Comment tricoter le point mousse?

Apprendre le tricot avec le point mousse

Aaaaah le point mousse!

le-point-mousse-explications

Mes futurs pulls pour mug, tricotés au point mousse, avec la Lil Wiiz de Lil Weasel

C’est LE point des débutants!

Et vous savez quoi? Profitez-en!

C’est un point qui est particulièrement intemporel, chic et craquant à souhait.

Bonton, célèbre marque française de vêtements pour enfants, l’a bien compris et leurs petites vestes en point mousse rencontrent chaque année un grand succès.

veste-point-mousseVeste au point mousse, Bonton

Alors pourquoi vous faut-il en pro-fi-ter??

Parce que le point mousse, même si tout le monde adore son rendu, est un point que l’on finit par trouver fastidieux.

C’est un peu toujours la même chose quoi…

Et quand on sait tricoter de nombreux autres points, de la dentelle, des torsades, c’est difficile de revenir aux ouvrages tout en point mousse…

Mais, mais, mais… la bonne nouvelle, c’est que lorsqu’on est débutant(e), le point mousse, ce n’est que du bonheur!

point-mousse-debuter-le-tricit

Alors profitez-en pour vous entourer de douceur et de point mousse 🙂

Les caractéristiques du point mousse

Le point mousse est, comme son nom l’indique, un point qui permet d’obtenir un tricot mousseux. Un gilet au point mousse sera épais mais restera bien souple. Il aura aussi une certaine élasticité.

C’est donc un point qui est effectivement idéal pour toutes les pièces qui se doivent d’être bien chaudes mais qui doivent aussi rester très souples. On le retrouve donc dans les chaussons de bébé, les gilets d’enfants, les écharpes, les bonnets.

Un autre avantage, c’est que des rangs au point mousse ont exactement le même aspect à l’endroit ou à l’envers. (excepté le premier rang). Du coup, faire une écharpe au point mousse, c’est la garantie que votre écharpe sera aussi jolie d’un côté que de l’autre.

Comment tricoter le point mousse

Alors entrainez-vous! Et amusez-vous!

Vous voulez tricoter le point mousse sur des projets tout simples? Lisez cette article (4 Patrons de tricot super faciles) et rejoignez la communauté du blog tricot pour bénéficier d’un accès gratuit à la tricothèque 😉

Vous voulez pouvoir télécharger des patrons gratuits?

Indiquez moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer le mot de passe pour la tricothèque 🙂

 

4 nominations aux liebster awards

4 nominations pour mon blog tout neuf 🙂

En ce moment circule (de nouveau) sur la blogosphère le Liebster Award. C’est une récompense que l’on peut offrir aux auteurs de nos blogs favoris. Mais c’est aussi un petit jeu qui permet d’en connaître un peu plus sur nos amis les blogueurs. Cette semaine, j’ai eu la chance d’être nominée 4 fois 🙂 Youhou, ça fait plaisir!!

image-liebster

Sachant que chaque blogueur qui vous nomine vous demande de répondre à 11 questions, j’ai du répondre à 44 questions!! J’avoue que je trouve ce jeu amusant et j’aime bien papoter alors ça a été un vrai plaisir pour moi.

[J’imagine que vous serez peu nombreux à lire cet article jusqu’au bout, lol mais si vous y parvenez, je vous décerne le prix du meilleur lecteur le plus patient et le plus fidèle de tous les temps! :)]

Les règles du jeu:

Le blogueur nominé au Liebster Award devra:

  • Écrire 11 choses sur lui
  • Répondre aux 11 questions du blogueur l’ayant nominé
  • Nominer à son tour entre 5 et 11 blogs et poser 11 questions aux blogueurs
  • Mettre des liens vers les blogs choisis et informer les auteurs de leur nomination
  • Remercier le blogueur à l’origine de sa nomination et l’informer que la tâche est accomplie

Qui m’a nominée?

J’ai été nominée par des blogs abordant des sujets très différents. Et oui la blogosphère est très riche et les rencontres qu’on peut y faire sont passionnantes!

Carmen de Bonheur 21 a été la première à m’envoyer sa nomination, puis ce fut Carole du blog J’aime mon avenir, ensuite Sonia du blog Cosmetisse Afro et enfin mon amie Stéphanie du blog Les diamants du bien-être.

11 choses sur moi:

  1. Je sais lire depuis mes 5 ans et les livres ont été ma grande passion durant des années.
  2. J’ai eu mon Capes a 21 ans et j’ai commencé à enseigner les lettres classiques aussi jeune. A l’époque, j’avais hâte de travailler mais avec le recul, je pense que j’aurais pu faire autre chose avant mes 25 ans… J’ai d’ailleurs appris à tricoter juste après avoir eu mon concours.
  3. Je suis donc prof pour l’éducation nationale mais je pratique l’instruction en famille avec mes deux fils, cherchez l’erreur, lol.
  4. Je suis convaincue que les apprentissages naturels sont les meilleurs que l’on puisse faire. Quand on apprend quelque chose lorsqu’on a envie ou besoin de l’apprendre, cela peut prendre du temps mais c’est efficace.
  5. Aujourd’hui, je ne me reconnais plus dans l’éducation nationale, comme je ne veux pas devenir une prof désabusée et grincheuse, je tente de trouver ma voie. Je veux gagner de l’argent autrement, en restant alignée et vraiment moi-même. Je veux concilier mes passions et mon travail.
  6. Je suis hyper sensible et j’ai deux fils hyper sensibles, on se comprend bien mais parfois toute cette sensibilité, on s’en passerait bien 😉 Même si j’ai bien conscience que c’est une force et une richesse. Parfois, j’ai juste envie qu’on ait, nous aussi, une petite carapace sur le dos.
  7. Je suis très facilement émue, j’ai très vite les larmes aux yeux, il suffit d’une pub un peu émouvante pour que l’effet se produise… c’est pareil, si un enfant m’offre un caillou… Je suis comme ça..
  8. J’ai un coeur chamallow, je suis incapable de faire du mal à un animal ou à un être humain de manière volontaire. J’aimerais vraiment vraiment vraiment vivre dans un monde de bisounours. (Contactez-moi si vous connaissez l’adresse…).

tricoteuse-au-pays-des-bisounours

  1. J’essaie d’offrir à mes enfants la possibilité d’explorer un maximum ce qui les passionne et avec ce blog, c’est ce que je m’autorise à faire avec le tricot. Je veux suivre ma passion et voir où tout cela m’amène. Pour l’instant le voyage est palpitant.
  2. Le tricot, c’est pour moi synonyme de douceur, de chaleur, de régression, de délicatesse, de mignonnerie, de calme, de tendresse, de câlin, de don de soi, de couleurs, de gentillesse… C’est mon petit pays des Bisounours rien qu’à moi et j’aime m’y réfugier.
  3. Je crois vraiment qu’il est possible de mettre sa passion au coeur de sa vie et de pouvoir en vivre. J’aimerais prouver par ce blog que c’est tout à fait possible quelque soit notre histoire et quelque soit notre passion.

