fermer la fenetre

Rejoignez la communauté du blog tricot

+

Recevez votre accès à la tricothèque gratuite!

+

Suivez nos derniers articles grâce à la newsletter

...

Le blog tricot |

Comment commencer un tricot en rond avec des aiguilles circulaires

J’aime beaucoup les aiguilles circulaires et je les conseille dès que j’en ai l’occasion 🙂

Elles sont plus maniables, plus légères et bien plus passe-partout que les aiguilles droites.

Pour les personnes qui souffrent au niveau des bras ou des poignets après des années de tricot, elles peuvent permettre de retrouver un certain confort.

aiguilles tricot droites circulaires

Autre avantage: avec des aiguilles circulaires, on peut tout tricoter!

  • Elles permettent de réaliser des ouvrages qu’on aurait pu faire sur des aiguilles droites: oui, on peut parfaitement tricoter à plat avec des aiguilles circulaires. 😉
  • Elles peuvent remplacer les aiguilles double-pointes pour les tricot en cercle.
  • Comme la longueur du câble est variable. Les aiguilles circulaires permettent de tricoter des ouvrages très longs comme des châles en une seule pièce.
  • Si vous n’appréciez pas particulièrement l’étape « couture », le fait de tricoter en rond (quelque soit le diamètre) pourra vous éviter cette étape sur bien des projets.
  • Sur beaucoup de projets, les aiguilles circulaires permettent de faire un essayage avant que l’ouvrage soit terminé. Le câble est souple et se prête donc facilement aux essayages.

aiguilles-circulaires

Alors, convaincue?

J’aimerais consacrer quelques articles et vidéos aux aiguilles circulaires afin de démystifier ces gentilles petites aiguilles. Et je commence aujourd’hui avec une vidéo sur la technique de base pour tricoter en rond.

Le magic loop

Cela peut faire un peu peur au début quand on n’est pas habituée, mais rapidement, on comprend la technique et ensuite on ne peut plus s’en passer!

A bientôt pour d’autres conseils. En attendant, n’hésite pas à me poser tes questions en commentaire 🙂

 

Sous titres de la vidéo:
Bonjour!
Aujourd’hui je vais vous montrer comment monter des mailles pour tricoter en rond.
C’est tout simple. Vous allez monter d’abord la quantité de mailles souhaitées sur une aiguille.
Ici, je vais monter 10 mailles à l’anglaise.
Je vais vous présenter la technique du Magic loop.
ça permet de tricoter de petits diamètres en rond et avec cette technique, vous pouvez vraiment tout tricoter avec des aiguilles circulaires.
J’en suis à 8 mailles et je vais en monter 2 de plus.
Voilà, j’ai 10 mailles. Le petit nœud de départ, je l’enlève. Si vous ne savez pas monter les mailles sur des aiguilles. Bien sûr cette vidéo est trop rapide pour vous mais vous pouvez aller voir la vidéo que j’ai consacrée au montage des mailles.
Nous avons des aiguilles circulaires et il y a donc un câble qui rattache les 2 aiguilles. Donc, je vais passer les mailles montées sur le câble. Je vais diviser en 2 mon ouvrage. Généralement, on le divise au milieu. Donc ici, 5 mailles d’un côté, 5 mailles de l’autre. Je vais ensuite tirer le câble au milieu. Je tire dessus en pliant le câble.
J’ai alors 2 parties: une en haut de 5 mailles et une en bas de 5 mailles.
Ensuite mon repère, c’est toujours le fil qui est rattaché à la pelote. Celui-ci. Et je sais que quand je vais tricoter, le fil rattaché à la pelote doit se trouver le plus loin de moi possible. C’est à dire qu’ici cette partie est près de moi, je suis ici et la partie avec le fil attaché à la pelote est après cette première partie. C’est la plus éloignée des deux par rapport à moi.
Et donc, ce repère me permet de savoir où placer la partie avec le fil rattaché à la pelote (il faut que ce soit la partie la plus éloignée par rapport à moi) mais aussi, je sais que cette partie-là avec le fil rattaché à la pelote doit rester sur le câble.
Donc je vais la laisser sur le câble.
Quant à l’autre partie, celle-ci: celle avec le fil qui n’est pas rattaché à la pelote, je vais la passer sur son aiguille. Vous allez au bout et vous allez forcément trouver une aiguille. Cette partie est donc sur l’aiguille alors que l’autre partie est restée sur le câble.
ça va me permettre de libérer cette aiguille et c’est avec elle que je vais tricoter ici. Ici, vous avez donc quelque chose qui forme un demi cercle et pour fermer la boucle, vous allez tricoter avec cette aiguille.
Donc cette partie est sur le câble, cette partie est sur son aiguille. Vous allez veiller à ce que le bas de l’ouvrage se trouve bien en bas que ce soit pour la partie sur le câble ou pour la partie sur les aiguilles. Comme ça, ça vous évite d’entortiller votre ouvrage et vous allez tricoter normalement. Admettons qu’ici, je tricote tout à l’endroit, je pique mon aiguille à l’endroit et je prends le fil rattaché à la pelote et je tricote. Pour les 2 premières mailles, le mieux c’est de serrer quand même bien fort afin d’éviter un trop grand écart. Et après, vus tricotez normalement. Voilà, j’ai tricoté mes 5 mailles et ensuite le fil qui est rattaché à la pelote, qui est toujours mon repère. Je n’ai plus de mailles à tricoter donc il faut que je fasse un changement et comme le fil qui est rattaché à la pelote se trouve ici, je vais tourner mon ouvrage dans un premier temps. Je tourne mon ouvrage et en plus, je vais faire en sorte que le fil qui est rattaché à sa pelote et sa partie se trouve à l’extérieur par rapport à moi, donc le plus loin par rapport à moi. Et toujours la même règle, la partie avec le fil rattaché à la pelote doit se trouver sur le câble donc je vais tirer l’aiguille pour passer cette partie sur le câble. Quant à l’autre partie qui se trouve ici. Je vais la passer sur son aiguille. Donc je tire dans l’autre sens et je trouve l’aiguille et je place les mailles (souvent, ça sert un petit peu à ce niveau là) sur l’aiguille.
Ensuite, j’ai libéré cette aiguille, je peux tirer dessus et je peux tricoter mes mailles. Ici aussi, je les tricote toutes à l’endroit. Donc, votre fil qui est rattaché à la pelote se trouve en bout d’aiguilles donc de nouveau je tourne, je le place loin de moi. Et je tire sur l’aiguille pour le placer sur le câble. Quant à l’autre partie, je vais la placer sur son aiguille. C’est tout simple mais au début, c’est vrai que c’est assez difficile de se repérer. Il faut un temps d’adaptation mais après on fait ça vraiment de manière mécanique sans même réfléchir.
Voilà pour le montage des mailles avec la technique du magic loop. Il faut savoir que quand je vais tricoter et bien, je répèterai toujours cette opération. Mon repère, c’est toujours le fil qui est rattaché à la pelote et il suit toujours la même règle du début à la fin: il se retrouve toujours le plus loin de moi et toujours sur le câble pour que je puisse tricoter.
Voilà, j’espère que cette vidéo était suffisamment claire, je vous souhaite un joyeux tricot et je vous dis à très bientôt sur le blog tricot! Bye, bye!

 

Enregistrer

Enregistrer

Le tricot: une habitude zen à adopter

Le tricot revient en force ces derniers temps.

Je soupçonne le fait que nous ayons souvent le sentiment que nos vies sont surchargées, qu’il faut toujours courir et qu’on manque cruellement de temps pour nous! Le tricot va exactement à l’opposé de ça, il demande du temps, de la patience et de la persévérance.

Ce goût renouvelé pour le tricot n’est-il pas une manière de lutter en douceur contre cette vie un peu folle que nous menons? Voilà un petit article pour prendre le temps de parler des bien-faits du tricot sur le corps et l’esprit..

  • 1) Tricot et méditation

Cela peut paraître surprenant d’associer le tricot à la méditation. Pourtant le fait de tricoter s’apparente fort à la méditation, comme le prouve des études neurologiques très sérieuses.

  • a) stopper le mouvement

Le fait de tricoter nous incite à faire une pause tout d’abord physique (car il est bien plus agréable de tricoter confortablement assis dans un fauteuil qu’en pleine course cycliste.)

Cette pause physique s’accompagne d’une pause cérébrale. Le fait de se concentrer sur les points à réaliser permet de chasser du mental les soucis quotidiens et la longue liste de choses à faire.

tricot zen

 

  • b) Être dans l’instant présent

Même si on sait que le fait de vivre dans l’instant présent est la clé du bonheur. Ce n’est pas toujours simple d’accorder davantage d’importance à l’instant présent qu’aux soucis du passé ou du futur.

Le tricot vous oblige à rester concentré sur vos gestes présents, si vous vous évadez en vous déconcentrant, cela sera vite perceptible sur votre résultat final! Le tricot lui-même vous oblige à être là, bien présent et pas ailleurs.

  • c) Le tricot et l’hypnose

Le tricot ne vous empêche pas non plus de penser, d’ailleurs quand vous accédez à un certain niveau de maîtrise. Vous passez plus ou moins en mode automatique. Vous parvenez alors à un état proche de l’hypnose, vous êtes bien présents mais votre esprit pourra prendre le large.

C’est une manière de déprogrammer des souffrances passées ou des peurs à venir car le calme du corps et la répétition d’un geste lent et régulier permet de gérer les émotions avec sérénité et recul.

Le tricote permet donc des allers-retours entre le mental et l’instant présent. Comme le présent est ancré dans la douceur, le calme et la répétition, vous parviendrez davantage à contrôler le mental et à faire en sorte qu’il ne s’emballe pas.

Vous comprenez maintenant pourquoi le tricot est un excellent support pour la méditation.

  • 2) Tricoter pour aller mieux

Le tricot est une activité reconnu par le milieu médical pour ses effets bénéfiques sur le stress et la dépression.

  • a) Le tricot pour lutter contre le stress

Des études ont prouvé que le stress pouvait être fortement diminué par le tricot. Honnêtement, sans même avoir lu quoi que ce soit sur le sujet, beaucoup de tricoteuses et tricoteurs s’en étaient rendus compte!

D’un point de vue médical, lorsqu’on tricote notre pression artérielle et notre rythme cardiaque baissent.

De mon point de vue de tricoteuse, j’ai beaucoup plus de peine à gérer les tracas du quotidien si je n’ai pas tricoté durant quelques jours et il me suffit de tricoter durant 30 minutes pour sentir le stress s’éloigner. Je retourne ensuite à ma petite vie trépidante bien plus zen, plus consciente, plus confiante et prête à affronter les défis qui se présenteront.

  • b) Le tricot pour lutter contre la dépression

Quand une personne est déprimée, on lui conseillera généralement de sortir, de voir du monde. Seulement quand ça va vraiment mal, notre instinct nous pousse souvent à nous replier chez nous, bien au chaud dans notre petit cocon.

Le tricot, c’est un peu la sortie de secours. Maille après maille, rang après rang, les personnes se réparent en douceur. Projet après projet, elles reprennent le chemin du bien-être. Les projets terminés aident la personne à reprendre confiance en elle. Son expression créative dans le concret et la matière lui offre l’occasion de se valoriser et de voir qu’elle est capable de créer de belles choses.

Et puis la laine, c’est un peu notre doudou à nous les tricoteuses! Son côté chaleureux, doux et moelleux, nous réconforte au quotidien 🙂 Entourée de laine, j’ai toujours le sentiment que rien de négatif ne pourra m’arriver. Comme un rempart de douceur qui me protège des ondes négatives.

Et puis quand la personne est prête à sortir de son cocon et de son isolement par la même occasion, la communauté tricot permet de se reconnecter aux autres avec douceur. C’est une communauté très active sur internet actuellement et qui sait aussi s’organiser ici et là en France grâce aux « apérotricot » ou autre « tricothé ». C’est alors agréable de partager sur sa passion, d’apprendre des uns et des autres ou de participer à un projet ensemble. Doucement, des liens se créent entre des personnes qui ne se seraient sans doute jamais côtoyé autrement.

rencontre-tricot-entre-amies

  • 3) Tricoter et retrouver sa créativité

Le tricot, c’est un art. Il offre une palette très large qui permettra à chacun d’exprimer sa propre personnalité. Il est possible de choisir le patron, le fil, la couleur, le motif… Bref, il y a de quoi s’amuser avec toutes ces possibilités. Tricoter un châle est bien différent de tricoter des chaussettes, même si la technique de base est la même. La réalisation du projet et le résultat obtenu permettent de tricoter sans jamais s’ennuyer.

En tricotant, on renoue petit à petit avec son énergie créatrice. On réapprend le plaisir de faire des choses par soi-même du début à la fin. Au début, on suit à la lettre le patron, puis on change un détail, puis deux détails…

Plus on tricote et plus on se sent libre de réaliser un ouvrage à notre façon.Accompagnée ainsi en douceur vers notre créativité, on finit par vouloir créer nos propres patrons pour obtenir un résultat identique à l’image que nous avons en tête. C’est donc de plus en plus valorisant et on finit par être particulièrement fière de nos talents.

Alors oui, le tricot peut être un bon fil conducteur pour renouer avec sa créativité.

  • b) Chaque tricoteuse a sa spécificité.

Dans les premiers temps, on tâtonne, on expérimente puis petit à petit, on se « spécialise » sans même s’en rendre compte. Certaines préféreront tricoter avec de très grosses aiguilles ou au contraire des aiguilles très fines, d’autres adoreront les pulls irlandais, certaines seront fans des petits doudous tricotés ou des ouvrages ultra colorés ou des laines naturelles…

Personnellement, j’ai toujours été attirée par le monde de l’enfance et j’adore tricoter de la layette et des doudous. Il m’arrive aussi de tricoter toutes sortes de vêtements mais si on regarde l’ensemble de mes réalisations au tricot, une grande partie est consacrée à la layette ou aux doudous. ^^

Je trouve que le tricot nous permet d’essayer de multiples techniques, de sentir si ça nous convient et de détricoter si ce n’est vraiment pas notre truc. On peut explorer sa créativité en douceur en somme 🙂 et découvrir après quelques années de tricot notre univers créatif bien particulier.

Si vous adoptez cette nouvelle habitude Zen qu’est le tricot ou si vous êtes chanceuse et que vous tricotez déjà. Sachez que vous êtes sur la bonne voie pour être plus sereine, plus créative et que vous aurez toujours une faculté à prendre du recul dans la vie 🙂 Et puis, c’est vous aussi qui resplendirez dans votre dernier ouvrage et qui pourrez vous exclamez: « C’est moi qui l’ai fait! »

pull-tricot

Et toi tu tricotes? Dis moi dans les commentaires ce que le tricot t’apporte au quotidien. Bon tricot!!

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le tricot pour les enfants

photo instagram Mrsdrange

C’est bien connu, aujourd’hui, les parents manquent de temps. Nos emplois du temps sont surchargés et il peut paraitre un peu utopique d’envisager de faire la garde robe de son chérubin.

Mais ça, c’est quand on ne sait pas que le tricot est le passe-temps idéal quand on a des enfants:

D’abord, vous pourrez emmener partout votre tricot. (Oui, également au cours de gym de la petite ou à la réunion de rentrée de votre grand). Ensuite le tricot aide à canaliser son stress et à rester ZEN face à toutes situations (Toujours utile quand on a des enfants!!). Et enfin sans même le vouloir, vous transmettez des valeurs fortes à vos enfants qui leur seront utiles pour l’ensemble de leur vie avec entre autres:

  • il faut du temps pour finir un bel objet
  • on apprend tout au long de notre vie
  • on a beaucoup de plaisir à faire des choses par soi-même
  • la création est un long et lent processus

Il y a de grandes chances pour qu’un enfant qui grandisse dans des pulls faits-main ait toujours un profond respect pour l’artisanat et soit également créatif une fois adulte.

Alors oui, les parents d’aujourd’hui redécouvrent avec joie le bricolage, la couture, le tricot et le Do It Yourself en général et c’est fantastique pour les générations à venir 😉

Passons maintenant en revue le tricot pour enfants. Comment tricoter pour un enfant de la naissance à l’âge adulte?

  • 1) Pour les tout petits

Les bébés sont sympas et porteront facilement ce que vous leur aurez tricoté ^^. Le petit côté frustrant, c’est qu’ils grandissent vite et ce n’est pas facile de garder leurs petits vêtements bien propres.

Cela est compensé par le fait que la layette soit une mignonnerie irrésistible. Alors enceinte, on ne peut que craquer devant ces modèles tous plus mignons les uns que les autres. C’est justement de douceur et de tendresse qu’on a besoin à ce moment si particulier de notre vie!

modèle brassière Phildar

La grossesse est le moment idéal pour tricoter car cela nous permet de nous reconnecter à notre féminin créateur et nous permet de nous projeter tout doucement avec notre bébé. Quand on prend le temps pour tricoter quelques rangs, on prend du temps pour penser et sentir le petit être qui grandit en nous.

D’ailleurs, beaucoup de femmes ont très envie d’apprendre à tricoter lorsqu’elles sont enceintes. On peut profiter de cette période au rythme plus lent dans notre vie pour s’y mettre.

Si on ne sait pas encore très bien tricoter, on peut envisager de faire une couverture. Elle pourra être gardée très longtemps et les petits défauts ne seront pas gênants. Elle sera forcément utile durant de nombreuses années. Et une fois la couverture tricotée, votre point sera régulier et à vous les petits habits!

Le bonnet et les chaussons, les deux grands classiques de la layette, seront très utiles dès la maternité. Ce sont des projets abordables à privilégier car, mine de rien, en tricotant un chausson, on apprend déjà à maîtriser les bases du tricot. ^^

Par contre, pour les petits habits, à moins d’être très rapide, il sera préférable de tricoter à partir de la taille 6 mois. Les bébés grandissent si vite que les premières tailles seront très peu portées. Il faut penser plutôt « saison », choisissez un modèle qui conviendra à la saison à laquelle il sera porté.

Nadia Crétin-Léchenne: la salopette

Quelle matière?

La plupart des grandes marques de fil proposent une gamme spécialement conçue pour les bébés. Ces fils sont particulièrement adaptés car ils évitent les risques d’allergie tout en étant lavables. Vous pouvez aussi privilégier les matières comme le coton et le lin qui sont lavables et agréables à porter en toutes saisons.

J’aime beaucoup l’idée du modèle Shiryû avec ses devants interchangeables, idéal en cas d’accident.

Marianne Munier Shiryû
  • 2) Les enfants

Les enfants grandissent un peu moins vite que les bébés (ouf!) mais généralement, ils ne porteront un pull qu’une année ou deux (si vous avez de la chance!).

Alors veillez à tricoter une taille supérieure à la taille qu’il porte au moment de vous lancer dans votre projet. Cela vous permettra de terminer votre projet sereinement sans craindre qu’il ne soit trop petit.

Peekaboo: un pull conçu avec des rallonges à ajouter

Plus les enfants grandissent et plus leur personnalité s’affirme. Vous pouvez alors prendre en compte leur goût et tricoter LE pull qu’ils voudront toujours porter. Vous pouvez choisir un motif jacquard qui représentera un animal, un objet ou un personnage qu’ils apprécient particulièrement.

photo instagram _strikkelisa_

Vous pouvez aussi choisir des couleurs qu’ils aiment et jouer avec dans la composition du pull.

Quelle matière?

Prenez en compte le ressenti de votre enfant, s’il se plaint que la laine « ça gratte » ou que « c’est trop chaud ». Vous pourrez tricoter avec du coton et choisir des modèles sans manches ou des petits gilets, plus faciles à enlever par un petit.

Demandez-vous également si vous préférez laver le vêtement tricoté à la machine ou si c’est envisageable pour vous de le faire à la main afin de choisir la laine adéquate.

Personnellement, j’aime beaucoup les « beaux fils » mais après quelques bonnets ou écharpes oubliés et perdus dans la cour d’école ou au parc, j’en suis venue à choisir des fils basiques pour mes enfants. C’est déjà très dur de ne plus revoir un ouvrage sur lequel on a passé des heures (et qu’on aimait tant!) alors ne rajoutons pas la peine d’avoir « gâché » un magnifique écheveau en alpaga qu’on se serait bien gardé pour nous.

 

  • 3) Les adolescents

Pour les ados, c’est un peu comme pour les maris (voir l’article: Faut-il tricoter pour son homme?), il y en a qui adoreront vos tricots et d’autres qui refuseront tout net de porter quoi que ce soit de fait main.

Autant ne pas s’acharner et se mettre à l’écoute de l’ado en question. Il est d’ailleurs fort possible qu’un premier refus se transforme en demande express quelques mois plus tard.

Si l’ado en question aime les tricots, demandez-lui bien son avis avant de vous lancer dans un projet. A moins que vous ne connaissiez très bien ses goûts actuels, évitez les surprises car un petit détail pourra faire que le tricot ne soit jamais porté.

Et si votre ado favori n’aime pas porter de tricots. Tout n’est pas perdu pour autant! Il sera peut-être enchanté d’avoir des coussins, des couvertures, des pochettes ou des trousses tricotés avec amour. C’est à tenter!

Bonnet twisté Phildar

Quelle matière?

Les ados sauront choisir les matières qui leur plaisent et il est bon de leur faire confiance! Et puis si vous ne vous voyez pas tricoter un immense gilet noir ou une écharpe rose fluo. Peut-être que vous pourrez petit à petit transmettre votre passion du tricot à ce jeune adolescent aux goûts bien affirmés.

  • 4) Où trouver des modèles gratuits?

Pour les enfants, vous trouverez de beaux modèles gratuits dans les tricothèques de Phildar et de Bergère de France. Il y a aussi des modèles sympas chez Drops.

Et pour l’inspiration, vous pouvez retrouver mes tableaux pour les enfants sur Pinterest:

En espérant que cet article vous aura donné envie de tricoter des petites douceurs pour vos mimis! N’hésitez pas à me faire part de vos astuces pour les tricots enfants et à nous raconter vos anecdotes dans les commentaires!

 

 

Poisson d’avril!!

J’ai découvert il y a peu le joli blog: Pas à pas de chat.

Et sur ce blog, il y a un défi organisé tous les trimestres: Les défis du chat

Et moi, j’aime beaucoup les défis créatifs! Alors ça tombe bien!

(Oui, j’aime les défis créatifs même si… je suis toujours très en retard, même si ça me file un coup de pression hallucinant et même si j’ai toujours peur de « rater »…)

Ce trimestre les défis du chat avaient pour thème: « écailles ».

Waouh, quel thème! Au début, je vous avoue que j’étais un peu dubitative et puis j’ai voulu réaliser les chaussettes Swirling Ribbons de Tisserin Coquet

Sauf qu’un problème d’aiguilles à chaussettes m’a fait me rendre compte que non, ça ne serait pas possible pour ce défi. (Mais je les ferai quand même très prochainement!)

Alors j’ai décidé de faire appel aux Minipilies! Et avec un petit marin, on est parti à la pêche aux poissons. Mais une pêche du premier avril! Je vous laisse regarder ça et joyeux 1er Avril, la journée idéal pour s’amuser et rire! 😀

Pour voir les autres participations, c’est ici: la galerie.

Et si le cœur vous en dit, que vous soyez grand(e) débutant(e) ou déjà d’un niveau avancé, participez au prochain défi! C’est un bon moyen pour booster sa créativité 😉

 

 

Comment tricoter des rayures?

Dernièrement, Julie m’a demandé comment réaliser des rayures au tricot.

Je vous présente ma méthode en vidéo. Il n’y a rien de bien compliqué et cela permet d’être encore plus créatif!

Dans cette méthode, vous verrez:

  • Que vous n’êtes pas obligé(e) de faire un nœud.
  • Que vous pouvez faire en sorte de ne pas couper les fils à chaque rayure.

Comment tricoter des rayures?

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne Youtube pour ne rater aucune vidéo du blog tricot.

Et dans les commentaires, proposez-moi des sujets de vidéo que je me ferai un plaisir d’aborder 😉

Comment lire un patron de tricot?

Ce qui bloque les apprentis tricoteurs à se lancer dans des projets plus techniques, c’est souvent la difficulté à lire un patron.

Les patrons de tricot peuvent effectivement paraître incompréhensibles à tous ceux qui ne s’y sont pas encore frottés.

Cela ressemble de loin à un mélange de mathématiques et de langue étrangère. Le tout parsemé d’abréviations toutes plus incompréhensibles les unes que les autres!

Dans cet article, je vous donne les secrets pour réussir à déchiffrer ces mystérieux patrons de tricot.

Et dans la tricothèque, j’ai ajouté un mémento qui résume cet article et vous permettra de ne rien oublier.

C’est parti!

  1. Un patron: c’est long.
  2. Choisir sa taille
  3. Le matériel
  4. Les points employés
  5. L’échantillon
  6. La réalisation
  7. L’assemblage
  • 1) Un patron, c’est long!

Il faut savoir qu’un patron de vêtements est forcément long. Rien ne sert de s’affoler. Finalement, cette longue étendue d’explications, même si elle peut faire un peu peur au début, est plutôt rassurante: cela signifie que vous serez accompagné(e) sur chaque petit détail technique. Ouf!

Alors, on respire un grand coup et on le lit une première fois avant de commencer quoi que ce soit.

Le mieux, c’est de le lire muni(e) de quelques surligneurs. Après la lecture de cet article, vous saurez exactement sur quel détail il vous faudra prêter votre attention et donc quel passage surligner.

  • 2) Les tailles

A partir du moment où vous choisissez de tricoter un vêtement, vous aurez un patron proposé en différentes tailles.

Il vous faut donc choisir dans un premier temps la taille que vous souhaitez réaliser. Prenez alors des mesures avec un mètre afin d’être sûr(e) que cette taille vous sierra à merveille.

Ensuite:

  • Vérifiez que cette taille est bien présentée dans ce patron: généralement, c’est une des premières informations qui se trouvent sous le titre.
  • Avec un surligneur: surlignez la taille choisie et lorsque vous lirez le patron, vous prendrez le temps de surligner toutes les informations s’appliquant à cette taille. Cela vous permettra de faire un premier tri dans cette marée d’informations.

  • 3) Le matériel

Pour un premier ouvrage avec un patron complexe, je vous conseille de suivre les indications du créateur quant au choix du fil. Cela vous permettra d’éviter les mauvaises surprises! Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour que le résultat final ressemble un maximum à la photo qui vous avait fait rêver.

Si pour une raison ou une autre, vous ne pouvez pas vous procurer le fil conseillé, suivez bien les indications qui viennent sur l’échantillon. Le mieux, c’est d’avoir un set d’aiguilles afin de pouvoir changer la taille demandée si l’échantillon ne correspond pas.

  • 4) Les points employés

Parmi les premières informations, on trouve une section: « points employés ». Il s’agit de la présentation de tous les points de tricot qu’il vous faudra faire pour réaliser ce modèle.

Si dans cette liste, il y a un point qui vous est inconnu, il est préférable d’apprendre à le faire avant de prendre la ferme décision de vous lancer.

Pour cela Youtube et ses nombreuses explications en vidéo peut être très utile.

Si c’est un point plus rare et plus complexe: il est généralement expliqué dans cette section. Prenez aussi le temps de le réaliser afin d’être sûr(e) de bien le comprendre.

  • 5) L’échantillon

Pour l’échantillon, il vous est précisé avec quel fil le réaliser et avec quelle taille d’aiguilles.

Généralement, cela se présente ainsi

Comme vous êtes très motivé(e) pour réussir cet ouvrage, vous allez bien sûr prendre le temps de réaliser l’échantillon.

Pour cela tricoter toujours 5 mailles et 5 rangs en plus que ce qui est préconisé sur l’échantillon de 10 cm.

Vous pourrez ainsi calculer plus facilement vos rangs et vos mailles sur 10 cm² une fois l’échantillon terminé.

Si au final, vous avez trop de mailles, vous prendrez des aiguilles plus grosses et si vous avez au contraire moins de mailles, vous prendrez des aiguilles plus fines.

  • 6) La réalisation

La partie réalisation est la plus longue, la plus effrayante (si, si!) et la plus compliquée. Mais ne vous inquiétez pas, on va prendre le temps de tout décortiquer, vous êtes là pour ça, n’est-ce pas?

  • a) Les différentes parties:

Selon que votre ouvrage se tricote avec des aiguilles circulaires ou à plat, vous aurez plus ou moins un nombre important de parties. Ces parties peuvent être: dos/ devant/ manche droite/ poche/ bordure d’encolure/ bande de boutonnage…etc

Il est bon d’entourer ou de surligner avec une autre couleur ces différentes parties si elles sont nombreuses. Cela vous permettra d’emblée d’y voir plus clair dans la structure de votre projet.

  • b) A l’intérieur d’une partie

Comment s’y retrouver à l’intérieur d’une partie? Il va falloir surligner!

Car à chaque explication, des chiffres correspondant à toutes les tailles différentes de patron sont présentés.

Difficile de s’y retrouver!

Il vous faudra faire une première lecture avec votre surligneur et surligner les informations qui vous concerne.

Selon la taille que vous avez choisie, ce nombre sera le premier, le second ou peut-être le cinquième.

Exemple:

Surlignez donc les indications qui s’appliquent à la taille que vous avez choisie.

Il faudra faire ce repérage pour toutes les indications de la partie.

Exemple:

  • c) Le déroulement du tricot

D’abord, on vous présente toujours combien de mailles monter pour la partie en question avec quel fil et quelle taille d’aiguilles.

Puis on vous indique quel point employer et sur combien de rangs.

Souvent, des diminutions ou augmentations interviennent ensuite.

Voici comment comprendre cette partie du patron:

Exemple de diminutions pour les emmanchures:

Il faudra rabattre des mailles de chaque côté du tricot 1 rang sur 2, c’est à dire:

  • rang 1: rabattre 4 mailles pour l’emmanchure à droite puis tricoter toutes les mailles
  • rang2: rabattre 4 mailles pour l’emmanchure à gauche puis tricoter toutes les mailles
  • rang 3: rabattre 2 mailles pour l’emmanchure à droite puis tricoter toutes les mailles
  • rang 4: rabattre 2 mailles pour l’emmanchure à gauche puis tricoter toutes les mailles
  • rang 5: rabattre 2 mailles pour l’emmanchure à droite puis tricoter toutes les mailles
  • rang 6: rabattre 2 mailles pour l’emmanchure à gauche puis tricoter toutes les mailles
  • rang 7: rabattre 1 maille pour l’emmanchure à droite puis tricoter toutes les mailles
  • rang 8:  rabattre 1 maille pour l’emmanchure à gauche puis tricoter toutes les mailles
  • rang 9: rabattre 1 maille pour l’emmanchure à droite puis tricoter toutes les mailles
  • rang 10:  rabattre 1 maille pour l’emmanchure à gauche puis tricoter toutes les mailles

Exemple d’augmentations:

Il s’agit ici d’ajouter 2 mailles dans votre tricot tous les 8 rangs et cela à 5 reprises. Les augmentations devront être placées ainsi: après les 2 premières mailles et avant les 2 dernières mailles.

  • d) Quand vous devez faire 2 choses en même temps

Exemple:

 

Faites bien attention à toujours repérer ce genre d’indication car il vous faudra faire 2 choses sur un même rang ou sur une même étendue de rangs. (Oui, soyons fou! Et tout le monde sait que les tricoteuses savent faire 2 choses en même temps!)

Quand vous lisez votre patron, prenez le temps de surligner ce genre de mots: « entretemps » ; « en même temps »; « tout en poursuivant »…etc puis mettez une accolade afin de ne pas oublier qu’il y a 2 indications à faire à la fois et non une indication  à suivre puis une autre.

  • e) Les astérisques

Exemple:

 

Vous découvrez ici le plaisir des astérisques. Les patrons seraient encore plus longs s’ils ne présentaient pas des astérisques. Alors ne râlons pas sur cette difficulté supplémentaire et tentons de dénouer les fils du mystère.

Les astérisques comprennent entre eux des indications qui devront être répétées un certain nombre de fois. Donc vous avez toujours 2 astérisques avec des indications au milieu, suivis d’un mot comme « répéter de * à * et un nombre de fois.

Exemple:

Mais parfois, ça se corse un peu puisque avant ou après ces astérisques, il peut y avoir d’autres indications comme:

Exemple:

Ce qui signifie qu’on tricotera d’abord 2 mailles normalement, puis qu’on répètera ensuite 5 fois ce qu’il faut faire entre les 2 astérisques (=2 mailles ensemble et 6 mailles endroit) et qu’on tricotera les 2 dernières mailles normalement.

  • 7) L’assemblage

Cette partie est essentielle. Elle n’est pas à négliger après toute la peine que vous vous serez donnée pour en arriver jusque là!

Dans cette section, on vous explique comment assembler ces différentes parties les unes aux autres. Les coutures à faire sont indiquées les unes après les autres. Il s’agit de suivre les indications pas à pas dans le même ordre chronologique qu’indiqué pour s’éviter de mauvaises surprises.

J’espère que cet article vous a permis d’y voir plus clair dans la science mystérieuse des patrons de tricot. Afin de vous aider et de vous accompagner lors de votre premier grand tricot, je vous ai préparé un pense-bête à télécharger dans la tricothèque. Ce pense-bête vous permettra de voir ce qu’il y a à faire en un coup d’œil.

Si l’accès à la tricothèque et au pense-bête de cet article t’intéresse, inscris-toi ci-dessous en laissant ton prénom et ton adresse mail 🙂

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous voulez pouvoir faire partie des membres de la tricothèque? Indiquez moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer le mot de passe.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Joyeux printemps les amis!

Depuis que j’ai décidé de consacrer encore plus de temps à ma passion, je m’amuse comme une petite fille.

Je viens de réaliser une minuscule vidéo qui me fait penser à ma petite fille intérieure 😉

Je souhaite un merveilleux printemps à tous ceux qui passeront par là!

Qu’il pleuve, grêle ou qu’il fasse un grand soleil, amusez-vous!!

 

Et vous, ça vous dit de jouer à la poupée?

Le patron pour tricoter un Minipilie est à 6,50€ TTC.

Retrouvez le patron pour un Minipilie joli sur Ravelry: Petit patron mignon

Ou bien directement ici:

Informations sur ce patron:

Tricoter un Minipilie est parfaitement abordable pour les débutants en tricot. Vous recevrez 2 patrons:

  • 1 patron pour un Minipilie qui se tricote à plat, idéal pour les débutants
  • 1 patron pour un Minipilie qui se tricote en rond, idéal pour ceux qui savent tricoter en Magic Loop.

Les Minipilies se tricotent avec des aiguilles 3 et de la laine correspondante.

Ces patrons sont accompagnés d’un conte, une histoire pour vous transporter dans le monde doux et joyeux des Himpi Pilies.

 

Enregistrer

Enregistrer

Challenge tricot: réédition

Un challenge tricot, ça vous dit?

Un challenge qui vous permettra d’apprendre les bases du tricot en une semaine! Oui, une semaine!

Le tricot, c’est fun, tendance et pas si compliqué.

Alors si ça te dit de t’y mettre une bonne fois pour toute, c’est l’occasion.

Ce challenge est parfaitement gratuit!

Si tu participes, tu recevras dans ta boîte e-mail une série de vidéos explicatives. Ces vidéos te permettront de maîtriser les bases pour pouvoir te lancer une bonne fois pour toute dans le tricot. Une vidéo par jour pendant une semaine pour te permettre d’apprendre pas à pas et sans stress.

Ce challenge commencera réellement le dimanche 26 mars. D’ici là, je te donnerais quelques conseils directement dans ta boîte e-mail.

C’est l’occasion pour toi de découvrir les joies du tricot rapidement et efficacement!

Et si jamais tu hésitais encore à t’inscrire, lis ces deux articles et tu seras boosté(e) pour apprendre le tricot dès la semaine prochaine!

20 bonnes raisons de se mettre au tricot

Écologie: 10 bonnes raisons de se mettre au tricot

Un challenge a déjà eu lieu le mois dernier et vous pouvez lire les commentaires de certains participants ICI.

 

Enregistrer

Tuto tricot: Les diminutions

Je reprends les vidéos explicatives sur la chaîne du blog tricot.

Elles me sont bien utiles pour aider les débutants qui veulent se lancer dans le tricot!
J’ai fait une petite vidéo qui permettra aux débutants de mieux comprendre comment réduire leur ouvrage.
Si vous faites un ouvrage un peu complexe comme un pull, des chaussettes ou un gilet, il vous faudra forcément faire des diminutions.
Je vous présente en vidéo comment faire. Il y a deux méthodes: tricoter 2 mailles ensemble ou bien faire un surjet simple.
J’espère que vous trouverez les explications suffisamment claires et détaillées!

Tuto tricot: les diminutions

3 patrons gratuits pour les enfants

La tricothèque continue à s’agrandir au fil du temps!

Je trouvais qu’il manquait des patrons à destination des enfants.

J’ai résolu ce problème en créant des accessoires faciles à faire et surtout rapides à réaliser.

  • 1) Les petites mitaines

Ces petites mitaines sont exactement comme les mitaines en taille adulte qui se trouvaient déjà dans la tricothèque. Les enfants les adorent car elles leur permettent de se réchauffer tout en ayant leurs doigts libres pour créer, jouer, bricoler et inventer. Elles se tricotent avec des aiguilles 5 mm. C’est un projet très simple et accessible!

D’ailleurs mon fils de 10 ans s’est tricoté ses propres mitaines l’an passé!

  • 2) Le bonnet

Le bonnet est présenté en deux tailles différentes: une taille pour les 3-6 ans et une autre pour les 6-12 ans. De quoi couvrir les petites oreilles qui aiment aller se promener malgré le froid!

Pour la petite taille, le bonnet se tricote avec des aiguilles 4,5 mm et 5 mm. Pour la grande taille, vous utiliserez des aiguilles 5 mm et 5.5 mm. Autant dire que ça monte vite!

 

  • 3) L’écharpe au point de riz

Enfin, j’ai choisi de réaliser une écharpe avec cette couleur « salade » que mon fils avait choisie. Elle est très douce et facile à porter. Elle convient parfaitement à des enfants entre 4 et 10 ans. Elle se tricote avec des aiguilles 3.5 mm. Le point principal est celui que je préfère: le point de riz. Elle demandera un peu plus de patience pour être réalisée.

Et pour les cours d’école, je réfléchis actuellement à un snood pour les plus jeunes.

 

Et hop, un petit ensemble parfait pour faire plaisir à son fils, sa fille, à un neveu, une nièce ou tout simplement à un ami ou une amie 🙂

Toutes les laines utilisées proviennent de l’élevage de la yourte des bergers. Cette laine est locale (pour moi en tout cas ^^), douce et provient de moutons heureux. Un vrai bonheur à tricoter!

Vous voulez avoir accès à ces modèles et à 10 autres patrons qui se trouvent déjà dans la tricothèque? C’est simple et gratuit!

Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous et vous pourrez les télécharger grâce au mot de passe.

 

Vous voulez pouvoir faire partie des membres de la tricothèque? Indiquez moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer le mot de passe.