Quand on débute le tricot, on a essentiellement besoin d’aiguilles et de fil. Si vous êtes dans ce cas, vous serez heureux de pouvoir lire des conseils sur le choix des aiguilles et d’autres sur le choix du fil.

Ensuite, quand le tricot devient un véritable loisir, on peut s’équiper de petits outils très pratiques qui nous faciliteront notre vie de tricoteuse 🙂

Tous ces outils vous permettront de faciliter les différentes étapes du tricot: l’échantillon; le tricot; les finitions…

C’est parti pour un petit tour des gadgets utiles!

  1. Se repérer dans le tricot
  2. Mettre en attente des mailles
  3. Tricoter avec régularité
  4. Faire de jolies finitions
  5. Ranger vos précieux
  6. Prendre des notes

1) Se repérer dans le tricot

  • Les anneaux marqueurs

Vous en trouverez de deux sortes:

  • Des anneaux qui suivent le tricot rang après rang. Vous les trouverez toujours sur votre aiguille à l’endroit où vous les avez laissés. C’est idéal pour se rappeler les diminutions et les augmentations et les changements de points à réaliser.

Pour le tricot en rond, ils sont indispensables, si vous voulez un résultat bien régulier. Ils vous permettront également de marquer le début du rang.

  • Des anneaux marqueurs amovibles: Vous pouvez les fixer sur une maille et venir les enlever par la suite. Ce sont des repères intéressants en ce qui concerne les rangs. Si vous devez faire des diminutions tous les 10 rangs par exemple, le fait de placer des anneaux marqueurs amovibles tous les 10 rangs vous permettra de vous repérer plus facilement dans votre tricot et facilitera le comptage des rangs;

Il existe des anneaux marqueurs tout simples qui remplissant parfaitement ces fonctions. Et il en existe des très sympas, originaux et jolis, réalisés par des créatrices tricoteuses.

 

Anneaux marqueurs Tisserin Coquet

Anneau marqueur amovible

Tricot et Stitch

  • Le compte rang

Pour mieux vous repérer dans l’avancée de votre tricot, vous serez peut-être soulagée par un compte-rang. C’est un petit gadget qui vous évitera de compter et recompter vos rangs. Il peut se garder autour du cou et chaque fin de rang, vous cliquez dessus, et hop un nouveau rang au compteur!

  • Le mètre de couturière

Mesurer son ouvrage est essentiel lorsqu’on tricote un vêtement.  Un mètre de couturière est donc indispensable. Une règle est bien utile aussi! C’est le genre de petits accessoires à toujours avoir sous la main.

2) Mettre en attente des mailles

  • Les arrêts de mailles

Sur plusieurs modèles, vous devrez mettre des mailles en attente: lorsqu’on tricote des chaussons par exemple ou lorsqu’on veut tricoter plus tard une manche.

Ces “épingles à nourrice” géantes sont très bien faites et remplissent bien leur job: elles peuvent sécuriser un grand nombre de mailles comme un tout petit nombre.

Cela vous évitera d’avoir des mailles qui se sauvent et qui se détricotent.

Pour mettre en attente les mailles d’une manche, je préfère la technique suivante:

je passe mes mailles sur un câble de 40 ou 60 cm auquel j’ai déjà accroché un stoppeur d’un côté puis je remplace l’aiguille qui m’a permis de passer les aiguilles sur le câble par un autre stoppeur. Le tour est joué et au moment voulu, je n’ai plus qu’à remettre les aiguilles en place et tricoter 🙂

Pour mettre des mailles en attente, il est aussi possible d’utiliser un simple fil mais le fait que vos mailles soient déjà installées et prêtes à tricoter pourra être très intéressant.

  • Les protège-pointes

Si vous êtes adeptes du tricot nomade, vous apprécierez ces petits ustensiles! Grâce au protège-pointes, vos mailles ne s’échapperont pas quand vous mettrez votre tricot en pause. Et si jamais votre bambin ou votre chat passait par là, vous serez ravie d’avoir pensé à placer un protège-pointes.

Je ne sais pas s’il en existe de plus mignons que ce modèle de chez Hiya Hiya

3) Tricoter avec régularité

  • Les aiguilles circulaires

Je ne pense pas qu’on puisse mettre les aiguilles circulaires dans la catégorie “gadgets” mais j’aime tellement ces aiguilles, que je voulais les ajouter à ma liste, je trouve qu’elles sont un achat qui en vaut vraiment la peine. J’ai écrit un article qui leur est entièrement consacré ici si vous voulez en apprendre plus avant de faire un choix.

aiguilles-circulaires

  • Le calculateur de tricotage

Pour un tricot parfaitement adapté à votre taille ou à la taille de la personne à qui il est destiné, je conseille de réaliser un échantillon. Vous en saurez plus en lisant cet article. Et le petit gadget qui aide à mesurer son échantillon, c’est celui-ci: le calculateur de tricotage.

Il vous permettra d’être sûre de votre échantillon. De quoi démarrer votre ouvrage dans de bonnes conditions!

calculateur de mailles

  • Les aiguilles à torsades

Si vous aussi, vous avez un faible pour les tricots irlandais, les aiguilles à torsade pourront vous être utiles. On peut aussi les remplacer par des aiguilles double-pointes mais si vous adorez les torsades, vous pourrez les ajouter à votre matériel car vous les apprécierez.

4) Faire de jolies finitions

  • L’aiguille de couture de tricot

Elles sont indispensables! Quoique vous tricotiez, vous aurez forcément besoin d’une aiguille à laine pour rentrer les fils. Elle est donc utile dès votre premier tricot!

aiguille à laine débuter tricot

Je vous conseille d’en choisir de bonnes qualités: en métal si possible et avec des chats de différentes tailles. Des aiguilles à laine de mauvaise qualité risque de mal glisser entre les mailles et d’accrocher…Dans ce cas, vous risqueriez de détester à jamais les coutures au tricot!

Voici mes aiguilles à laine préférées après en avoir testées une bonne quantité (c’est le genre de petits trucs que je perds désespérément et régulièrement depuis des années): clic clic sur le lien.

 

  • La paire de ciseaux

Dans votre kit de survie de tricoteuse, vous aurez également besoin d’une paire de ciseaux. Pour le tricot, c’est un peu différent de la couture ou de la broderie, une paire de ciseaux qui sait couper un fil de manière nette et précise suffira parfaitement. Une bonne paire d’écolier remplira cette mission sans souci.

  • Un kit de blocage

Pour bien terminer un bel ouvrage en laine naturelle, rien de mieux qu’un bon bain avec un savon spécial laine. (J’utilise personnellement le savon de la marque Eucalan) Ensuite, on pratique un séchage à plat avec des épingles pour bloquer le tricot et lui donner la forme qui lui convient et qui le mettra le plus en valeur. Cette étape est indispensable pour embellir la dentelle d’un tricot.

5) Ranger vos précieux

  • Ranger vos travaux en cours

Pour ranger vos tricots en cours, les tote bags et les sacs à projets sont idéaux. Si vous aimez avoir plusieurs encours en même temps, ces sacs vous permettront de les ranger séparément. Il y en a de très jolis créés par des créatrices comme ceux de By Night Creations.

tote-bag-tricot

  • Stocker votre laine

J’aime mettre mes pelotes dans de jolies boites en carton. J’ajoute de quoi éviter les mites: des petits sacs de lavande provenant de la Provence voisine. Vous pouvez aussi opter pour de grandes boîtes hermétiques en plastique. Cela vous permettra de garder vos précieux bien ordonnés et à l’abri de leurs ennemis: l’humidité, la poussière, le soleil et les mites.

 

6) Prendre des notes

  • Cahier et classeur

Je vous invite à prendre des notes sur vos tricots. Dédiez un cahier à vos notes Tricot afin de pouvoir vous y replonger facilement. On peut aussi tenir un journal informatique mais finalement, je trouve que le bon vieux cahier en papier est ce qu’il y a de plus pratique…

carnet-de-notes-tricot

Pour les échantillons, comme je le préconise ici, je vous conseille de tenir un classeur. Vous garderez ainsi tous vos précieux échantillons dans des pochettes plastifiées. Cette habitude finira par s’avérer très utile quand vous rechercherez la laine idéale pour un projet.

Bien sûr un simple cahier et un classeur d’écolier feront l’affaire mais vous pouvez aussi vous faire plaisir avec un carnet tricot aussi chouette que celui-ci 🙂

  • La calculatrice

Un autre petit outil très pratique que j’essaie toujours d’avoir sous la main, c’est une calculatrice. On en a souvent besoin pour vérifier que nos diminutions ont été réalisées bien régulièrement ou pour modifier quelques détails. Et oui! Les mathématiques font partie de la vie des tricoteuses! 😀

changer le patron de tricot

Voilà le tour de mes petits outils pratiques qui égaient mon univers de tricoteuse et qui viennent prêter main forte quand j’en ai besoin. Je ne suis pas pour la consommation à outrance mais j’aime que ma passion puisse être facilitée pour encore plus de plaisir!

Un dernier récapitulatif de cette longue liste que vous pourrez ainsi voir d’un coup d’œil:

 

6 Comments on Ces petits gadgets qui nous changent la vie (de tricoteuse)

  1. Le calculateur de tricotage j’y pense mais j’y comprends rien du tout du coup pas encore dans mes articles tricots
    Mais ça finira par rentrer

  2. Ce qui me manque, c’est le compte rang et le calculateur. Les marqueurs peuvent être fait avec de la pâte fimo. Pour ma part je mets des petits bout de fil qui me reste. Bon dimanche, bisous

    • Oui, tu as raison Rachel, les petits bouts de laine, c’est très bien aussi! Et pour les créatives, c’est vrai qu’il y a des tutos pour les faire soi-même, comme ici:

      A tout bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *