Vous avez mis vos aiguilles en pause, mais vous vous demandez comment retrouver à nouveau votre envie de tricoter ? C’est une question à laquelle je vais apporter une réponse dans cet article. Parce que “OUI”, ça peut arriver. Je vous dévoilerai ma propre approche en tant que professionnelle du tricot, lorsque cela m’arrive.

1. Les raisons qui atténuent notre passion pour le Tricot : 

Avant d’explorer ces astuces, il est d’abord essentiel d’identifier un peu les causes probables qui pourraient nous amener à perdre notre envie de tricoter. Effectivement, j’ai déjà vécu cela aussi.

La première question à se poser est :pourquoi soudainement cette absence d’envie de tricoter?

Personnellement,  cela m’arrive souvent lorsque ma vie est submergée par des choses compliquées à gérer.Il existe plusieurs facteurs qui peuvent influencer notre enthousiasme pour cette activité créative. Voici quelques-unes des causes courantes :

  • Décès d’un proche
  • Traverser des moments compliqués
  • Avoir tricoté un projet trop complexe
  • Décès d’un proche :

Ça m’est arrivé en particulier lors du décès de mon père. J’ai eu une longue période où je ne pouvais plus tricoter. Le deuil est une période difficile, et il est tout à fait normal que les activités qui nous apaisent, comme le tricot, perdent de leur attrait pendant cette période. 

  • Traverser des moments compliqués :

Quand la vie nous submerge de difficultés, que les annonces de maladie résonnent comme des éclairs lointains, il est naturel que notre enthousiasme pour le tricot s’amenuise. 

Il peut soudainement sembler fade ou futile durant ces moments.

  • Avoir tricoté un projet trop complexe :

Une autre possibilité, c’est quand on est resté trop longtemps sur un projet contraignant qui nous a un peu dégoûté du tricot. Surtout si, à la fin, le résultat ne correspond pas à nos attentes !

Alors comment retrouver du plaisir ?

2. Réveillez votre passion du tricot avec mes 8 Astuces :

Je vous donne 8 astuces pour vous aider à raviver la flamme du tricot :

  • 1ère astuce : Prendre un projet très facile

La première astuce si vous avez enduré un projet de tricot complexe, c’est de prendre un projet très facile. Par exemple : tricoter une jolie écharpe ou un châle.

Idée de projet 1 : Écharpe
Idée de projet 2 : Châle

Vous pouvez aussi tricoter un tout petit projet pour vous relancer dans le tricot. Surtout, choisissez des laines qui vous enchantent. Choisissez un fil qui vous fait vraiment vibrer, un fil que vous adorez. Rendez-vous dans un magasin de laine et laissez-vous séduire par les textures, les couleurs et les fibres. Une laine douce au toucher peut faire toute la différence et vous donner envie de tricoter.

Moi personnellement, je sais que le rose me donne toujours envie de tricoter. Et aussi les fils assez moelleux, épais, tout doux. Ils me font craquer. L’essentiel, c’est de retrouver du plaisir. Et pour ça,  je me lance dans des petits projets rapides comme des bonnets, des mitaines ou des cols en fil épais. Rien de tel pour une satisfaction immédiate !

Idée de bonnet
Idée de Mitaines

J’ai un patron gratuit pour vous tricoter Les jolies mitaines d’Eugénie dans la tricothèque gratuite.

  • 2ème astuce : Commencer par ré-organiser votre espace tricot

La deuxième astuce pour raviver votre passion, c’est de commencer par réorganiser votre espace tricot. Redécouvrez vos fils et vos aiguilles. Réaménagez tout avec soin. Vous n’avez pas besoin de tricoter immédiatement, mais en faisant cela, vous restez connecté(e) à ce petit univers douillet du tricot.

J’ai réalisé une vidéo où je réorganise mon propre espace de travail. Vous pourriez y trouver de l’inspiration. En réaménageant votre espace, vous pourrez redécouvrir des fils qui vous avaient séduite ou tomber sur un patron que vous avez toujours eu envie de réaliser. C’est ainsi que la machine de la créativité se remettra naturellement en marche.

  • 3ème astuce : Tricoter pour Autrui : Une Nouvelle Passion

Le troisième point arrive assez souvent :

On va souvent se relancer dans le tricot en tricotant pour les autres.

Souvent, la motivation revient naturellement à l’annonce d’une grossesse. Ça peut être aussi l’envie de faire un tricot solidaire. Tout ça, ça donne généralement l’impulsion pour tricoter. Par exemple, vous pouvez tout à fait tricoter un bonnet pour un SDF que vous voyez régulièrement.

Allez lui offrir en main propre, vous verrez, ce sera un moment unique. Et vous sentirez ici que le tricot, c’est bien plus que juste des petites mailles dans votre canapé.

Pour le tricot généreux, j’ai des tout petits patrons de tricots qui sont parfaits à offrir dans la Tricothèque Gratuite.

Si vous ne vous voyez pas vous lancer dans toute une brassière pour une naissance. N’hésitez pas à tricoter un tout petit cœur ou un petit écureuil. On offre aussi très facilement, par exemple, les pulls à mug que j’ai présentés. Tout ça, ce sont des tricots qui ne vous prendront pas beaucoup de temps et vous donneront le plaisir de finir très rapidement.

Tous ces mini patrons, vous les retrouvez dans la Tricothèque. Elle est gratuite.

  • 4ème astuce : Visite d’un magasin de laine

La quatrième astuce, ce serait d’aller visiter un magasin de laine.

Si vous avez l’occasion en vacances de rencontrer une petite boutique qui vous fait envie, allez-y. Il y a de grandes chances qu’au contact de la laine et de toutes ses propositions, ça déclenche de nouveau l’envie de tricoter.

Si, près de chez vous, vous avez la chance d’avoir une jolie boutique, allez juste y faire un tour.

Vous verrez, ça va vous reconnecter avec l’univers du tricot très facilement. En ce qui me concerne, il y a des boutiques dans lesquelles j’ai immédiatement envie de tricoter des heures et des heures.

Alors j’espère que vous aurez ça sur votre chemin.

Ci-dessous, la jolie boutique des Tricoteurs Volants à Paris.

  • 5ème astuce : Se lancer dans un nouveau projet

La cinquième possibilité, c’est de vous lancer dans un projet que vous n’avez jamais fait avant. Il y a des tricoteurs et des tricoteuses qui aiment les défis et c’est plutôt ça qui va les stimuler. Alors, ça peut être faire un projet qui vous rappelle quelqu’un.

Par exemple : tricoter une couverture douce et chaleureuse, parfaitement assortie à votre style ou à votre salon.

Idée de nouveau projet : tricoter une couverture

Un autre exemple, vous avez une grand-mère qui tricotait beaucoup de châles. Eh bien, ce sera l’occasion de faire comme elle et de tricoter un châle. Ou bien, ça peut être l’envie de tricoter des chaussettes, chose que vous n’aurez jamais faite.

Vous pouvez aussi rejoindre un KAL. (Knit Along)

De nombreux designers offrent cette possibilité. Ils vous invitent à suivre un patron en groupe, ce qui peut être stimulant. Pour ma part, je ne propose pas cela, mais je donne des cours. Suivre un cours est similaire : cela vous permet d’accomplir des choses que vous n’avez jamais faites auparavant et vous stimule. 

De plus, tout est expliqué clairement. Il n’y a pas cette frustration de ne pas réussir à faire ce que l’on a envisagé. Vous avez un professeur qui répond à vos questions, c’est motivant !

Voici quelques-uns de mes cours :

  • 6ème astuce : Tricoter à deux ou à plusieurs

Partagez vos projets, vos défis, vos connaissances et vos réussites avec d’autres passionnés de tricot dans votre entourage. Il y a des groupes de tricot dans la plupart des villes et dans certains villages. Même si une personne de votre entourage n’est pas encore passionnée par le tricot, vous pouvez par exemple lui proposer de regarder mon Challenge Gratuit sur les bases du tricot avec vous.

Vous pouvez par exemple, proposer à votre sœur, à votre fille, et pourquoi pas aussi à votre partenaire de tricoter avec vous. Vous allez non seulement retrouver votre envie de tricoter, mais surtout renforcer les liens avec vos proches.

  • 7ème astuce : Laissez-vous inspirer par la nature

La nature, avec sa diversité et sa beauté, offre une multitude de formes, de couleurs et de textures qui peuvent stimuler notre créativité. Que ce soit pour choisir des combinaisons de couleurs pour un pull, créer des motifs de tricot inspirés des feuilles d’automne ou imaginer des écharpes douces comme des pétales de fleurs, la nature est un réservoir infini d’idées pour les amateurs de tricot.

Par exemple : laissez-vous inspirer par la beauté des fleurs et des feuilles pour créer des mitaines uniques à votre propre style. N’hésitez pas à ajouter des détails personnels pour rendre vos créations encore plus spéciales.

Laissez la nature vous guider dans vos créations. Explorez des motifs inspirés des animaux ou des formes géométriques.. Imaginez un pull avec un motif de fleur de pissenlit, des motifs de jolies fleurs, etc.

Alors, la prochaine fois que vous vous promenez dans un parc, gardez l’œil ouvert et laissez-vous inspirer par la magie de la nature.

  • 8ème astuce : Accepter que parfois, je n’ai absolument plus envie de tricoter

Voici une dernière astuce que je me répète souvent : il est tout à fait normal de ne pas toujours avoir envie de tricoter. Parfois, cette période dure une semaine, parfois même 15 jours. Et devinez quoi ? Cela m’arrive aussi !

Pendant ces moments, je me tourne vers d’autres activités qui me passionnent. J’aime l’aquarelle, le dessin et l’écriture. C’est incroyable de constater à quel point ces différentes formes d’expression peuvent raviver ma créativité. Alors, quand je reviens au tricot, je suis encore plus enthousiaste et inspirée.

Le tricot, c’est comme un ami fidèle qui revient toujours. Parfois, il se fait discret pendant quelques jours, mais inévitablement, il réapparaît. Imaginez : vous êtes confortablement installé(e), en train de regarder un film. Et soudain, vous réalisez qu’il vous manque quelque chose. Votre tricot ! Le lendemain, vous vous y remettez, comme si vous retrouviez un vieil ami.

Et puis, il y a cette simplicité rassurante dans le tricot. Contrairement à la peinture, à la couture ou à la cuisine, il n’y a pas de matériel compliqué à assembler, pas de rangement fastidieux à prévoir. Le tricot, c’est l’une des activités les plus simples qui soient. Une fois lancé, il suffit de le prendre en main et de continuer 🌞.

Alors, je me fais confiance. Il y a des moments où je n’ai pas envie de tricoter, mais au fond de moi, je sais que cette passion reviendra toujours. C’est comme une boucle infinie de créativité et de réconfort. Et j’espère que cette réflexion sur le tricot vous aidera à vous relancer. Peut-être qu’elle a résonné en vous, comme un doux clic des aiguilles à tricoter.