Mes réponses aux 11 questions:

Les questions de Carmen du blog Bonheur 21:

  • A ou de quoi rêvais-tu enfant?

Je rêvais de pouvoir courir à travers champs durant des heures et des heures sans m’arrêter…

  • Qu’est-ce qui te touche le plus chez l’autre ou les autres?

Je suis toujours très touchée par la gentillesse des gens, par leurs élans de solidarité. Je suis souvent étonnée de constater à quel point les gens sont profondément gentils.

  • Quelle est la passion ou le rêve que tu aimerais encore réaliser?

Je voudrais vivre de ma passion, je voudrais pouvoir faire le tour du monde en famille.

  • Quel est le fil rouge qui te guide dans l’existence, “la règle” à laquelle tu ne déroges jamais?

Le non-jugement. Je cherche avant tout à ne pas blesser les autres, j’essaie au maximum de ne pas faire subir aux autres ce que je n’aimerais pas subir moi-même.

  • De quoi l’humanité a-t-elle le plus besoin aujourd’hui pour prospérer, selon toi?

tricot international

De tricot, bien sûr! 😉

Pour rester sérieuse, je pense que l’humanité a besoin de retrouver une joie de vivre qui est naturelle chez elle (si elle n’est pas saccagée dès l’enfance) et une plus grande connexion avec la nature.

  • Quel est le personnage (vivant ou décédé, réel ou fictif) qui t’inspire le plus; pourquoi?

Sans doute Martin Luther King, je me rappelle que lorsque j’ai découvert l’histoire de cet homme, j’ai été très surprise qu’on ne m’en ait pas parlé plus tôt… Et puis, je suis très inspirée par des grandes femmes comme Marie Curie dont j’ai dévoré la biographie.

J’ai découvert récemment Robert Hainard qui m’a beaucoup touché par sa simplicité, son amour de la vie et de la nature, et par son oeuvre artistique que je trouve magnifique.

robert-hainardRobert Hainard (1906-1999)
  • Si tu étais un animal, lequel serais-tu; pourquoi?

Je serais un renard, car c’est mon animal préféré tout simplement.

renard-heynard

xylogravure de Robert Hainard
  • Quel est ton film préféré?

Aucune idée, est-ce que j’ai UN film préféré? J’aime trop de films pour en choisir UN, peut-être La Vie est Belle de Roberto Benigni que j’ai montré tous les ans à mes élèves de troisième et à la fin duquel j’ai pleuré à chaque fois, oui oui, même pas honte de pleurer devant mes élèves!

  • De quoi penses-tu avoir besoin pour être pleinement heureuse?

De nature, d’un alignement sans faille (mais comme c’est dur de rester alignée!)

  • Quelle a été ta plus grande source de joie jusqu’à aujourd’hui?

C’est très peu original mais je dirais la naissance de mon fils aîné, ça a été un tel tsunami émotionnel pour moi! J’ai découvert à ce moment là l’amour inconditionnel et j’ai tellement appris à ses côtés depuis 10 ans que je me sens positivement transformée par cette naissance. Merci fiston!

  • Qu’aimes-tu le plus en toi?

La mère que je suis, l’amie attentive et à l’écoute que je peux être, la petite fille créative bien vivante en moi… Purée, ça fait 3 choses! Mais c’est que je m’aime 😉

Les questions de Carole du blog J’aime mon avenir:

  • Qu’est-ce qui vous plait dans le blogging ?

J’aime écrire et partager. J’aime aussi les belles rencontres que cela nous permet. Le blogging, mine de rien, c’est une petite fenêtre entre notre monde intérieur et le monde entier, c’est une passerelle entre moi et tous les autres êtres humains susceptibles de me lire un jour… (Waouh, c’est beau ce que j’écris, non?)

  • Avez-vous des passions que vous souhaitez partager avec nous ?

Le tricot bien sûr et j’aime dessiner aussi mais je suis encore malhabile, le monde de l’enfance et de l’adolescence me passionne également.

  • Avez-vous le sentiment aujourd’hui que vous avez trouvé votre voie ?

Non, pas encore tout à fait. J’ai l’impression que je suis un être très complexe qui trouvera difficilement sa voie… mais je continue à m’en rapprocher. J’ai trouvé ma voie en tant que mère, en tant que femme aussi mais je cherche encore ma voie en tant que femme active 😉

  • Comment avez-vous vécu l’école ?

J’ai adoré l’école primaire, détesté le collège et adoré le lycée… J’ai aimé être prof pour les élèves et j’ai détesté être prof pour l’éducation nationale… Oui, c’est complexe, dans la vie c’est rarement tout blanc ou tout noir..

  • Y a t-il des choses que vous aimeriez voir changer dans notre système éducatif ?

Hola, presque tout oui 🙂 Pour commencer, si on apprenait à respecter les enfants? Et  si on cherchait à les aider à s’épanouir avant tout? Si on répondait à leur curiosité naturelle? Si on allait à leur rythme?

  • Quelles sont les 3 valeurs qui vous tiennent le plus à coeur ?

Le respect, la patience et la joie de vivre.

  • Quel est votre livre préféré et pourquoi ?

C’est dur pour moi de choisir UN livre, j’aime trop de livres pour pouvoir en choisir un. J’ai adoré Les Faux Monnayeurs d’André Gide mais j’aime aussi à la folie Charlie et La Chocolaterie de Roald Dahl… et puis tant d’autres…

charlie-et-la-chocolaterie

  • Y a t-il des gens, célèbres ou anonymes, qui vous inspirent ?

Oui, bien sûr des tas de gens, généralement quand je rencontre une personne, elle m’inspirera toujours quelque chose. Je peux être impressionnée par son calme, sa force, sa sagesse, son humour…

  • Quelle citation inspirante avez-vous envie de partager ?

“Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson à sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide.” Albert Einstein

  • Qu’est-ce qui vous fait rire ?

– Mon mari.

– Mes élèves de collège me faisaient beaucoup rire aussi, ils avaient un humour ravageur (surtout dans la banlieue parisienne) et parfois c’était dur pour moi de rester dans mon rôle de prof sérieuse, j’avais juste envie de m’assoir à leurs côtés et de rire avec eux! J’ai eu plus d’une fois un fou rire incontrôlable en plein cours…

Les questions de Sonia du blog Cosmetisse Afro:

1 – Quelle est votre définition de la Beauté?

Chez une personne, je dirais la joie de vivre: le sourire et les yeux qui pétillent rendent n’importe qui magnifique.

2 – Quel est votre plus grand défaut

Je suis trop têtue, je supporte mal la contradiction. Mon mari me le répète depuis des années mais c’est seulement maintenant que j’admets et que je constate que c’est sans doute, peut-être, un tout petit peu, parfaitement vrai…

3 – Citer un objet dont vous ne pouvez pas vous passer

J’hésite entre une pelote de laine et des aiguilles, lol…

4 – Aimez-vous l’art et pourquoi ?

J’adore l’art! Pourquoi? Parce que je suis capable de me mettre à pleurer devant un tableau, une photo, un air de piano, un spectacle. L’humanité lumineuse qu’il y a derrière chaque oeuvre d’art me touche en plein coeur, c’est un truc de fou…

5 – Une citation que vous aimeriez partager

Allez, une autre citation d’Albert: “L’enseignement devrait être ainsi: celui qui le reçoit le recueille comme un don inestimable mais jamais comme une contrainte pénible”.

6 – Avez-vous une passion ?

Oui, le tricot en particulier, on s’en serait douter, non?

7 – L’époque à laquelle vous auriez aimé vivre et pourquoi

Sans doute la préhistoire… Pourquoi? Parce que j’ai appris que les hommes préhistoriques travaillaient en moyenne 3 heures par jour pour pouvoir se nourrir, se vêtir et se loger. Le reste du temps, ils créaient, dansaient, chantaient… ça a l’air sympa, dit comme ça, non?

8 – Une célébrité que vous aimeriez rencontrer

Aucune idée, j’aurais pu dire Pierre Rabhi mais c’est déjà fait. Et est-ce une “célébrité”? Je crois que les personnes non célèbres m’inspirent déjà beaucoup.

9 – Une journée idéale pour vous

Une balade automnale au soleil, des châtaignes, un feu de bois, des enfants, des amis, des sourires, des jeux, des confidences, une tarte à la citrouille et un pull bien chaud sur le dos quand ça commence à se rafraîchir… par exemple…

tricot-automne

10 – Quel pays aimeriez-vous visiter ?

Il aurait fallu dire “QuelS pays?”, si je devais en choisir un, je dirais… l’Indonésie ou la Norvège… Trop dur de n’en choisir qu’un!

11 – Le bonheur en un seul mot

Présence

Les questions de Stéphanie du blog Les diamants du Bien Être:

1- Quelle est ta plus grande réussite dans la vie ?

Je dirais d’être capable d’aimer.

2- De quoi es-tu la plus fière ?

Je suis fière d’être moi-même et de ne pas avoir peur de ce que pensent les autres. Je vis ma petite vie comme je l’entends et je suis fière de me sentir libre.

3- Qu’est-ce qui te met en colère ?

L’injustice. Je déteste le regard de notre société en général sur les enfants en particulier, j’aimerais que les enfants soient davantage protégés, entendus et respectés par la loi.

Je suis très en colère contre tous ceux qui exploitent des êtres humains, des animaux ou la nature pour se faire du profit.

4- Si je pouvais réaliser 3 de tes rêves, tu choisirais quoi ?

3 rêves?? Waouh, c’est chouette ça! Alors les voici:

  1. Être propriétaire d’une jolie maison en pierre entourée de verdure avec un beau jardin arboré, une source, un potager…
  2. La possibilité de voyager librement et partout avec ma petite famille
  3. La proximité avec mes amies qui vivent actuellement aux 4 coins de la France

5- Es-tu pour ou contre l’avortement des mouches en Alaska ?

C’est aux mouches de faire leur choix, je ne suis pas une mouche, je ne vis pas en Alaska, je les laisse décider ce qui est bon pour elles selon leur histoire, leur aspiration. Je fais confiance aux mouches d’Alaska pour prendre les décisions qui les concernent. 😉

6- Si tu devais être un personnage réel ou fictif, qui serais-tu et pourquoi ?

Je dirais Fifi Brindacier, pourquoi? Parce que la vie serait fantastiquement trop rigolote si j’étais Fifi Brindacier.

fifi-brindacier

7- Qu’aimes-tu faire de ton temps libre ?

Tricoter (on s’en serait douté), lire, dessiner, regarder un bon film en tricotant.

8- Si tout était possible, décris la vie idéale pour toi.

Et bien, je posséderai une maison en pierre entourée de verdure avec un beau jardin arboré, une source, un potager… je voyagerais avec ma petite famille et je rencontrerais régulièrement mes amies et leur famille pour passer de bons moments avec eux. (ça ne vous rappelle pas quelque chose?) Ah oui, et je serai en pleine santé, toujours en forme et jamais fatiguée!

9- Quelle est ta plus grande peur ?

De mourir avant que mes enfants ne soient adultes.

10- Quel défi te semble impossible aujourd’hui à réaliser et que tu vas t’engager à faire avant la fin de l’année devant tous tes lecteurs en n’oubliant pas de m’envoyer la vidéo?

Lol, ça ne m’étonne pas de Stéphanie 😉

Je voudrais tenter de vendre mes créations sur un marché. ça paraît sans doute banal à un tas de gens mais pour moi, c’est un gros défi, je ne me sens pas prête du tout et ça me fait très peur!!. Je tenterais avant le 31 décembre alors, c’est bien ça?

11- Quelle est la qualité que tu rêverais d’avoir ?

Une patience infinie.

Oufff! J’ai réussi!!

A mon tour de nominer et de poser des questions!

Les blogs que je nomine:

La pivoine noire

Pendant ma pause

La demoiselle d’Octobre

Mandarine

Je dessine ma BD

Hey Paulette

Petit bout de moi

Julypouce tricote

folle autonomie

Le gars qui tricote

Les 11 questions que je pose aux bloggeurs nominés:

  1. Quelle personne vous a le plus inspiré(e) dans votre enfance?
  2. Quel(s) rapport(s) entretenez-vous avec la nature?
  3. Quel est l’endroit que vous préférez?
  4. Quelle place accordez-vous à votre passion dans votre vie?
  5. Qu’appréciez-vous dans le blogging?
  6. Avez-vous un(e) grand(e) ami(e) qui partage votre passion?
  7. Quelle est la boisson chaude que vous préférez?
  8. Quand avez-vous découvert votre passion et comment?
  9. Si vous aviez pu être aux côtés de l’enfant que vous étiez à 10 ans, qu’ auriez-vous aimé lui dire?
  10. Qu’est-ce qui vous donne envie de danser en sifflotant?
  11. Que vous apporte le temps que vous consacrez à votre passion?

 

 

 

4 patrons de tricot super faciles

Vous voulez apprendre à tricoter?

Mais vous ne vous sentez pas encore capable de vous tricoter des vêtements?

Des projets très simples, voilà ce qu’il vous faut! 

Aucune augmentation, aucune diminution, il suffit de maîtriser le montage des mailles, le point mousse et le rabattage des mailles. il n’y a pas plus abordable 🙂

Amusez-vous en choisissant des couleurs qui vous plaisent. Si besoin, reportez-vous à mon article sur le choix de la laine pour y voir un peu plus clair…

Ce sont des projets rapides à réaliser (enfin, “rapide”… cela signifie plus rapide qu’une écharpe mais ça vous prendra quand même un peu de temps!) qui viendront ajouter une touche tricotesque à votre intérieur, alors que demander de plus?

Click here to subscribe

Petit tour en photos de ces 4 projets ultra simples:

  • 1. Les petits nœuds:

J’adore ces petits nœuds!! J’en mettrais partout si je m’écoutais 🙂

noeuds-faciles-tricot-debutant

Ils sont super faciles à réaliser et j’avoue que c’est mon projet préféré!

Ils sont girly à souhait et vous pourrez en faire aux couleurs qui vous enchantent pour customiser un coussin, un sac, une barrette, ou une petite veste. 

Une fois la technique maîtrisée, vous pourrez en faire de toutes les tailles!

Les petites filles les adorent, les petits garçons aiment les porter en nœud papillon et les femmes ne leur résistent pas non plus 😉

  • 2. Les sous-tasses

Oui, c’est un grand classique!

Il est vrai que plus simple, on meurt, lol.

Ce ne sont que des carrés en tricot!

Oui, mais voilà, prendre un thé bien chaud avec un sous-tasse mignon et cosy à souhait, ça vous égaye une journée!

sous-tasse-tricot-facile

Ces petits sous-tasses seront là pour un supplément de douceur dans votre quotidien 🙂 alors, pourquoi s’en priver?

(Et puis, ce sera l’occasion de vous offrir votre pâtisserie préférée pour vous féliciter de votre si beau tricot!)

Click here to subscribe

  • 3. La guirlande

Faites-la dans des couleurs douces, pastelles ou vives… bref dans les couleurs que vous aimez!

Faites-en pour les grandes fêtes: rouge, blanche et verte pour noël ou noir, orange et blanche pour Halloween…

tricot-facile-gratuit-debutant

Vous pourrez en créer autant que vous voudrez car elles sont très très rapides à faire.

Personnellement, j’aime beaucoup voir des guirlandes dans les chambres d’enfants, je trouve que ça apporte de la couleur et de la gaieté à leur petit univers 😉

  • 4. Les petits lapins

Pour finir, voilà un projet un tout petit peu plus travaillé car il vous demandera de faire un brin de géométrie et un peu de couture.

lapin-commencer-le-tricot

Mais tout cela est bien surmontable, vous verrez 🙂

C’est un projet bien connu dans les écoles Waldorf Steiner et nombreux sont les enfants qui ont appris à tricoter en faisant des petits lapins.

Alors? Il n’y a plus qu’à…

N’hésitez pas à m’envoyer vos photos!

Dites-moi dans les commentaires quel projet vous tente le plus et surtout, je suis là pour répondre à toutes vos questions! (enfin vos questions autour du tricot, cela s’entend ^^)

Click here to subscribe

Miss tricot: la dure vie des mamans tricoteuses

Etre tricoteuse et maman, c’est super car on peut tricoter tout un tas de petits vêtements et accessoires super choupi pour nos chéris (enfin, jusqu’à un certain âge généralement…).

Mais… être tricoteuse et maman, c’est parfois frustrant car évidemment on préfèrerait tricoter plutôt que de préparer à manger, laver les vêtements et nettoyer la maison…

Et puis les enfants sont tellement curieux qu’ils ont vite tendance à vouloir farfouiller dans nos pettes affaires:

-“Tiens, prenons les aiguilles de maman pour jouer à Zorro”

-“Je sais où trouver une paire de ciseaux: dans les affaires de maman!”

-“C’est rigolo! Quand on tire sur le fil, ça diminue, j’adore faire ça!”

Et oui, nous adorons nos enfants mais parfois, on rêverait d’avoir un coffre-fort pour ranger nos petites affaires 😉

J’ai dessiné une petite BD extrêmement réaliste cette fois-ci: oui, oui, j’ai ce genre d’enfants à la maison, ça existe!

tricot-et-bd

Défi patronage #3: les poupées prennent vie

Les poupées prennent vie

Voilà des nouvelles de mon défi patronage! Comme je l’explique dans cet article, je me suis lancée un challenge pour cette fin d’année: mettre en vente mon premier patron.

patron-poupee-en-laine

  • 1. Tests de laine: la suite

Alors après avoir validé mon patron, j’ai souhaité faire des tests concernant la laine à utiliser afin de conseiller au mieux mes futurs clients (qui seront trèèèès nombreux, n’est-ce pas?).

J’ai donc tricoté de nouvelles poupées avec la laine de la boutique “Petit bout de laine” et je confirme ma première impression: cette laine est top: douce et régulière. C’est un vrai bonheur de la tricoter. Elle conviendra parfaitement pour des poupées un peu plus chic et cela me réjouit car mes client(e)s qui aiment tricoter de la fingering pourront terminer leurs restes en faisant des poupées.

poupee-tricotee

Avec Audrey qui est à la tête de “Petit bout de laine“, on réfléchit à la possibilité de faire des kits complets ensemble. J’avoue que j’espère vraiment que ce sera réalisable tant j’aime sa laine! En tout cas, c’est une aventure qui me passionne vraiment 🙂 Et j’en profite pour remercier une nouvelle fois Audrey pour cette idée de collaboration!

  • 2. Tests pour les cheveux

J’ai également pris le temps d’ajouter des cheveux à 3 des mes poupées, cela m’a permis de tester 3 laines différentes. C’est la laine Woolly 100% mérinos de DMC qui s’en sort le mieux, il me semble.

poupee-en-tricot

Malgré tout, les deux autres laines sont intéressantes. J’ai utilisé de la laine 100% Baby de DMC pour la poupée blonde, le résultat est aussi très joli. La mise en place est un peu plus longue car les cheveux sont plus fins.

Ce qui est chouette c’est que ça permet de faire des coiffures à la poupée ^^. (J’aime encore jouer à la poupée!)

poupee-tricot-patron

Enfin, j’ai utilisé de la laine Magic + de Bergère de France pour la poupée aux cheveux châtains, le résultat est très différent car c’est un gros fil mais ça lui va bien.

poupee-laine-cheveux

Quand j’achète un patron, j’aime voir les différents résultats que je pourrai obtenir en utilisant telle ou telle laine, c’est pourquoi, je trouve que ce n’est pas du temps perdu que d’en tricoter plusieurs pour faire des tests différents.

Et puis, plus j’aurai de poupées et plus je pourrai faire des photos variées. Sachant que les photos sont très importantes lors de la vente d’un patron, c’est parfait!

  • 3. Mes conclusions

Voilà un petit récapitulatif de ce que j’ai appris ces derniers jours:

  • a) Parler de ses projets

J’ai compris qu’il fallait parler un maximum de ses projets car plus on en parle et plus on s’offre la possibilité de s’ouvrir des opportunités.

Ainsi, une amie m’a proposé de m’aider grâce à son super appareil photo et Audrey m’a proposé de réfléchir à la possibilité de créer un kit ensemble. Tout cela ne serait pas arrivé si je n’avais pas écrit quelques articles sur mon défi patronage.

poupee-laine-patron

  • b) Avancer à petits pas mais avancer

Le tricot est une question de patience. On a beau avoir une idée en tête, il faut du temps pour lui donner vie.

Préparer un patron, c’est avant tout faire preuve de patience et de persévérance.

poupee-tricotee-patron

Je me rends compte maintenant que ça va moins vite que ce que je pensais. La réalisation me prend beaucoup de temps. Heureusement, le tricot est un puissant anti-stress chez moi alors je n’ai jamais été aussi zen 😉 Ah ah!

  • c) Accepter d’investir dans ses rêves

Je viens de m’offrir l’appareil photo de mes rêves après être allée chez mon amie. Vous savez celle qui voulait m’aider avec son appareil photo. Quand j’ai vu la qualité de ses photos, j’ai été très surprise que la différence avec mon appareil bas de gamme puisse être aussi époustouflante!

Alors j’ai enfin osé franchir le pas! Maintenant il me reste à prendre en main cet appareil qui me fait encore un peu peur 😉 Mais ça va être cool!

poupee-tricot-facile

Pour ceux et celles qui n’auraient pas lu les articles précédents de mon défi patronage, vous pouvez cliquer ici:

Mon défi patronage

Défi patronage #1: le choix de la laine

Mon défi patronage #2: un patron qui prend forme

N’hésitez pas à me donner votre avis sur les poupées chevelues que vous avez vues dans cet article. Dites-moi laquelle vous préférez et ce que vous ajouteriez ou changeriez si vous aviez une baguette magique…

 

 

 

 

6 raisons d’aimer le Yarn Bombing

Yarn Bombing??

Et oui encore de l’anglais! On peut le traduire par “Explosion de laine”.

Le Yarn Bombing en image, c’est ça:

 

yarn-bombing

Le Yarn Bombing est une forme d’art urbain. Ça ressemble fort aux graffiti mais à la place des bombes de peinture, on utilise de la laine tricotée ou crochetée. 😉 et on en place partout: sur le mobilier urbain, sur les arbres citadins, sur la chaussée…

J’aime beaucoup le Yarn Bombing évidemment… en bonne addict du tricot que je suis, ce serait étrange de ne pas aimer ^^ et je vous partage aujourd’hui 6 atouts du Yarn Bombing que j’ai constatés.

  • Atout n°1: Le Yarn Bombing, c’est temporaire.

Oui, j’aime que la ville revête de jolies couleurs, qu’elle se décore de manière surprenante mais j’avoue que je ne suis pas fan quand l’art urbain reste durant des années et des années pour finir par se détériorer et polluer notre espace visuel.

Avec le Yarn Bombing, on assiste à des décorations fugaces qui durent quelques semaines au plus et qui permettent à tous d’en profiter sans se lasser.

yarn-bombing-hiver

  • Atout n°2: Le Yarn Bombing, c’est un bon moyen pour se débarrasser de ses restes de laine.

A partir du moment où on tricote, on a vite un stock de laine dont on ne sait pas vraiment quoi faire. Parfois même, on a acheté de la laine qui ne nous plait pas franchement ou on nous a donné de la laine qui ne nous inspire pas plus que ça….

Pour le Yarn Bombing, toutes les pelotes sont les bienvenues, toutes les couleurs et toutes les qualités de fil. Bon, on évitera d’utiliser nos restes d’écheveaux hors de prix dans ce genre de projet mais pour des pelotes à bas prix dont on ne veut plus, c’est l’idéal.

Pour un projet de Yarn Bombing, on ne s’affole pas si les couleurs ne sont pas assorties, c’est juste l’occasion de s’amuser!

velo-yarn-bombing

  • Atout n°3: Le Yarn Bombing, c’est chaud et doux.

Si vous avez l’occasion de passer dans un village ou un quartier qui a été pris d’assaut par du Yarn Bombing, vous pourrez constater à quel point cela ajoute du douillet et de la tendresse à l’environnement.

Pour la petite histoire, je n’étais pas folle de Yarn Bombing avant de l’avoir expérimenté dans la vraie vie. Et pour tout dire, je l’ai expérimenté à un moment particulièrement difficile de ma petite vie, puisque c’était lors de la dernière semaine où j’accompagnais mon père mourant à l’hôpital… Chaque jour, j’allais lui rendre visite et je passais dans un petit village qui se revêtait jour après jour d’un peu plus de laine et de couleurs.

C’était mon petit moment laineux…

yarn-bombing-arbre-crochet

Un moment qui aurait pu me paraître bien futile en comparaison des difficultés et de la peine auxquelles je devais faire face…

Mais finalement, ce Yarn Bombing me réchauffait le coeur, c’était comme une vague de tendresse qui m’enveloppait et me réconfortait. J’avais le sentiment que toutes ces petites mains qui avaient travaillé derrière ce beau projet avaient fait cela pour m’aider à tenir bon et à garder confiance en la beauté de la vie…

Du coup, depuis, j’essaie de participer aux projets de Yarn Bombing en envoyant quelques carrés tricotés… Peut-être que ça permettra de réchauffer ne serait-ce qu’un autre petit cœur malheureux qui passerait par là…

  • Atout n°4: Le Yarn Bombing, c’est idéal pour les débutants.

Allez, revenons à des atouts plus pratiques!

Et oui, le Yarn Bombing, c’est le top quand on veut se lancer dans le tricot!

Pourquoi? Parce que quoi que vous fassiez ce sera déjà génial pour les personnes qui participent au projet. Oui, car il en faut des quantités de laines tricotées pour obtenir un chouette résultat, alors toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, vous y compris!

statue-yarn-bombing

Que votre tricot soit régulier ou non, qu’il comporte quelques trous ou non, aucune importance! Il saura trouver sa place au côté de bien d’autres projets! Vous pourrez être fier/ fière de vous!

  • Atout n° 5: Le Yarn Bombing, c’est une œuvre collective.

J’aime l’idée qu’on décore un village ou un quartier tous ensemble. Souvent ces projets sont partagés avec les écoles, les maisons de retraites et les crèches. C’est une manière de créer du lien entre les habitants.

Parfois, on vit dans un nouvel endroit sans se sentir vraiment chez soi, parce qu’on n’y a pas de famille, pas encore d’amis, on ne connait pas nos voisins… Des projets comme le Yarn Bombing permettent de reprendre possession de son chez-soi, de se rappeler qu’on fait bien partie de cette ville, de ce village et que notre présence est importante parmi tous les autres habitants.

yarn-bombing-banc-elephant

Grâce aux médias sociaux, on peut aussi participer à des projets qui ont lieu bien loin de chez nous. On envoie un petit colis et notre création ira rejoindre les créations de centaine d’autres personnes, c’est chouette d’apporter notre petite touche personnelle à une œuvre artistique.

  • Atout n°6: Le Yarn Bombing, c’est follement artistique.

Oui, le Yarn Bombing, je vous l’accorde, c’est un peu fou. Mais c’est ce qui fait son charme!

C’est l’occasion de tricoter des couleurs qu’on ne tricoterait JA-MAIS, c’est l’occasion de laisser libre cours à son esprit créatif.

banc-monstre-yarn-bombing

C’est le moyen parfait pour s’amuser à tricoter des trucs fous, décalés et absolument incongrus. Tout objet tricotesque parfaitement zinzin sera le bienvenu!

Alors si vous avez l’esprit un peu joueur et que vous ne vous prenez pas au sérieux, foncez et amusez-vous!!

La parole est à vous! Que pensez-vous du Yarn Bombing? L’avez-vous déjà expérimenté dans la vraie vie? Peut-être n’êtes-vous pas du tout convaincu(e) par le Yarn Bombing… Quoi qu’il en soit, donnez-nous votre point de vue, ce sera un plaisir de vous lire!

 

2O Bonnes raisons de vous mettre au tricot

Pour ceux et celles qui hésiteraient encore à apprendre les bases du tricot. Voilà 20 bonnes raisons pour s’y mettre. Je parie qu’après cet article, vous ne résisterez pas à rejoindre la team des tricopotes!

tricot joyeux

  • Bonne raison n°1: Tricotez pour méditer.

Le tricot permet de méditer sans le savoir. Et oui, des études ont prouvé que tricoter permettait d’entrer dans un état de méditation.

C’est cool de pouvoir méditer tout en se fabriquant un nouveau snood tendance pour l’hiver, non?

  • Bonne raison n°2: La layette.

Beaucoup de futures mamans se mettent au tricot, pourquoi? Tout simplement parce que ça répond à une envie profonde d’accueillir son bébé avec tendresse et douceur dans un petit cocon bien à lui. Maille après maille, la future maman se connecte à son bébé, l’imagine et se rapproche de ce petit être en devenir.

Le tricot permet aussi d’adopter un autre rythme, d’apprendre à se poser, à créer avec patience… des compétences qui seront utiles à l’arrivée de bébé ^^.

  • Bonne raison n°3: la créativité.

Tricoter, c’est créer. Les pelotes sont au tricoteur ce que sont les tubes de peinture au peintre. Votre créativité peut trouver un nouveau terrain de jeu: entre les différentes couleurs, les différentes textures et matières, votre imagination pourra exprimer tout son potentiel.

mini écheveauxmes couleurs de chez petit bout de Laine

  • Bonne raison n°4: Le tricot, c’est tendance.

Le tricot connait, depuis quelques années déjà, un renouveau dans les pays anglo-saxons mais aussi dans les pays asiatiques. La France suit le mouvement et de nombreux jeunes veulent apprendre la technique. La génération des 20-30 ans reprend les aiguilles et c’est cool!

Et grâce à cette nouvelle génération, l’image du tricot est redynamisé pour longtemps 🙂 Et ce n’est pas Ryan Gosling, Kristen Stewart ou Ashley Olson qui diront le contraire 🙂

  • Bonne raison n°5: Tricoter pour finir un projet.

Le tricot vous permettra de faire un projet du début à la fin et mine de rien, ça change tout! Dans nos vies, il y a des tâches répétitives dont on ne voit pas le bout: le ménage pour n’en citer qu’une. Parfois notre profession nous oblige à donner beaucoup sans qu’on puisse s’arrêter un instant et contempler le travail accompli.

Or nous avons tous besoin de donner un sens à ce qu’on fait. Finir un tricot a cela de gratifiant et de valorisant qu’on tient enfin dans nos mains une création réalisée de bout en bout par nos 10 doigts.

Le sentiment de satisfaction et d’accomplissement, voilà ce que vous offre sur un plateau doré le tricot, tentant, non?

  • Bonne raison n°6: Tricotez et vous garderez un cerveau alerte.

Sorti(e) de nos études, on n’a pas toujours la chance d’avoir un métier qui nous permette de continuer à apprendre tous les jours. Beaucoup lâchent à jamais les problèmes mathématiques et les leçons d’anglais.

Avec le tricot, vous pourrez vous exercer régulièrement, lol. Et oui! Vous serez bien souvent obligés de faire des maths avec des calculs très savants pour pouvoir tricoter sereinement. Pour l’anglais, les modèles anglophones finiront bien par vous tenter et ce sera l’occasion pour vous de renouer avec la langue de Shakespeare.

Alors, vous voyez, comme le tricot vous rendra plus intelligent(e)?

  • Bonne raison n°7: Vous ne perdrez plus votre temps devant la TV.

Regarder des séries TV, c’est sûr que c’est relaxant mais après un week-end entier, affalé(e) dans son canapé, on s’en veut quand même un peu de n’avoir RIEN fait.

J’ai la solution!

Le tricot vous permettra de regarder vos séries durant des heures tout en recevant des éloges pour les merveilles que vous aurez accomplies… A vous les week-ends canapé sans aucun remord!

television-et-tricot

  • Bonne raison n°8: La transmission d’une tradition.

Mouarf, ça fait très pompeux dit comme ça. Mais l’idée, c’est que vous allez apprendre une technique qui est millénaire. Grâce à vous, le tricot ne sera pas victime de l’oubli absolu et vos arrières petits enfants vous remercieront (peut-être).

Vous serez un maillon de la chaîne de transmission et un jour, vous aussi, vous enseignerez le tricot à un petit gars ou une petite fille, pour son plus grand bonheur.

  • Bonne raison n°9: Vous allez immanquablement épater les autres.

Oui, nous sommes modestes, bien sûr… Mais bon… ça fait toujours plaisir quand les autres, c’est à dire les non-tricoteurs s’extasient devant vos créations. He, he … ^^

Dans notre société où tout va de plus en plus vite que quelqu’un prenne le temps de se tricoter une veste ou un châle, ça en épate plus d’un. C’est moi qui vous le dis 😉

 

  • Bonne raison n°10: Tricotez pour tordre le cou aux préjugés.

Et oui, grâce à vous, l’image du tricot ringard et piquant sera encore un peu plus repoussée de l’inconscient collectif. Vous êtes une grand-mère et vous apprenez le tricot, très bien, vous avez 17 ans et vous apprenez les bases du tricot, très bien aussi. Il n’y a pas d’âge pour se mettre au tricot.

Nous sommes tous différents et nous tricotons des projets différents (et fantastiques!) et on se réjouit que la communauté tricot soit si riche et contrastée.

C’est impossible de coller une étiquette aux tricoteurs car ce qui nous rassemble, c’est bien le tricot mais… nous tricotons, riches de nos différences et c’est tant mieux!

  • Bonne raison n°11: Tricotez pour faire partie d’une communauté très sympa.

La communauté tricot, ce sont des créatifs et des créatives par millier qui ont généralement un gros penchant pour la douceur. Douceur de la laine tricotée, cela s’entend… Mais j’ai aussi l’intime conviction que tous les tricoteurs et les tricoteuses ont une forte aspiration pour le pays des Bisounours, qu’ils ont tous plus ou moins le cœur chamallow et des pensées pleines de petits cœurs pour l’univers.

tricoteuse-au-pays-des-bisounours

C’est une communauté dans laquelle il fait bon vivre, où les talents des uns viennent enrichir ceux des autres. Une communauté dans laquelle échanger avec générosité est la norme admise par tous. Bref, j’aime cette communauté tricot et je souhaite à tout le monde d’y entrer bien vite 😉

  • Bonne raison n°12: Tricoter pour ne plus perdre son temps.

Nous sommes nombreux à passer un temps fou à attendre dans notre quotidien. On attend les transports en commun, on attend chez le médecin, on attend nos enfants à la sortie de l’école, on attend, on attend.. Et si ces moments d’attente si pénibles parfois pouvaient se transformer en instants de plaisir? Si je pouvais vous donner LA solution pour que vous ayez envie d’attendre encore plus longtemps et plus souvent? Vous m’écouteriez? Oui?

Alors la voici: Le  tricot!

Apprenez les bases du tricot, emmenez votre tricot partout avec vous et vous verrez que votre vie en sera transformée 😉

  • Bonne raison n°13: Vous aurez une garde robe à votre image.

Vous allez pouvoir vous créer une garde-robe sur mesure, qui correspondra tout à fait à votre personnalité. Peut-être êtes-vous déjà couturier ou couturière. Si c’est le cas, vous connaissez le plaisir qu’on peut avoir à se créer ses propres vêtements avec des coupes et des coloris qui correspondent parfaitement à notre morphologie. Si ce n’est pas le cas, vous avez sans doute parfois regretté de ne pas trouver en boutique ce que vous recherchiez vraiment.

A vous bonnets, mitaines, pulls, gilets, vestes et même chaussettes créés spécialement pour vous selon vos goûts et vos mensurations!

  • Bonne raison n°14: Faire des bonnes actions.

Tricoter, c’est une nouvelle corde à son arc quand on veut multiplier les bonnes actions dans notre petite vie. Il y a des bébés prématurés qui attendent des tricots tout chauds, tout doux pour se réchauffer. Et, je peux vous dire que tricoter pour un tout petit bébé minuscule, ça vous remplit le cœur de chaudoudoux, l’effet est garanti.

bebe-premature-tricot

Vous pouvez aussi tricoter des couvertures pour les sans-abris, les réfugiés… Maille après maille, vos pensées généreuses iront réchauffer le cœur des moins chanceux.

  • Bonne raison n°15: Tricotez pour votre santé.

Et oui, c’est très sérieux, le tricot, c’est bon pour la santé!

Certains arrêtent de fumer grâce au tricot, effectivement les aiguilles permettent d’occuper les mains quand l’envie est trop forte. Pour ceux qui ne fument pas, sachez que tricoter permet d’abaisser le rythme cardiaque et la pression artérielle, c’est une activité relaxante qui permettra d’éloigner les maladies liées au stress.

Et oui, rien que ça! Le tricot est déjà utilisé comme moyen thérapeutique dans de nombreux hôpitaux et peut-être même qu’un jour l’OMS préconisera le tricot pour se maintenir en bonne santé. 😉 Sait-on jamais?

  • Bonne raison n°16: Vous aurez une déco originale.

Le tricot dans la maison, c’est ultra tendance. Vous avez le choix entre les textures, les couleurs pour vous faire une déco qui vous ressemble. Une déco douillette et apaisante qui apportera du confort et de la chaleur à votre intérieur.

Une déco cosy, rien qu’à vous…

  • Bonne raison n°17: Tricoter pour relever des défis.

En tricotant, vous allez pouvoir vous challenger de plusieurs manières. Lorsque vous maîtrisez une technique, vous pouvez ensuite choisir un autre modèle avec une technique que vous ne connaissez pas encore. Vous allez ainsi maitriser de plus en plus de points et vous ne cesserez d’apprendre encore et encore.

Vous pouvez aussi vous défier sur la taille des aiguilles. Souvent, on débute avec des projets qui montent vite sur de grosses aiguilles puis on s’intéresse à des projets de plus en plus fins.

Vous aimerez aussi vous challenger sur la taille de l’ouvrage final. Si vous avez tricoté uniquement des accessoires, vous relèverez un grand défi quand vous vous attaquerez à votre premier pull.

Bref, vous l’avez compris, le tricot, c’est un univers tellement vaste que vous ne pourrez pas vous ennuyer. 😀 (Et oui, c’est cool!)

  • Bonne raison n°18: Peace and love tricotesque.

Si le monde tricotait plus, il y aurait sans doute moins de conflits sur cette bonne vieille planète. Le tricot, c’est la paix. Difficile de tenir un gun tout en tricotant…

peace-and-love-tricot

Si tous les malfrats de la planète prenaient le temps de tricoter, ça leur permettrait de méditer (voir bonne raison n°1), de réduire leur rythme cardiaque (voir bonne raison n°15), de faire preuve de créativité (voir bonne raison n°3) et de s’envelopper de douceur et de tendresse. Le tricot permet une plongée au pays des Bisounours et ça fait du bien!

  • Bonne raison n°19: Tricoter pour plus de douceur.

Et oui, tricotez et vous ajouterez ainsi un peu plus de douceur dans ce monde de brutes. La vie n’est pas toujours aussi rose qu’on le souhaiterait. Les actualités sont parfois bien tristes et déprimantes.

Le tricot permet à une minuscule échelle d’ajouter un peu de mignonnerie à ce monde un peu fou. Oui, tricoter un petit nœud rose, ce n’est pas grand chose mais c’est déjà un petit plus, un petit ajout au Beau pour équilibrer la balance.

  • Bonne raison n°20: Tricotez et amusez-vous!

S’il y a bien une raison essentielle qui doit vous donner envie de tricoter, c’est le plaisir.

Amusez-vous, retrouvez l’enfant créateur en vous et prenez du plaisir.

C’est LA raison prioritaire, celle qui doit passer avant toutes les autres :).

tricot-fun

 

He, he , vous êtes toujours là? Alors, si vous avez lu cet article jusqu’au bout, Whaouh, c’est sûr, le tricot est fait pour vous!

Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux pour que le tricot devienne la passion de plus en plus de monde 😉

 

 

 

 

Quelles aiguilles choisir?

Lorsqu’on débute en tricot, on sait bien qu’on a besoin d’aiguilles… mais on ne sait absolument pas lesquelles choisir!

Il y a des matières différentes:

  • bois
  • plastique
  • métal

Il y a des tailles différentes:

  • courte
  • longue

Il y a des diamètres différents:

  • de 2 mm à 20 mm environ

Enfin, il y a 2 grandes catégories: les aiguilles droites et les aiguilles circulaires.

Ouf! Alors comment s’y retrouver dans la jungle folle des aiguilles à tricot?

  • 1. Quelle matière?

Si vous avez la chance de connaitre une tricoteuse, vous allez pouvoir lui emprunter quelques paires pour tester les matières différentes. Trop chouette!

Sinon, je trouve que c’est important de tester le métal (aluminium, zinc, carbone…) ou le bois (hêtre, bouleau, bambou…). Les deux matières apportent des sensations très différentes, il vous faudra donc les tester pour savoir laquelle vous préférez.

Je déconseille les aiguilles plastiques, celles que j’ai testées ne m’ont pas paru très efficaces. Les frottements de la laine naturelle sur le plastique provoquent aussi un phénomène électro-statique qui n’est pas des plus agréables. J’avoue cependant ne pas avoir essayer les aiguilles plastiques haut de gamme de type Knit Pro. Peut-être que certaines d’entre vous les adorent, faites-en part dans les commentaires 😉

  • 2. Aiguilles droites ou aiguilles circulaires?

aiguilles tricot droites circulaires

Je dirais sans hésiter de privilégier dès le départ l’achat d’aiguilles circulaires. Elles sont en effet plus maniables, plus légères et plus discrètes dans un sac. Et plus tard, elles vous permettront de tricoter facilement en rond grâce à la technique du Magic Loop.

Cependant, si on vous donne ou on vous prête des aiguilles droites, sautez sur l’occasion! Ce sera l’idéal pour débuter sans casser votre tirelire!

Vous vous achèterez ensuite des aiguilles circulaires si le besoin s’en fait sentir. 😉

  • 3. Quel diamètre pour débuter?

Lorsqu’on débute et qu’on apprend les premiers gestes, le mieux, c’est de commencer avec un diamètre intermédiaire: 3.5 mm ou 4 mm, ça me parait idéal.

Cela vous permettra d’apprendre à bien placer vos mains.

Ensuite, quand vous connaîtrez les gestes de base et que vous serez bien entraînée sur ces diamètres, vous pourrez passer à d’autres diamètres.

Et oui! Vous pourrez vous tricoter un snood aux aiguilles n°8, vous serez enchantée de voir comme ça monte vite!

  • 4. Et les autres aiguilles?

Il existe encore d’autres types d’aiguilles: les aiguilles double pointes et les aiguilles à torsades par exemple. Ces aiguilles ne sont pas indispensables pour vos débuts.

Mais dès que vous vous sentirez prête à faire des torsades, acheter une aiguille à torsades, cela vous aidera vraiment!

Les aiguilles double pointes peuvent être remplacées par des aiguilles circulaires, donc, là aussi, pas d’urgence!

Enfin, il y a une aiguille à ne pas négliger et à avoir absolument: une aiguille à laine! Il s’agit d’une grosse aiguille à bout rond avec un chas élargi. Vous en aurez besoin dès vos premiers tricots.

aiguille à laine débuter tricot

 

J’espère que ces explications vous auront permis d’y voir plus clair et vous aideront à vous lancer en toute sérénité dans les joies du tricot! N’hésitez pas à partager vos avis sur les aiguilles dans les commentaires!

 

 

 

 

Miss tricot: le tricot n’est pas toujours de tout repos…

Connaissez vous le podcast de la Pivoine Noire?

C’est un de mes podcasts préférés. Récemment, elle a raconté une anecdote tricot qui m’a bien fait rire! C’était à l’occasion du Tag tricot.

Cette anecdote m’a inspiré une petite BD. Bon… j’ai un peu exagéré la réalité des faits ^^

Je sais bien que je ne suis pas une pro du dessin mais ça m’amuse 🙂

Place à la petite BD:

bd-miss-tricot-2

Et voilà la vidéo qui m’a donné envie de reprendre mes crayons:

“L’anecdote tricotesque” de la Pivoine Noire se trouve à la minute: 28:40, c’est encore plus drôle raconté qu’en BD 😉

Si vous aussi, vous avez une anecdote à partager, j’aimerais bien que vous la partagiez. Et qui sait? J’en ferai peut-être une BD aussi 😉

Défi patronage #2: un patron qui prend forme

Un patron qui prend forme

  • 1. Le patron idéal

Ces derniers temps, j’ai pu tricoter. J’ai repris mon premier patron et je l’ai modifié un peu. Je voulais un corps tout petit (tout mignon ^^) et une tête plus grosse. Je pense avoir trouvé le patron qui me convient! Youhou!

poupée laine

Je fais le choix de ne pas suivre les proportions classiques du corps humain. En même temps, quand on voit mes dessins avec ces petits bons hommes à grosse tête, on se doute que je ne vais pas savoir suivre les proportions classiques.;)

  • 2. Tests de laine

J’ai testé les différents coloris de la laine DMC que j’avais achetée. Je trouve le résultat doux et sympa mais maintenant, j’ai envie de coloris plus francs.

défi patronage poupée

Du coup, je n’ai pas résisté et j’ai passé une commande chez Petit Bout de Laine. J’ai trouvé des mini écheveaux aux coloris parfaits pour répondre à mes envies du moment.

J’ai reçu ma commande seulement 48 heures après l’avoir passée, merveilleux! Quand on est une accro comme moi, un service rapide, c’est vraiment appréciable! La laine est bien plus douce que la laine DMC et je suis tombée amoureuse des coloris. Miam, j’en mangerais (oui, oui, je suis folle!). Et les mini écheveaux, il faut bien le dire, ça surpasse toute la mignonnerie que l’on puisse imaginer!

mini écheveaux

goodies petit bout de laine

Les petits goodies en bonus, j’adooore!

 

Pour ce qui est des cheveux, j’ai commandé la laine qui m’avait permis de faire les cheveux des deux poupées que je vous ai montrées ici. Il s’agit de la laine Magic + chez Bergère de France. Je sais qu’elle convient bien pour le résultat que je souhaite obtenir, par contre elle n’est pas 100% naturelle alors je cherche encore une autre possibilité. Je vais tester le mohair prochainement.

  • 3. Mes conclusions

Je suis contente de mes avancées mais ce que je regrette; c’est de ne pas avoir accès à plus de laine pour pouvoir faire des essais. J’imagine que les vraies professionnelles du patronage ont à leur disposition toute une palette de fils et coloris pour pouvoir faire leur choix.

Près de chez moi, je n’ai qu’une boutique physique et elle est tout le temps fermée. Et le choix reste limité. Donc, si je veux persévérer dans le patronage, il faudra que je pallie à ce problème. Parce qu’acheter sur internet des pelotes pour ensuite me rendre compte que ça ne convient pas, ce n’est pas l’idéal!

Allez, je retourne à mon tricot: un petit bonhomme en laine moutarde… mmmmh…

Et à bientôt pour la suite de mes avancées!

S’il vous plait, donnez-moi votre avis sur mes premiers essais: la forme des poupées, les couleurs… Je suis tout ouïe!