#1 Chouchouter notre espace créatif

L’idée de ce premier défi, c’est de prendre soin de son espace créatif. Qu’il soit très grand ou tout petit, il nous permet de passer d’excellents moments en lien avec notre créativité. Pour cette rentrée, on va reprendre contact avec lui et le rendre encore plus agréable 🙂

Pour cela nous allons suivre 3 étapes:

  • 1- Enlever le superflu
  • 2- Organiser joliment
  • 3- Remercier notre espace créatif (oui, oui!)

En bonnes créatives que nous sommes, nous avons tendance à accumuler qu’on le veuille ou non. Entre les pelotes qui nous restent de nos projets finis, les vieilles aiguilles que notre tante Berthe nous avaient données et les multiples magazines plein de patrons, notre espace créatif est vite encombré!

Alors pour cette rentrée, nous allons faire un petit tri.

tricot-aiguilles-circulaires

1- Les Pelotes

Personnellement, je ne garde que les pelotes que j’aime vraiment de tout mon coeur. Je donne tout le reste!

Je vous conseille de ne garder que les pelotes que vous aimez réellement ou les pelotes pour lesquelles vous avez un projet précis en tête.

Alors oui, je sais, c’est toujours difficile de se séparer d’une pelote de laine (qui n’a rien demandé, la pauvre) mais si nous les donnons, elles seront sans aucun doute très utiles à quelqu’un d’autre!

Elles finiront peut-être dans un ouvrage solidaire; dans la création d’une mamie dans un Ehpad ou dans la marionnette d’un enfant de maternelle et elles seront ravies d’avoir été utiles 😉 (Oui, j’ai tendance à communiquer avec les pelotes de fils, ah ah )

Pour les donner, il y a:

  • Les centres de loisirs
  • Les écoles
  • Les maisons de retraite
  • Les ressourceries type Emaüs
  • Les associations de tricoteuses
  • Les associations qui recyclent les dons de laine
  • Ce site internet propose de recevoir vos colis de dons de laine: le tricot pour les sans abris.

Une fois votre tri fait, vous saurez exactement de quoi est constitué votre stock. Et vous allez pouvoir ranger vos pelotes de la manière la plus jolie qui soit 😉

llaine naturelle

Les miennes finissent toutes dans une jolie boite en carton, tout simplement.

Septembre, c’est aussi le bon moment pour entourer mes bébés laineux (=mes pelotes) de lavande fraîche récoltée en juin. J’ajoute donc des petits sacs de lavande en tissus dans ma boîte pour éviter que mes pelotes n’attirent les mites et autres sales bestioles (et en plus, ça sent bon!)

Et voilà nos petites boules de laine bien chouchoutées!

2- Les aiguilles

Pour les aiguilles, on a tendance à en avoir tout un stock alors qu’en fait, nous nous servons toujours des mêmes. On a vite nos aiguilles fétiches en fait…

Alors vous vous en doutez peut-être mais je vais vous conseiller de ne garder que vos aiguilles fétiches.

Les autres deviendront peut-être les aiguilles préférées d’une autre personne, alors on leur offre une seconde chance en les donnant 🙂

Peut-être que ces aiguilles qui appartenaient auparavant à votre grand-mère serviront à apprendre à tricoter à votre petit fils. Dans ce cas, je vous conseille de garder une paire d’aiguilles d’environ 5 mm que vous garderez pour transmettre votre passion du tricot.

aiguilles-circulaires

3- Les patrons

Pour les livres et magazines de tricot, c’est aussi nécessaire de les trier. Je ne garde que ceux que j’apprécie vraiment et dans lesquels se trouvent des modèles coups de coeur.

Désormais, il y a beaucoup de patrons disponibles sur internet alors cela me rend d’autant plus sévère envers les magazines que j’accumule trop vite.

Je trouve aussi que moins j’ai de choix et plus je suis efficace pour trouver un modèle et me lancer. Alors faire un premier tri par le vide nous évitera de perdre du temps plus tard et nous ajoutera un peu plus de temps pour tricoter 😉

4- La boîte à ouvrages

Je finis mon tri par ma boîte à ouvrages.

Elle en a bien besoin en général.

Il finit toujours par y avoir plein de petits bouts de trucs et machins qui traînent… Elle a besoin d’être dépoussiérée aussi…

C’est aussi l’occasion de voir si un de mes petits gadgets manque à l’appel ou s’il faut remplacer tel ou tel élément. Ce sont souvent les aiguilles à laine qui finissent par disparaître, je ne sais par quel mystère alors c’est l’occasion d’en acheter un nouveau paquet.

(Il y a cet article sur les Gadgets utiles en tricot qui pourrait vous intéresser d’ailleurs)

Je trie ensuite les boutons avec les boutons, les anneaux marqueurs avec les anneaux marqueurs, etc… et quelle satisfaction quand la boîte est parfaitement rangée! J’ai l’impression d’avoir accompli une grande prouesse 😀

5- Remercier notre univers créatif

Alors le but de cette démarche, c’est surtout de nous réapproprier notre espace créatif. C’est chouette de prendre un temps pour le chouchouter!

On ne garde que ce qui nous est utile mais surtout ce qu’on aime. Comme cela, à chaque fois que nous faisons un tour dans notre univers laineux, on se sent bien, bien, bien!

tricot anglais facile

On peut s’y ressourcer, il devient notre petit refuge en cas de coup dur et notre “espace bien-être” à domicile.

Ne culpabilisez pas si vous faites don de matériel que vous avez reçu en héritage ou que l’on vous a donné avec affection. Remerciez par la pensée ces personnes d’avoir pensé à vous et remerciez ces objets de vous avoir accompagnée un bout de chemin. Vous leur offrez une seconde chance en les donnant et vous ferez ainsi des heureux.

Enfin, une fois que tout est bien à sa place… nous pouvons remercier notre espace créatif.

Nous pouvons être fière du travail accompli et prendre un temps pour le célébrer. Je suis pleine de gratitude pour tout ce matériel qui m’apporte tant de douceur au quotidien!

Merci mes bébés laineux, mes aiguilles, mes patrons et toutes mes petites babioles qui rendent ma vie plus pimpante, plus amusante et plus créative!

Nous allons passé une belle année ensemble, je n’en doute pas!

(Vous voyez, en plus d’être accro au tricot, je suis assez gaga pour parler à mon espace créatif par la penséee, ah ah… Bon, vous n’êtes pas obligée de me suivre à ce point dans ma folie!)

Joyeux moment de tri, rangement et belle connexion à votre espace créatif! (Le plus dur, c’est de se lancer après on se sent tellement légère que ça vaut vraiment le coup!)

Retrouvez la suite du défi de rentrée tricotesque ici:

Défi #2: Planifier ses futurs projets

9 Comments on Défi tricotesque de rentrée

  1. Bonjour Aline,
    Epatante ton idée de rangement, j’y pensais d’ailleurs depuis longtemps mais je procrastinais sans arrêt!
    Là, tu m’as vraiment donné envie de m’y mettre.
    Je commence tout de suite.
    Je t’embrasse.
    Renée de Marseille

    • Bravo Renée. Je suis contente d’avoir réussi à te faire passer à l’action. J’ai aussi tendance à procrastiner sur ce genre de sujet. Mais quand on s’y met, on est finalement ravie Bises et à bientôt !

  2. Hé bien, du coup cela me donne le courage d’enfin trier, ranger, cela fait quelques mois que je veux faire de mon “atelier tricot” un endroit zen et même super zen; Soit dit en passant j’en ai bien besoin, je me fais opérer de la hanche le 4 Janvier, oui bonne idée n’est pas pour commencer l’année, en attendant, j’ai bien du mal à me bouger, je pourrais en profiter pour tricoter, tricoter, et tricoter encore, mais cela m’est difficile. Cela donne 10 minutes de tricot assise, 10 minutes de tricot debout en tentant de me balader de la cuisine à la salle à manger et vice versa, bref pas trop le moral. Je pense que l’idée de rangement à fond les pelotes va me changer les idées.
    En attendant merci pour tes messages que je lis toujours avec grand plaisir et dans lesquels je me retrouve assez souvent, je dois dire.
    Bonne santé à toi et toute ta petite famille. Bien sincèrement Mireille

    • Merci Mireille pour ton gentil mot plein de peps. Dur, dur les douleurs de hanches ! J’espère que ton opération te permettra de retrouver de longues séances tricot… Entre autres choses… Je t’embrasse !

  3. Bonjour Aline
    J’aime lire tes messages même si le tricot n’est qu’une de mes activités.
    Mon fils a quitté le domicile et j’utilise depuis peu sa chambre en atelier création. J’ai une commode dans laquelle chaque tiroir sert de rangement à mes activités.
    Mes pelotes et mes aiguilles ont pris place dans l’un d’eux.
    Tu as bien raison au sujet du rangement et de donner son matériel ou autre pour qu’ils aient une seconde vie.
    En attendant tes prochains messages, porte-toi bien sans oublier les garçons.
    Bises
    Brigitte

    • Merci Brigitte pour ton très gentil mot! Quelle bonne idée de transformer la chambre de ton fils en atelier créatif ! Tu dois t’y plaire! Bon tri et à bientôt !

  4. Bonjour Aline
    Merci pour tous tes messages Je suis moi même une mordue du tricot et il m’en faut toujours un d’avance pour aller bien. bref…j’accumule beaucoup de pelotes par-ci, par là et faire le tri dans ce bazar va m’occuper un moment en attendant le prochain ouvrage.
    Merci pour ton courrier régulier et bonne santé à ton fiston à toi et toute ta famille.

    • Merci Monique pour ce très gentil message ! Tu verras après ce tri, tu te plairas encore plus dans ton espace créatif. Et… Tu auras d’autant plus envie de tricoter, hi hi.

  5. je garde toujours beaucoup de laine, je tricote pour les bébés et pour les petits enfants pour ceux qui n’ont pas grand chose,
    je suis à la recherche de modèles de brassières à faire au crochet, je suis plus tricot mais j’ai mal aux yeux ,et ça m’est plus facile, j’ai 77 ans et les centres pour les bébés ont besoin de nous
    MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *