Aiguilles à laine Hiya Hiya

3ème Conseil: De jolies lisières

Une belle couture, invisible et discrète sera bien plus facile à obtenir si vos lisières sont régulières et impeccables.

Pour ce qui est des mailles lisières, il est communément admis que vous devez ajouter 1 maille par couture au nombre de mailles à monter.

Par exemple, si vous voulez tricoter un gilet, le dos comportera 2 coutures (= 1 de chaque côté). Vous pourrez donc ajouter 2 mailles.

Je vous montre dans la première partie de la vidéo ci-dessous comment tricoter des lisières à la française.

Elles sont parfaites pour coudre ensuite 2 morceaux tricotés en jersey.

Et si vous avez tricoté du point mousse?

Voici une vidéo qui vous explique comment réaliser des coutures impeccables sur un ouvrage en point mousse 🙂

4ème Conseil: Stop à la procrastination!

Quoi? Votre pull est tricoté depuis 2 mois et il est encore en kit? 

Une manche par ci, un devant par là…

Ah, ah, je vous rassure, c’est un mal assez commun chez les tricoteuses!

D’abord il y a le fait de coudre qui n’est tout de même pas toujours une partie de plaisir…

On préfère généralement tricoter des rangs endroits et envers encore et encore…

Et puis il y a notre perfectionnisme:

“Ce pull est si bien tricoté, est-ce que je ne vais pas tout gâcher en le cousant ?!?”

Oui… peut-être que les coutures ne seront pas aussi parfaites que ce que vous auriez souhaité mais en tout cas..

Bonne Nouvelle!

Vous pourrez le porter pour vous réchauffer!

Alors lancez-vous!

On peut toujours s’améliorer en tricot et il n’y a qu’en faisant qu’on apprend et qu’on perfectionne son geste…

Et si toutefois, vous êtes vraiment allergique aux coutures, lancez-vous dans le tricot en rond à l’aide d’aiguilles circulaires ou double- pointes.

Oui, oui, on peut tricoter un pull du début à la fin SANS aucune couture…

Aucune.

Vous trouverez dans la tricothèque de quoi nourrir votre passion du tricot! Tout son contenu est gratuit et vous y trouverez plus de 30 fichiers!

Rejoignez-la en cliquant ci-dessous:

Click here to subscribe

Réaliser les rangs raccourcis en 3 étapes

Les rangs raccourcis sont très utiles en Tricot.

(Vidéo explicative en bas de l’article)

Généralement, ils permettent de créer du volume ou de jolis arrondis. Ils permettent de varier délicatement le sens du tricot et donnent de très beaux effets.

Pour vous donner envie de découvrir les rangs raccourcis, rien de mieux que des images de quelques jolis modèles qui utilisent cette technique:

Kelias – Bérangère Cailliau

Bonnet Rosa – Création Danimily

Pull enfant Thisle – Julie Partie

Pour le châle, les rangs raccourcis permettent de créer ses belles lignes géométriques.

Pour le bonnet, ils ont été utilisés sur le bord côte pour un effet dégradé.

Et enfin, le haut des manches du petit pull sont réalisés en rangs raccourcis pour leur permettre d’épouser la forme de l’épaule.

Et dans ce dernier modèle de Petit Bout de Laine, saurez-vous où ils se cachent?

Et oui, les rangs raccourcis se glissent aussi dans le talon de vos chaussettes 🙂

Mais alors comment les réaliser? Me direz-vous…

Maintenant que vous avez très envie de maîtriser cette technique, sachez qu’il existe plusieurs manières de tricoter des rangs raccourcis. Je vais vous présenter ici une méthode de base et je reviendrai sur les rangs raccourcis dans un autre article.

Souvent, les patrons indiquent qu’il faut réaliser des rangs raccourcis sur un certain nombre de mailles.

Quand on comprend qu’il s’agit simplement de faire un demi tour avant la fin du rang, tout s’éclaire!

Seulement, les patrons ne précisent généralement pas comment éviter d’avoir des petits trous tout au long des rangs raccourcis!

Il y a donc 3 étapes à suivre si on veut s’éviter d’avoir un tricot parsemé de petits trous disgracieux.

Voici ces 3 étapes:

  • Etape 1: Tricoter jusqu’à la maille où il faudra faire demi-tour.
  • Etape 2: Enrouler la maille précédent le demi-tour.
  • Etape 3: Au moment de reprendre la maille enroulée: tricoter à la fois la maille et le brin qui l’enroulait.

Pas facile de toujours bien comprendre le tricot et ses mystères, alors si vous aimez ces conseils, n’hésitez pas à rejoindre la tricothèque! Il suffit de cliquer sur l’image ci-dessous:
Click here to subscribe

Et si vous pouviez voir tout cela en vidéo, ce serait encore plus clair, non?

Voici les mêmes explications mais en image, ainsi vous verrez mieux comment enrouler la maille et comment tricoter ensemble les 2 brins lors de la reprise des mailles.

Comprendre les mailles rabattues

Lorsqu’on découvre les patrons de tricot, beaucoup de formulations peuvent nous désarçonner. Malheureusement, on n’a pas toujours dans notre entourage une personne capable de nous expliquer la langue tricotesque.

Mais heureusement, il y a internet! On peut trouver beaucoup d’informations pour progresser à notre rythme.

Sur mon blog (chéri d’amour), je tiens à vous aider à mieux comprendre les modèles de tricot.

Vous pouvez déjà lire cet article très complet pour vous aider à faire vos premiers pas:

Comment savoir lire un patron de tricot?

Revenons sur un point précis:

les mailles rabattues

Quand on n’a jamais lu ce genre d’explications:

Cela peut effectivement surprendre.

Avec cette article, vous ne serez plus jamais destabilisé(e) et les mailles rabattues vous paraîtront très simples à réaliser.

Et si vous aimez ces conseils, rejoignez vite la tricothèque gratuite pour en trouver plein d’autres et devenir encore plus accro au tricot.
Click here to subscribe

1)Des mailles rabattues? Mais qu’est-ce que c’est??

a) A quoi ça sert?

Les mailles rabattues sont utiles dans le tricot à plat essentiellement. Cela permet d’arrêter un certain nombre de mailles. Et si les mailles rabattues sont faites avec régularité, cela permet de donner une forme à une pièce de tricot. Cette pièce sera plus facilement cousue grâce à la forme que vous lui aurez donnée.

Les hauts de manche et les emmanchures, ainsi que les cols sont très souvent concernés par cette technique.

C’est en fait une manière de faire des diminutions mais tout au bord du tricot.

b) Comment les réalise-t-on?

Pour cela, vous pouvez faire un surjet simple: passer 2 mailles sur l’aiguille de droite et rabattre la 1ère maille sur la seconde.

Ou vous pouvez tricoter les 2 mailles ensemble. Personnellement, c’est cette méthode que je suis et je les tricote ensemble sur le brin arrière.

c) Comment comprendre les indications?

Les explications se présentent souvent ainsi:

Ces quelques lignes sont un condensé d’informations.

Information 1:

“Tous les 2 rangs”: on sait donc que les mailles ne seront à rabattre qu’un rang sur 2.

Ce qui signifie:

  • sur un rang, je commence par rabattre des mailles.
  • sur le rang suivant je tricote sans rabattre de mailles.

Information 2:

“rabattre à droite”

Ici l’information “à droite” est à considérer quand le tricot à plat est devant vous + dans le sens du tricot (c’est à dire le début en bas et le rang en cours en haut) et l’endroit du travail face à vous.

Le rabat des mailles se déroulera donc ici:

Information 3:

“2×3 m, 4×2 m, 1×5 m”

On rabattra:

  • 2 fois 3 mailles

puis

  • 4 fois 2 mailles

puis

  • 1 fois 5 mailles

En tout, on rabattra donc:

  •    3m
  • + 3m
  • + 2m
  • + 2m
  • + 2m
  • + 2m
  • + 5m
  • = 19 mailles

Si on fait un schéma, c’est encore plus clair!

Oui, le plus souvent, les mailles rabattues ressemblent à un escalier avec des marches plus ou moins larges.

Un escalier qui va vers la droite ou vers la gauche.
Click here to subscribe

3) Les petites subtilités des mailles rabattues

a) Prenez des notes

Si vous devez vous arrêter au milieu d’une zone de mailles rabattues, ce ne sera pas toujours facile de reprendre votre tricot en sachant à quel rang vous en êtes.

Grâce aux mathématiques et une bonne dose de déduction, vous pourrez bien sûr retrouver où vous en êtes.

Mais pour vous éviter ces calculs un peu laborieux. Autant noter votre schéma et barrer progressivement les rabats déjà faits.

b) Quand il faut rabattre des mailles à droite ET à gauche.

On rabat des mailles en début de rang.

Mais il est possible de rabattre les mailles sur l’endroit et sur l’envers du tricot.

Pour le haut des manches ou les emmanchures d’un pull, on pourra ainsi rabattre des mailles des 2 côtés du tricot: à droite et à gauche.

Pour le côté droit, on rabattra au début du rang endroit et pour le côté gauche, on rabattra au début du rang envers.

c) A quelle régularité?

On peut vous demander de rabattre des mailles tous les 2 rangs (c’est le plus fréquent) mais aussi tous les 4 rangs ou tous les 6 ou 8 rangs.

Veillez à bien prendre en compte le changement de régularité si c’est le cas.

Par exemple, si je reprends le premier exemple donné dans cet article:

Il faut rabattre ici: tous les 2 rangs puis tous les 4 rangs et enfin tous les 6 rangs!

J’espère que ces indications auront démystifié les mailles rabattues.

Au final, vous verrez qu’elles sont très agréables à réaliser et on voit petit à petit la pièce de tricot prendre forme. 🙂

Comment relever les mailles d’un col?

(Vidéo en bas de l’article.)

Le col, c’est la touche finale qui fera que votre beau pull sera réussi ou non…

Alors, on se met facilement la pression lorsqu’il s’agit de tricoter un beau col.

Dans mes débuts tricotesques, j’avais tendance à procrastiner pour faire le col. J’avais peur de le rater…

Alors au lieu de m’y mettre et de le refaire en cas de souci, je préférai attendre…

Attendre, attendre, attendre…

Un tricot complètement terminé restait ainsi au fond de l’armoire des semaines, voire des mois à attendre la suite de son encolure pour pouvoir sortir s’amuser.

Quel dommage!

Je ne sais pas si je suis la seule à avoir fait subir ce traitement à mes tricots…

Une chose est sûre, le col angoisse plus d’une tricoteuse. Je le sais car je reçois pas mal de questions de votre part sur le tricot de l’encolure. .

Il était donc grand temps de partager mes astuces sur mon joli blog avec vous, mes tricoteuses préférées!

Et d’ailleurs, si vous voulez d’autres astuces, il y en a plein dans la tricothèque, il suffit de cliquer sur l’image ci-dessous pour la rejoindre!
Click here to subscribe

J’aime les cols cousus au tricot, en particulier les cols rapportés. Mais il faut avouer qu’ils ne sont pas les plus faciles à réaliser.

Je vous présente donc en vidéo dans cet article comment relever les mailles sur une encolure ronde.

Il s’agit d’une bonne base à maîtriser. 

Après cette étape, votre col est prêt à être tricoté. Vous pouvez le tricoter en côtes 1/1, en jersey endroit ou en côtes 2/2. 

Attention cependant pour les côtes, il vous faudra obtenir un nombre de mailles pair. Et pour les côtes 2/2, il faudra en plus que ce nombre total de mailles pair permette d’obtenir un nombre impair une fois qu’il est divisé par 2. 

Par exemple: 66 mailles convient bien car il s’agit d’un nombre pair. Et si on divise 66 mailles par 2, on obtient 33, ce qui est bien un nombre impair. Alors tout est parfait et nous pouvons tricoter un col en côtes 2/2 sur ces 66 mailles. 

Si le patron indique de coudre un col et que vous ne savez pas toujours comment vous y prendre, il vous sera toujours possible d’assembler le pull puis de relever les mailles du col.

Il ne vous restera plus qu’à le tricoter à votre convenance. 

Dans cette vidéo, je relève les mailles à l’aide d‘une aiguille à tricoter. Mais si c’est plus facile pour vous, vous pouvez très bien vous servir d’un crochet. Il suffira ensuite de placer la maille sur l’aiguille.

Un dernier mot: n’hésitez pas à reprendre votre col si celui-ci ne vous convient pas à 100 %!

Un col “raté” peut facilement se détricoter et se reprendre dès le départ! Vous ne risquez pas d’abîmer la laine si vous relevez bien les mailles avec des aiguilles plus fines ou un crochet plus fin que le numéro d’aiguilles que vous avez utilisé. 

Il vaut mieux reprendre tout le col à la base plutôt que de ne jamais porter votre pull 🙂

Bon tricot à toutes!