Je poursuis mon défi patronage avec grand enthousiasme pour l’instant (pourvu que ça dure!).

Bien sûr, je suis aussi assaillie par mes doutes de temps en temps. Une petite voix me susurre:

-“Tu es sûre que tu veux te lancer là-dedans?”

-“Tu es sans doute la seule à aimer tricoter des poupées…”

-“Avec tous les patrons gratuits qui existent, pourquoi crois-tu que des gens paieront pour ton patron??”

-“Il existe des milliards de patrons, le tien sera noyé dans la masse comme beaucoup d’autres”

Et bla bla bla…

Alors je tente de laisser dire cette petite voix pas très sympa pour me mettre à l’écoute de la petite fille qui est en moi et qui a bien envie qu’on la prenne au sérieux pour une fois et qu’on croit en son potentiel créatif.

Et puis, même si ça ne marchait pas, ce sera toujours une expérience tricotesque à prendre, peut-être que finalement, je vais me rendre compte que le patronage, ce n’est pas pour moi. J’en saurai toujours plus sur moi après et c’est déjà énorme. Donc, d’une manière ou d’une autre, c’est cool!

Alors revenons-en à mes avancées:

Pour le choix de la laine, mes critères étaient les suivants:

  • Un coloris peau dans la gamme
  • Une laine qui se tricote en 3 ou 3.5
  • Des couleurs attrayantes
  • une laine la plus naturelle possible
  • Une laine lavable en machine
  • Une laine suffisamment internationale pour envisager une traduction

J’ai finalement choisi la laine 100% baby de DMC, elle a l’avantage d’être lavable en machine tout en étant 100% pure laine mérinos.

crédit photo: DMC
crédit photo: DMC

Et surtout elle possède dans sa gamme de coloris, une couleur qui peut convenir pour la peau.

C’est en fait, vraiment pour ce dernier point que je l’ai sélectionnée car trouver un coloris peau idéal n’était pas le plus facile.

Par contre… gros souci concernant les cheveux!

Au départ, je voulais les faire avec la woolly de DMC mais j’ai bien peur qu’elle ne soit trop fine. Et je trouve que les coloris qui pourraient convenir pour des cheveux ne sont vraiment pas terribles.

En fait, les coloris de la 100% baby sont plutôt pastels et nude alors que les coloris de la woolly sont plutôt vifs. Du coup l’association des deux pour un même patron n’est pas des plus heureuse.

Pourtant, j’aime la woolly mais là, il faut bien avouer qu’elle ne conviendra pas pour ce projet.

Je dois donc encore faire des tests.

J’avance à petits pas mais j’avance tout de même, c’est le principal, non?

Mes petites poupées resteront chauves encore quelques temps…

 

2 Comments on Défi patronage #1: le choix de la laine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *