La révolution internet du tricot nous amène à découvrir des modèles venus des 4 coins du monde. Le site Ravelry en particulier regroupe des modèles provenant de pays de tous les continents.

Or, il faut bien l’avouer l’anglais est notre langue internationale.

La tricoteuse qui aura su dépasser ses peurs et se sera mise au tricot anglais se félicitera à coup sûr d’avoir sauté le pas! C’est une nouvelle étape à franchir dans un parcours de tricoteuse mais on aime les défis, n’est-ce pas?

 

 

 

 

Alors, êtes-vous tentée?

Avez-vous déjà regretté que tel ou tel patron ne soit pas encore traduit en français?

Avez-vous envie de vous débarrasser des dernières petites résistances qui vous restent pour vous lancer?

Si vous répondez oui à l’une de ces questions, cet article est fait pour vous! Et pour vous lancer, j’ai ajouté un lexique de tricot anglais- français dans la tricothèque 🙂

1 . Pourquoi les patrons en anglais?

  • Il existe des milliards de modèles de tricot et, internet aidant, le tricot est devenu très international. Un patron, qu’il soit Russe, Japonais, Danois ou Sud Coréen, s’il doit être traduit, sera d’abord traduit en Anglais. C’est donc dans cette langue qu’il existe le plus de patrons. Si vous vous mettez à l’anglais tricotesque, ce sera tout un nouveau monde qui s’ouvrira à vous! Un monde enchanteur fait de patrons tous plus à votre goût les uns que les autres ^-^
  • Les tendances viennent souvent de l’étranger. Vous n’aurez plus à attendre que les patrons de vos rêves soient traduits en français. Vous pourrez y accéder dès que vous les découvrirez et dès que vous aurez succombé pour eux!
  • Quand on maîtrise le tricot en anglais, on a l’impression de ne plus avoir vraiment de limites, on sent que rien ne pourra plus nous empêcher de tricoter le modèle super canon sur lequel on a flashé… On se sent tricotesquement in-vin-cible, ah ah. 😀
  • Aussi surprenant que cela puisse paraître, les patrons anglais sont extrêmement simples et directs. Beaucoup finissent par préférer tricoter en anglais car la concision des patrons est vraiment très appréciable.

2. Et si je suis nulle en anglais??

Beaucoup de francophones (en particulier les françaises) n’ont pas confiance en elle lorsqu’il s’agit de parler la langue de Shakespeare, nos cours d’anglais de collège et lycée nous ont parfois découragées pour de longues années… ou alors, ils sont si loin qu’on ne se voit pas replonger dans cette langue…

Mais rassurez-vous, il ne s’agit pas de savoir parler anglais! Il n’y a absolument pas besoin de savoir tenir une conversation en Anglais pour pouvoir suivre un patron de tricot anglais!

Il s’agit plus d’un jeu, un peu comme un sudoku ou un mot croisé. Vous saurez vite ce que veulent dire les indications et vous les appliquerez sans réfléchir plus que ça… Les termes se répètent dans les patrons, on en découvre des nouveaux au fil de nos tricots. Exactement, comme vous aviez fait en apprenant les bases du tricot. Au début, les termes comme « maille lisière » ou « diminution intercalaire » ne signifiaient rien pour vous. Et petit à petit, au fil de vos tricots, vous avez su à quoi cela correspondait. Il en sera de même ici, vous aurez juste besoin de savoir à quoi correspondent les termes les plus courants. Et si une nouveauté apparait dans un patron, une petite recherche vous permettra de compléter vos connaissances.

Vous verrez que grâce au tricot anglais, vous vous épaterez vous-même et reprendrez plaisir à découvrir l’anglais. Il est prouvé que le meilleur moyen d’apprendre une langue, c’est de la découvrir à travers des sujets qui nous passionnent.

 

3. Comment se présentent les patrons anglais?

Maintenant que vous êtes ultra motivée pour vous lancer dans le tricot anglophone. Passons à la pratique: dans les patrons anglais, il y a très peu de phrases, on se contente souvent d’abréviations et de chiffres.

Au final, c’est plus digeste.

a- La composition générale

Globalement, un patron anglais se présente exactement comme un patron français. Les différentes parties sont les mêmes:

le titre; la taille (size); le matériel (materials); l’échantillon (gauge ou tension); les explications (method) et les finitions (making up ou finishing)

b- Les unités de mesure

Il existe des petites différences en ce qui concerne les unités de mesure. Mais le plus souvent, on vous donne à la fois la taille en inches (pouces) et en cm, on vous donne également la longueur en yards et en mètres. Les aiguilles portent des chiffres différents selon qu’elles soient anglaises, américaines ou françaises, mais pas de panique, tous les patrons anglais que j’ai connus, donnent les 3 tailles correspondantes!

exemple: 1 pair of 3,25mm (UK10:US3)

Ce qui nous intéresse, nous, en tant que francophone, c’est la taille en mm 🙂

Pour la question des inches et des yards, si vous ne voyez pas la transposition en cm et mètres, vous pourrez toujours utiliser un convertisseur en ligne, comme ici:

 

b- Les explications

Vous verrez que vous comprendrez très vite les explications anglaises, elles finissent même par sembler plus simples que les françaises, c’est vous dire!

Le gros avantage des patrons anglais, c’est qu’ils ne s’embêtent pas avec des phrases. ça nous arrange car ça ne nous demande pas de maîtriser énormément de vocabulaire pour se lancer.

Par exemple, on pourra lire:

Row 12: [k2tog, k2] 4 times (16 sts)

ok, vu comme ça, ça ressemble à un langage codé mais quand on sait que:

  • k2tog (knit 2 together) signifie: tricoter 2 mailles endroits ensemble
  • k2 signifie: tricoter 2 mailles endroits
  • times signifie fois donc 4 times: 4 fois
  • sts (stitches) signifie mailles

Le mystère est levé!

En français, on aurait donc quelque chose comme:

  • Rang 12: *tricoter 2 mailles ensemble à l’endroit, tricoter 2 mailles en jersey endroit * Répéter ** 4x = 16 mailles

Ou plus brièvement, quelque chose comme:

  • Rang 12: *2 m end ens, 2 m end * répéter ** 4x= 16 m

Vous voyez, ça n’a rien de plus étrange que des explications en français, l’un comme l’autre ressemble à du Chinois, ah ah! Et seuls les tricoteurs ont le pouvoir de comprendre ces messages secrets 😉 Vous aussi, vous en êtes capable!!

4. Quelques conseils pour vos débuts

Maintenant qu’on a vu que les explications ne sont pas impossibles à comprendre, il nous reste à voir comment faire en cas de petit souci de compréhension. En effet, cela peut arriver mais en suivant ces quelques conseils, vous aurez tout en main pour vous lancer une bonne fois pour toute!

  • a- La mise en forme:

Ce qui pourra être plus difficile, ce sera la mise en forme, » finishing » ou « making up ». Dans cette partie, on explique à l’aide d’un petit texte comment coudre les différentes parties ou mettre en forme le tricot. Si vous manquez de vocabulaire pour comprendre ce qui est expliqué, vous pourrez bien sûr vous aider de Google traduction ou d’un traducteur en ligne comme reverso.

Si c’est encore trop compliqué, n’hésitez pas à poser une question précise sur les forums comme tricotin ou sur les groupes de tricot facebook. Il y a énormément de tricoteuses francophones qui tricotent en anglais et tant que vous ne leur demandez pas de traduire l’ensemble du patron, elles seront ravies de vous aider sur une tournure que vous ne comprenez pas.

  • b- Sélectionner le bon patron

Pour éviter de vous décourager trop vite, je vous recommande de tricoter des premiers ouvrages anglais très simples dont la construction ne vous posera pas souci. Le mieux, c’est de commencer par un tricot qui ne vous surprendra pas, un ouvrage que vous auriez déjà fait en français avec un autre design. Ce n’est certainement pas le moment de vous lancer dans le tricot de chaussettes en anglais si vous n’en avez jamais tricotées auparavant (sauf si vous aimez beaucoup les défis et que vous n’avez pas froid aux yeux!).

  • c- Le lexique: l’outil indispensable 🙂

Surtout, ne prenez pas le temps de traduire votre patron. Laissez-le tel quel et aidez-vous simplement d’un lexique spécial tricot anglais/français que vous aurez sous la main en cas de doute… Il en existe un en ligne très très complet sur le site de Tricotin: ici

Vous pouvez également télécharger le lexique de base que je viens de placer dans la tricothèque 🙂 Vous pourrez l’imprimer et vous y référer au cours de votre tricot.

  • Youtube est là pour vous aider les amis!

S’il y a une abréviation que vous ne comprenez pas malgré le lexique, n’hésitez pas à le taper directement dans Youtube. Les anglophones ont fait de nombreuses vidéos qui ont pour titre leurs abréviations principales. Peut-être que vous ne comprendrez pas ce que la personne dira dans sa vidéo mais vous verrez ce que font ses mains et tout vous semblera clair!

 

J’espère que cet article vous aura donné des ailes pour vous lancer dans l’aventure!! Et parce que je vous aime très fort et que j’aime beaucoup le tricot anglais, l’anglais, l’Angleterre et les Anglais 😉 J’ajoute un petit patron pour réaliser un cœur tricoté, cela pourra être votre premier ouvrage anglais et le début d’une nouvelle aventure!

Si vous n’avez pas encore accès à la tricothèque, n’hésitez pas à demander votre mot de passe en remplissant le formulaire ci-dessous. Vous y trouverez plein de chouettes ressources 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer

Vous voulez pouvoir faire partie des membres de la tricothèque? Indiquez moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer le mot de passe.

 

Enregistrer

Enregistrer

2 Comments on Lire et comprendre les patrons anglais

  1. Bonjour,
    Je voulais te laisser un petit mot pour te féliciter pour ta participation au Défi du chat … je pense que je devrais te féliciter doublement parce que ce n’est pas une simple participation puisque tu tricotes pour la paix et en plus tu as fait 2 poupées. Joli travail Bravo elles sont trop mignonnes.
    Et puis je me suis abonnée à ton blog, je sais que tu passes de temps en temps sur le mien …
    Au plaisir de te lire,
    Amitiés,
    Thali

    • Coucou Thali! Effectivement, j’aime beaucoup ton blog! Tes créations sont toujours très soignées et j’en suis admirative 😀 Bienvenue sur ma liste d’abonnées 😉 et merci pour tes gentils mots! A tout bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *