Cet article vous offre quelques astuces et techniques pour vous tricoter un gilet parfait facilement. Je vous partage les éléments essentiels qui vous permettront d’obtenir un gilet avec de belles finitions.

Je vous présente aussi 6 gilets que j’ai réalisés grâce à la formation « Mon Gilet Parfait ». Cette Classe Tricot vous enseigne comment créer un gilet selon vos envies et à vos mensurations.

Cela pourra vous donner des idées de gilets différents. Vous verrez qu’il existe un gilet pour chaque occasion !

1) Les boutonnières

Comme vous le verrez un peu plus bas, il est possible de créer des gilets sans boutonnières. Si vous préférez pouvoir boutonner votre gilet, le mieux est de préparer en amont cette étape.

Le patron vous conseille souvent une taille de bouton et une taille de boutonnière. Malgré tout, je préfère toujours faire un tout petit échantillon pour vérifier que la boutonnière préconisée correspond bien à mon bouton et à ma manière de tricoter.

Cet échantillon peut être tout petit et vite tricoté. Il vous permettra de vous assurer que la boutonnière ne sera pas trop lâche ou trop petite.

Voici une vidéo qui vous partagera d’autres petites astuces pour réussir vos boutonnières.

2) Les lisières

Si vous tricotez la bande de boutonnage en même temps que les devants du gilet, vous veillerez à bien soigner l’aspect des mailles lisières.

Vous ne changerez JAMAIS le fil au niveau des bandes de boutonnage. Il vaut mieux le changer au niveau d’un endroit qui sera par la suite cousu. Dans le cas d’un tricot circulaire, le mieux est également de changer le fil sous l’aisselle.

Quelque soit le point de votre bande de boutonnage, je vous présente une technique qui permet d’obtenir une maille lisière impeccable à tous les coups. La finition sera ainsi délicate et votre gilet paraitra bien fini.

En vidéo, ce petit tuto vous présente comment réaliser une belle maille lisière et ce qui est magique, c’est que cela fonctionnera pour tous vos gilets.

Si vous souhaitez apprendre à réaliser des finitions impeccables sur vos tricots, je vous conseille de vous inscrire à mon Challenge Gratuit: Une semaine pour apprendre à faire des finitions parfaites.

3) Mes Six Gilets très différents

Je vous présente ici 6 gilets très différents que j’ai tricotés pour moi. Ils sont tous tricotés à partir de la Classe Tricot « Mon Gilet Parfait », une formation en vidéo qui vous permet de personnaliser vos gilets à votre goût. Et cela tout en respectant vos mensurations. Si cette classe vous intéresse, je vous conseille de rejoindre la communauté du Blog Tricot pour être tenue informée des ouvertures de classe (environ tous les 3 ou 4 mois pour celle-ci). Pour vous inscrire au blog tricot, c’est ici, clic, clic.

a) Le Gilet Cocooning

J’ai choisi de faire un gilet long avec un col large pour des instants cocooning chez moi. C’est le gilet idéal à enfiler par dessus un pull.

La laine est la Malou de Lang, elle s’adoucit au fil des lavages. Après avoir porté ce gilet intensément pendant plus de deux ans, la laine s’est un petit peu distendue mais rien de bien méchant.

J’ai choisi de faire 2 poches sur ce gilet, elles ont été réalisées sans couture. Je porte énormément ce gilet-veste, je le trouve très pratique et confortable. Son col large me permet de bien m’envelopper dedans et c’est très agréable.

b) Le Gilet Torsadé

Ce gilet est également sans boutonnière. Il est davantage prêt du corps et se porte très bien sur un chemisier ou un T-shirt.

Le fil choisi ici est la Méri DK de Madelaine et Filibert. C’est un fil que j’aime énormément car il est très régulier. Les mailles sont bien rondes, il est extrêmement agréable à tricoter. C’est aussi un fil qui ne bouge pas avec le temps. Il reste impeccable malgré les lavages. J’aime beaucoup les coloris de Madelaine et Filibert, ici, il s’agit du coloris Londres.

Sur ce gilet, je me suis amusée à ajouter des torsades. Les bandes de boutonnages sont décorées de torsades. On retrouve un motif torsadé sur le bas du corps et au niveau des manches.

c) Le Gilet Doré

J’ai souhaité avoir un gilet bien chaud que je pourrai boutonner. J’avais aussi envie de poches pratiques et esthétiques. Les poches de ce gilet se réalisent également sans couture.

Je porte beaucoup ce gilet et la laine est restée impeccable. Il s’agit du fil Gilliatt de De Rerum Natura. Un fil que j’ai trouvé un peu trop rustique au premier abord. Il n’est pas doux mais plutôt sec. Mais son énoooorme avantage, c’est de rester stable au fil du temps, la couleur reste également identique à la couleur d’origine. C’est donc un fil que je conseille, en particulier si vous aimez les points fantaisie car il les met très bien en valeur. Ici, j’ai fait les détails des poches, des bas de corps et de manches et de la bande de boutonnage au point de riz et ce fil le fait bien ressortir.

Par contre si votre premier critère, c’est la douceur, un autre fil vous conviendra bien mieux. Ce fil ne pique pas mais il n’est pas doux non plus.

d) Le Gilet Point de Blé

Après ces 3 gilets bien chauds, j’ai voulu réaliser un gilet pour les beaux jours. J’ai choisi de le réaliser en coton. Le coton est moins élastique que la laine mais il est davantage compatible avec la chaleur.

Cela donne donc un petit gilet léger, très agréable à porter au printemps ou en été. J’ai réalisé celui-ci en point de blé. Pour les bandes de boutonnage, je les ai faites très fines au point mousse. Le bas du gilet et le bas des manches sont réalisées en côtes 1/1 sur quelques centimètres seulement.

Ce gilet est réalisé en Fair Coton de Katia. C’est un fil fin qui est bien adapté à ce type de projet. J’aime moins tricoter le coton car le fil se comporte un peu différemment au moment du tricot, par contre, le résultat en vaut la chandelle car il est très agréable à porter !

J’aime beaucoup le porter avec des robes. Je l’ai réalisé assez court en ce sens. Les manches 3/4 s’associent bien avec ce corps assez court.

e) Le Gilet Blanc

Heureuse de mon petit gilet bleu marine en coton, j’ai voulu en tricoter un autre. J’ai hésité entre la couleur rouge et la couleur blanche et c’est le blanc qui l’a emporté !

Résultat: On ne le voit pas très bien sur la photo… Blanc sur blanc, c’est peu visible…

J’ai choisi un coton extrêmement doux. Je ne pense pas avoir tricoté un coton aussi doux auparavant. Il est assez épais, cela permet donc de tricoter un vêtement assez rapidement. Il s’agit du fil « Concept Pure » de Katia.

J’ai fait les bandes de boutonnage en jersey double, le bas des manches est légèrement bouffant. Je n’ai pas fait de diminutions le long des manches mais j’ai diminué juste avant de tricoter les côtes du poignet sur 2 rangs différents.

C’est un gilet qui ressemble à une petite veste, il n’a pas de boutons mais il se tient bien grâce au jersey double.

Je l’ai réalisé court également pour pouvoir l’assortir facilement à mes robes.

f) Le Boléro Bleu Ciel

J’ai eu envie de créer ce petit boléro suite à la demande d’une de mes élèves, Fanny. Cela correspondait aussi à un reste de laine que je souhaitais utiliser durant le premier confinement quand les commandes de laine étaient compliquées.

J’aime beaucoup le résultat de cette petite expérience. Je n’étais pas habituée à porter des boléros et finalement, j’ai trouvé ce petit gilet très agréable à porter en été.

Je n’aime pas me promener avec juste des bretelles, je préfère garder mes épaules couvertes alors ce petit boléro me permet de porter de belles robes à bretelles sans souci.

Je n’ai jamais senti qu’il était trop chaud. Je pense qu’à ce niveau du corps, c’est difficile de ressentir une gêne du fait qu’il soit chaud ou non.

Ce gilet est tricoté en laine Drops, qualité Air. C’est un fil que j’aime bien car il permet d’obtenir un tricot très régulier. Il a un halo duveteux qui est doux et beau. Ici, c’est le coloris Jean.

Conclusion

J’espère que cet article te donnera envie de tricoter davantage pour toi !

Moi qui n’ai pas des mensurations qui correspondent aux standards du commerce, je profite pleinement de la joie de me créer des vêtements sur mesure.

C’est un bonheur de porter ses créations au quotidien et de pouvoir s’envelopper jour après jour dans des petites mailles pleines d’amour.

Si vous souhaitez voir mes gilets avec davantage de détails, je vous conseille de visionner cette vidéo. Vous verrez en mouvement et en images, les gilets de cet article.

Si vous souhaitez lire d’autres articles, voici le lien vers le sommaire du blog.

6 Comments on Tricoter un gilet parfait

    • Merci Gisèle, j’adore lire vos avis ! Le gilet blanc n’est pas très visible mais c’est vrai qu’il est chouette. Le boléro et ce gilet ont été rapide à réaliser en plus 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *