Apprendre à tricoter, ce n’est déjà pas bien simple mais apprendre à parler et décoder la langue tricotesque, c’est encore une autre histoire…

Ce glossaire est là pour vous aider à devenir bilingue ^^

Addict au tricot:

C’est une personne bien vivante qui pense au tricot jour et nuit, qui s’endort en pensant tricot, qui tricote partout et tout le temps, c’est plus qu’une passionnée, c’est une victime de la drogue tricotesque. (Et oui, ça arrive!)

KAL:

KAL est une abréviation anglophone qui vient du mot knitalong, knit a long. Un “knitalong”, c’est un événement petit ou gigantesque qui permet à des tricoteurs de s’engager autour d’un même projet ou d’un même thème. Les tricopotes partagent alors leurs astuces, leurs difficultés et leur progression…

Stash:

Le stash, c’est la “réserve” de laine, votre stock laineux. (Oui, oui, celui qui ne cesse de s’agrandir sous les yeux ébahis de vos proches). Stash vient de l’anglais et en particulier de Ravelry sur lequel on peut noter le contenu de notre stock… dans notre “stash”, he he.

Swap:

Le mot “swap” vient de l’anglais et signifie “échange”.Dans un swap tricot, on échange donc avec un tricopote des petits cadeaux en rapport avec notre passion commune. Des Swaps sont souvent organisés sur les forums, les blogs ou les podcasts par des passionnées. On parle de swapée et de swapeuse: la swapée est celle qui reçoit et la swapeuse est celle qui envoie. Mais du coup, chacune est la swapée de sa swapeuse. C’est bien clair, n’est-ce pas??

:tricopote:

Ami(e) de tricot. Il/elle peut être virtuel(le) ou bien présent(e) dans votre vie réelle. Une chose est sûre: il/ elle vous aide à aimer le tricot encore plus et vous donne envie de tricoter trèèèès souvent.